Le ciel est la limite d' Anne Lanoë Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

J'ai voyagé au Brésil sans bouger de chez moi grâce à ce livre !
Dans une favela de Rio six jeunes se retrouvent parachutés là pour transformer un terrain vague en vrai jardin. Chacun d'eux a des problèmes et notre héros Samuel n'est pas en reste. Mutique depuis la mort de sa mère, il a en lui tant de colère et de culpabilité qu'il ne veut plus prononcer un mot.  Ces sentiments le submergent régulièrement et il va falloir à ceux qui l'entourent de la patience et une bonne dose d'humour pour arriver à le supporter.

J'ai été conquise par ce récit. Les titres de chapitres sont excellents et c'est vraiment une bonne histoire qui permet de découvrir le Brésil sous une autre facette. De plus, le personnage de Samuel, même s'il est agaçant par moment; est tellement à fleur de peau qu'on le sent tout prêt de se briser. De plus, son tempérament impulsif le fait agir sans réfléchir au risque de rompre tout lien avec les autres.
En parallèle à l'histoire l'auteur évoque la dictature militaire en argentine  (1976-1983) et ses conséquences sur les exilés et leurs descendants.

C'est un très beau sur le deuil, la reconstruction, la tolérance, les secrets de famille, la famille... bref c'est un livre qui parle de la vie tout simplement et qui permet de voyager sans bouger de chez soi. Que demander de plus ?

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le ciel est  la limite d' Anne Lanoë - Fleurus (2016). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Everything, everything de Nicola Yoon Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre.

C'est sans aucun doute mon premier vrai coup de coeur 2016. J'ai hésité à l'acheter car depuis le succès mondial de "Nos étoiles contraires" les éditeurs surfent sur la vague est nous proposent tout et n'importe quoi sur le sujet. Mais, ce livre est complétement différent de ce que j'ai pu lire dans le même genre. C'est un tout en justesse, beauté, tendresse, humour et qui met à la fois du baume au coeur, les larmes aux yeux et le sourire sur les lèvres.
J'ai trouvé les deux personnages principaux, Madeline et Olly absolument magnifiques. Aussi différents que complémentaires. Beaucoup de belles références à la littérature, au cinéma. Le livre est émaillé de dessins, d'intermèdes et de chapitres pour certains très courts qui sont un régal pour le .

Que vous dire sans en dévoiler trop ? Que c'est un livre qu'on a du mal à lâcher. Qu'il faut le faire lire absolument à tout ceux qui aiment les belles histoires, même si elles sont déchirantes.
Un vrai beau livre qui laisse des traces. Un grand merci à l'auteur, Nicola Yoon, qui nous a concocté un premier inoubliable.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Everything, everything de Nicola Yoon - Bayard (2016). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail 




Le complexe du papillon de Annelise Heurtier Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Mathilde est une adolescente pétillante, elle aime le sport et passer du temps à se marrer avec sa meilleure amie Louison. Arrive la rentrée, un peu particulière car c'est la première fois qu'elle ne pourra pas tout raconter à sa grand-mère. « Comment faire pour la garder avec moi sans avoir mal ? » Une douleur assez nouvelle, dure à gérer et surtout à exprimer. Et puis tout bascule, à la rentrée une jeune fille de sa classe s'est métamorphosée .Elle est devenue papillon... Mathilde va se mettre en tête que si elle arrive à se métamorphoser elle se sentira enfin mieux... De nouveau, Annelise Heurtier évoque le passage (plus ou moins douloureux) de l'enfance à l'adolescence. Sans surprise, le ton est juste et ne cède jamais à la facilité ou la caricature. Il est très intéressant d'observer que pendant la période du collège les adolescents prennent conscience de leur image et de ce qu'elle renvoie. Ici Mathilde va faire la découverte des réseaux sociaux, des blogs beauté, des mannequins et se rendre compte des « représentations », très souvent fantasmées de la beauté féminine . Comment s'accepter et gérer son image face à tous les médias qui font passer toutes les jeunes filles pour des modèles « non-conformes ». Voilà une vraie pépite, un très beau moment de lecture et surtout une auteure à découvrir, particulièrement aimée à la librairie et par les bibliothécaires !

- libraire à la Librairie des Cordeliers

Le complexe du papillon de Annelise Heurtier - Casterman. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les regards des autres d'Ahmed Kalouaz Version imprimable

Note : 3.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Ce qui traite du harcélement est à mes yeux très bien fait. Ce qui m'a plu c'est qu'on suit Laura, une collègienne harcelée par une bande de filles. Mais, pour une fois, on a aussi un peu le témoignage d'un harceleur. Je n'ai pas tout lu sur le sujet mais c'est la première fois que je le remarque. 
Là où Ahmed Kalouaz fait fort c'est que sans pathos exagéré il réussit à faire comprendre les raisons qui poussent les victimes à se taire. Car pour moi c'est une grande question ça, pourquoi les victimes se taisent ? Pourquoi un jeune harcelé par d'autres élèves ne dit rien ni à ses parents, ni à un prof, ni à personne en fait ? C'est la loi du silence qui clot toutes les bouches, fait baisser les regards, tourner les têtes. Profs, proviseur, parents, amis... obéissent à cette omerta. Lâcheté ? Indifférence ? Sans doute plus simplement de la peur. Peur d'être pris pour cible, peur d'être vu comme "une balance", peur des représailles... finalement on se retrouve dans un cercle vicieux. La colusion du groupe fait perdre tout moyen aux adultes, aux victimes et aux témoins.

Autant vous dire que j'ai dévoré ce court sur un sujet, heureusement de moins en moins tabou, qui débouche trop souvent sur des faits divers terribles où des victimes préfèrent se tuer que continuer à affronter leurs harceleurs.
Filles ou garçons, professeurs ou élèves, personne n'y échappe. Certains choisissent de passer du côté obscure de la force est deviennent harceleurs plutôt que risquer d'être harcelé... J'avoue que ça fait peur. Et qu'il est grand temps de prendre conscience que ces façons de faire ne sont pas des faits isolés. Ils existent depuis toujours et il est désolant de voir qu'au 21e siècle ils perdurent encore.

Un à lire ou faire lire donc sur un sujet pas très drôle mais traiter ici avec finesse.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Les regards des autres d'Ahmed Kalouaz - Rouergue (2016). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail



La révolte d'Eva d'Elise Fontenaille Version imprimable

Note : 1/5 (1 note)

Mots-clés :

J'apprécie beaucoup Elise Fontenaille car ses histoires sont toujours exceptionnelles, sensibles et touchantes. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Inspiré d'un fait divers s'étant déroulé il y a une vingtaine d'année, le récit raconte la vie d'Eva, jeune fille de 16 ans devenue parricide.

Le sujet est grave mais c'est là que le talent de l'auteur fait la différence. Au lieu d'avoir une histoire plombante avec une foule de détails sordides, on a un récit clair, à la précision chirurgicale mais sans pathos. L'auteur donne la parole à Eva qui nous raconte pourquoi elle en est arrivée à prendre un fusil et à tirer sur son père. On a un peu l'impression de lire un conte comme ceux qui ont berçé notre enfance... mais même si l'auteur en a fait une fiction, les faits sont bien réels et sont sans aucun doute toujours d' malheureusement.
Dès la quatrième de couverture on se doute que l'issue sera fatale pour cet homme violent qui tape sur ses filles dès qu'il en ressent le besoin, l'envie ou pour n'importe quelle raison. Admirateur d'Hitler, cet homme craint d'un village entier et de sa propre famille, a fortiori, laisse libre court à sa folie en administrant des raclées à ses quatre plus grandes filles dont Eva, trop belle et celle dont la naissance a le plus déçu ce père en attente d'un enfant mâle.
J'ai trouvé ce très très court vraiment prenant et très bien raconté. En lisant ces lignes, j'ai eu l'impression d'entendre Eva me raconter son histoire, tout simplement, comme si on était assise autour d'un thé et qu'on papotait.

J'admire vraiment cet auteur qui sait si bien transmettre les sentiments de ses héros. A chaque fois je m'identifie à eux, au contexte et ça donne à ma lecture une valeur ajoutée indéniable.
Un auteur à découvrir si ce n'est pas déjà fait.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La révolte d'Eva d'Elise Fontenaille - Rouergue. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail