Blue, la couleur de mes secrets de Camille Pujol Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Grosse et bonne surprise que ce . Première surprise, l'auteur n'a que 16 ans. Ce qui explique sans doute que son récit manque un peu de maturité par moment. Mais, au final ce n'est pas dérangeant car son écriture est moderne, fluide et captivante. Impossible de ne pas ressentir d'empathie pour son héroïne, Blue, une jeune fille blessée, perdue et en attente de pouvoir vivre comme une fille de son âge.

Après, à cause de son jeune age sans doute, il y a des passages un peu trop rapides, par exemple la révélation du grand secret de Blue. Mais, si je ne tiens pas compte de mon âge et que je me place dans la peau d'une ado je sais que ce romans lui plaira car il a tous les ingrédients pour.

J'ai vraiment bien aimé ce récit que j'ai même lu d'une traite tellement j'avais envie de savoir ce qui allait arriver ensuite.
Faites-vous votre propre idée en lisant ce d'un jeune auteur prometteur.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Blue, la couleur de mes secrets
de Camille Pujol - Michel Lafon. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La faucheuse T1 de Neal Shusterman Version imprimable

Note : 4.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Ce qui m'a tout d'abord interpellé dans ce livre c'est qu'il aborde un sujet tabou, qui me dérange un peu car lorque j'y pense, j'ai tout un tas de questions qui me viennent à l'esprit et certaines m'angoissent tellement que je préfère finalement ne pas y penser. Alors lire tout un dont le theme principal est justement la mort... je n'étais pas certaine de le lire jusqu'au bout. Mais en fin de compte, je l'ai lu jusqu'au bout.

Ce que j'ai aimé tout d'abord, ce sont nos deux héros principaux, Citra et Rowan. Plus anti-héros qu'eux ça va être difficile à trouver. Ensuite, on a une belle palette de personnages, plus ou moins atypiques. Et puis, dans ce monde en apparence lisse, on découvre qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Que même si ces gens ont tout pour être heureux, après tout les maladies, la violence, les accidents ont été éradiqués conférant l'immortalité à tout le monde, quand on creuse un peu on se rend vite compte que cette fameuse immortalité n'est pas par tout le monde de la même manière.
 
Ce premier tome n'est pas à proprement parlé un coup de coeur. J'ai bien aimé, il y a de l'action, du suspens, des surprises et lorsque une fois le livre terminé, matière à réflexion.
C'est un orignial qui tient le en haleine jusqu'à la fin. Un premier tome prometteur.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La faucheuse T1
de Neal Shusterman - Robert Laffont . Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail




Lucky losers de Laurent Malot Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Après le divorce de ses parents, Sean Kinsley quitte Londres pour vivre avec son père à Douarnenez. L'acclimation se passe bien jusqu'à ce que le lycée privé de la ville brûle et que les élèves de la bourgeoisie locale se retrouve transferé dans le lycée de Sean. Très vite, les fils à papa vont humilier autant qu'ils peuvent Sean et ses nouveaux copains. Jusqu'au jour où Sean leur lance un défi, sans se douter que cela aura des conséquences pour toute la ville.

Il y a beaucoup de thèmes abordés dans ce . Entre l'homosexualité du père (raison du divorce), la lutte de classe, le changement brutale de vie, l'adolescence et les rêves qu'on fait à cette période là,  la découverte de l'amour, l'engagement politique, l'amitié, le dépassement de soi... ce livre devrait touché un large public.

Pour ma part, je dois dire que j'ai préféré la seconde partie du . J'ai beaucoup aimé l'écriture de Laurent Malot, son humour et sa poésie. J'ai cependant trouvé que certains clichés, notamment concernant les 3 fils à papa, nuisaient un peu à l'harmonie du livre.
Présenté sur la quatrième de couverture comme une comédie sociale à l'anglaise dans le style "The full monty" ou "Billy Elliott" j'attendais beaucoup de ce . Je ne suis pas complétement conquise mais j'ai malgré tout aimé ce livre, en demie teinte, qui raconte les aventures de ce héros malgré lui. 

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir  

Lucky losers
de Laurent Malot - Albin . Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le monstrologue T1 de Rick Yancey Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le nouveau de l'auteur de La 5ème vague nous entraîne dans un univers complètement différent.

Ici, nous suivons les aventures de Will Henry, apprenti monstrologue. Son maître, le docteur, est spécialisé dans l'étude des monstres. Tout comme son père avant lui. Lorsque d'étranges créatures monstrueuses et cannibales sèment les morts sur leur passage, le docteur est tout naturellement informé et va tout mettre en oeuvre pour éradiquer cette terrible menace.

Bon, je ne vais pas vous mentir, ce s'adresse aux amateurs d'horreur... et je n'en fais pas partie. C'est assez gore et macabre. C'est un livre pour faire peur et certains passages font froid dans le dos. J'ai cependant apprécié l'ambiance très 19ème siècle, on évolue dans un univers digne de Frankenstein, très british.

C'est le premier tome d'une série de quatre. Même si je suis loin d'avoir adoré ma lecture, j'attends de voir ce que nous réservera la suite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le monstrologue T1 de Rick Yancey - Robert Laffont (collection R). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail


Le jour où je suis partie de Charlotte Bousquet Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Il y a des livres qui vous marquent, sans toujours savoir comment ou pourquoi. C'est le cas de celui-ci. Lorsque je l'ai commencé, j'ai passé la nuit à en rêver. C'est vous dire la force qui se dégageait dejà de ces premières pages.

Tidir quitte son village près de Marrakech pour éviter d'être mariée. Son but, défiler pour le 8 mars à l'occasion de la Journée Internationale des Femmes. Tout au long de sa route, elle va devoir composer avec le mépris des gens. Etre une jeune fille, pauvre, marocaine et voyager seule, même au 21e siècle ça a du mal à passer. Et pourtant, sa route croisera aussi des personnes extraordinaires qui vont l'aider à devenir la femme libre à laquelle elle aspire.

Tidir représente toutes ces jeunes filles, jeunes femmes ou femmes qui tout autour du monde osent dire non au poids de la tradition, de la société, de la famille et tentent desespéremment d'exister en tant que femme. Et ce n'est pas si simple que ça dans certains pays ou déjà naitre femme est un défaut.
C'est un magnifique sur le parcours d'une jeune fille qui souhaite faire ses propres choix, travailler, s'exprimer, défendre les autres femmes et qui revendique le droit de vivre tout simplement comme elle l'entend. C'est un dur, moderne mais malgré tout qui donne de l'espoir. C'est sans nul doute un coup de coeur pour moi.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le jour où je suis partie de Charlotte Bousquet - Flammarion jeunesse. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail