Malamour de Rémi Giordano Version imprimable

Note : 4.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Au départ, il y a Oscar qu'on éloigne de ses amis, de sa famille. Un drame s'est produit et Oscar revit la soirée où tout à basculer, par flash. Est-il coupable ? Victime ? On ne le sait qu'à la fin. Il va vivre pendant quelques temps chez sa tante Penelope (prononcez Pénélopé), malade, libre
et avec Galilée le vieux matou de la maison. Dès le premier soir il fait la connaissance des voisins, Jonas et Margot. A eux il va raconter son histoire, ce qui l'a conduit là. Mais est-ce la vérité ?

Le coeur de ce c'est la vérité. Les mensonges qu'on raconte aux autres, à soi-même, pour cacher un secret, un amour, une vérité trop dure à affronter. En fil rouge aussi de très beaux moments sur les parfums, car Oscar veut devenir un "nez", depuis l'enfonce il identifie les odeurs, les parfums et les rattachent aux gens, aux souvenirs. Mais c'est aussi la colère : apprendre à accepter les autres, à vivre avec ses qualités, ses défauts. A ne pas être celui ou celle qu'on aimerait être. Vivre un amour contrarié ou différent. Accepter le regard des autres mais surtout s'accepter tel que l'on est. Accepter de ne pas être l'étre parfait qu'on aimerait être.
Autant dire qu'Oscar mais aussi Margot ont de la colère a évacué car l'un est l'autre doivent faire face à cette colère mais aussi à leur peur, leur désir, leur désespoir...

Un très beau livre, qui donne à réfléchir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Malamour de Rémi Giordano - Thierry Magnier. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Spéciale dédicace à Oscar le héros de l'histoire.

Lettre à toi qui aimes de Julia Thévenot Version imprimable

Note : 3.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

L'amour est enfant de bohème parait-il et il arrive bien souvent que l'amour ne soit pas réciproque. C'est ce que raconte ce livre, du point de vue de celle qui n'aime pas. Comment faire accepter à celui qui ose déposer son coeur à vos pieds que jamais vous ne déposerez le votre à ses pieds ? Comment ne pas passer pour une personne sans coeur et faire accepter les choses par ses amis ? Est-il possible de rester ami avec quelqu'un que vous friendzoner ?
Toutes ces questions, et plus encore Penny se les pose et se confie à Ylies, le garçon qu'elle a rejeté.
Le style est poétique et la mise en page innovante pour ce style de texte.
J'ai beaucoup aimé suivre le chemin des réflexions de notre jeune héroïne et ses explications sur ses raisons de ne pas aimer Yliès.  J'ai aimé aussi être surpise par ce texte au ton juste, loin de ce que j'attendais finalement. Simple et fulgurant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Lire un extrait

Lettre à toi qui aimes de Julia Thévenot - Sarbacane. Le réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Sous un ciel d'or de Laura Wood Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

1920. Lou, dix-sept ans, vit dans une ferme des Cornouailles. Elle est fascinée par la magnifique demeure des Cardew, vide depuis des années. Écrivaine en herbe, elle y passe des après-midi seule, en cachette, à lire et à se rêver membre de la prestigieuse famille qu’elle épie dans les revues mondaines.

Quand, à la faveur de l’été, les propriétaires investissent les lieux, Lou est soudain transportée dans le monde luxueux et pétillant de l’aristocratie anglaise. Au centre, un frère et une soeur époustouflants, dont elle devient de plus en plus proche.

Tandis qu’un amour inattendu s’éveille en elle, Lou découvre que le champagne, le jazz et le charleston cachent de sombres secrets.

La couverture ne m'inspirait pas du tout ! Contrairement au résumé qui lui m'a convaincu. Et je ne le regrette pas. J'y ais retrouvé un peu l’atmosphère des livres de Jane Austen et une ambiance douce amère qui entoure la vie de ces jeunes oisifs, riches, blasés, faisant la fête tout en étant profondément malheureux pour certains. Et puis il y a le personnage de Lou, qui saisit l'opportunité offert par cet été, de toucher du doigt un monde très éloigné de son quotidien. Pour autant, elle ne se laisse pas griser par les fêtes... elle reste vraie, sincère et honnête. Un très jolie portrait et un bon moment de lecture.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Lire un extrait

Sous un ciel d'or de Laura Wood - PKJ. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'envol de Kyrie McCauley Version imprimable

Note : 3.6/5 (7 notes)

Mots-clés :

Leigh 16 ans vit dans la petite ville d'Auburn en Pennsylvanie. Là tout le monde se connait. Son père, ancienne gloire locale, tente tant bien que mal de sauver son entreprise de la faillite. Leigh, elle rêve de quitter la ville,de partir loin, très loin persuader qu'une vie meilleure l'attend ailleurs. Mais pour cela il faut de l'argent, une bourse pour aller à l'université... et puis avant tout elle doit surtout mettre hors de danger ses petites soeurs et sa mère. Car derrière les quatre murs de leur maison la violence sévit...

Un très bon livre sur les violences domestiques et aussi une critique sur les non-dits qui font que les violences perdure car les voisins, les amis... se taisent .  Ici l'auteur, victime dans son enfance de cette violence là, raconte bien l'escalade des actes des violences, la peur qui tétanise femme et enfants. L'accumulation des oiseaux est intéressante et ajoute du suspens au récit. A lire.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L'envol de Kyrie McCauley - PKJ. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Nos cicatrices invisibles d'Amy Giles Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Jess et Lucas ont perdu tous les deux leurs frères respectifs lors d'une fusillade faisant 18 victimes. Un an plus tard, ils tentent de continuer à vivre, tant bien que mal. Jess se sent bien seule avec un père parti vivre à l'autre bout du pays et une mère qui a du mal à se remettre et de la séparation avec son mari et de la mort de son fils. Dépressive, elle a quitté son travail et les factures s'accumulent. Jess fait son possible pour soutenir sa mère. Du côté de Lucas les choses sont différentes. Sa mère surprotège son fils rescapé, son père tente tant bien que mal de faire le tampon entre la mère et le fils. Quant à Lucas, il est rongé par un sentiment de culpabilité le faisant se questionner sur les raisons qui ont poussé son frère à le protéger lors de la fusillade mais aussi il veut savoir pourquoi il a survécu et ce qu'il doit faire pour mériter d'être toujours en vie. La rencontre de ces deux âmes en peine va bouleverser leur quotidien.

J'ai beaucoup aimé la plume d'Amy Giles. Le thème abordé est vraiment bien abordé avec deux exemples de réactions suite à un tel drame. Amy Giles le traite de façon simple et l'on ressent de l'empathie pour les personnages. Que ce soit les principaux mais aussi les secondaires comme les parents, la voisine, Leo... Amis, famille, voisinage... tant de gens peuvent être impactés par la perte de quelqu'un. Se pose la question de comment continuer à vivre, assumer d'être un survivant... comment pallier à l'absence, à la colère, au chagrin.... Avec beaucoup de maturité, l'auteur donne des pistes. 
La résilience, l'amour et l'amitié sont des pouvoirs extraordinaires qui vont permettre à nos héros de voir le bout du tunnel.
Un fort et touchant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Nos cicatrices invisibles
d'Amy Giles - Nathan. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La dernière expédition de Poe Blythe d'Ally Condie Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Poe Blythe est en colère. L'amour de sa vie est mort. Le venger est sa seule motivation. Depuis elle se consacre à peaufiner son plan pour anéantir ceux qui lui ont pris l'homme de sa vie. Cette colère sert les desseins de l'Amiral qui règne en maître sur l'Avant-Poste. Devenue capitaine de la dernière barge encore en état de naviguer, Poe va embarquer avec son équipage pour une dernière expédition. Le danger rode et elle va très vite découvrir qu'il ne vient pas que de l'extérieur, au moins un traître se trouve à bord...

Un récit d'aventure au féminin. Poe Blythe est forte, féroce et tendre à la fois. Elle se trompe certes mais reste ouverte d'esprit et n'hésite pas à braver le danger. Elle a cependant un côté fragile, qu'elle tente de cacher aux autres. Le tout donne une héroïne attachante, luttant dans un monde bien rude pour sa liberté et celles de ces compagnons. Addictif.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La dernière expédition de Poe Blythe d'Ally Condie - Michel Lafon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail
 

Rapaces d'Ursula Poznanski Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Jonas est un génie. Du moins en ce qui concerne ses études car d'un point de vue humain, il est loin d'en être un. Imbu de son savoir et de sa personne il n'arrive pas à faire taire son impulsivité et du coup il réussit toujours très rapidement à se mettre à dos ses condisciples, voire ses professeurs.
Son arrivée dans une nouvelle université est une bonne occasion pour un nouveau départ. Seulement voilà, Jonas retombe dans ses travers et il va très vite, grâce à un drône qu'il a lui même construit, espionner les gens de l'université.
Cependant vous connaissez l'adage, la curiosité est un vilain défaut... Jonas va très vite le comprendre.

Je dois dire que Jonas n'est pas le personnage le plus charmant qu'il m'ait été donné de découvrir. Loin s'en faut même. Il a un côté extrêmement agaçant et son obsession pour l'espionnage est quasi malsaine.
Il faut se montrer un peu patient pour voir l'intrigue évoluée et devenir un peu plus palpitante. Je n'ai cependant pas été compéltement absorbée par ce livre.
C'est bien écrit mais j'ai trouvé l'histoire peu crédible et certains personnages caricaturés.
Cela n'en reste pas moins un bon mais pas forcément pour des amateurs d'intrigues alambiquées.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Rapaces d' Ursula Poznanski - Milan. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Birthday de Meredith Russo Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Durant 15 ans nous suivons dans ce deux amis : Eric et Morgan nés le même jour dans le même hôpital. Amis depuis toujours, au fur et à mesure qu'ils grandissent les secrets qu'ils cachent les séparent petit à petit. L'un ne se sent pas garçon, l'autre n'ose pas s'affirmer face à un père tyrannique. Leur amitié peut-elle résister au poids de ces secrets ?

Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce même si j'ai éprouvé plus d'empathie pour les personnages de son précédent livre "Celle dont j'ai toujours rêvé".
Une fois de plus Meredith Russo explore le sujet de l'identité et l'image de soi avec brio. Ses personnages sont bien construits et donnent des pistes de réflexion au . Leur psychologie est travaillée et permet d'appréhender parfaitement les aternoiements, les peurs, les rêves... de nos deux héros.
Un bon récit initiatique.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Birthday de Meredith Russo - PKJ. Le Réserver ?
Celle dont j'ai toujours rêvé. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail