Plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Dernier jour de cours avant les vacances d’hiver à Marseille, les élèves qui franchissent le portail du collège Rosa Parks ne savent pas encore que cette journée se passera sous le signe de l’horreur. Un garçon a des boutons qui le démangent au niveau du poignet, une jeune fille qui découvre une mèche de ses cheveux tombée sur son cahier : tels sont les signes précurseurs du fléau qui va s’abattre sur cet établissement en frappant aveuglément adolescents et adultes et les faire tomber comme des mouches. Il y a tellement de victimes qu’il va bientôt être plus commode de compter les personnes encore en vie… En vie, mais pour combien de temps encore ? Guillaume Guéraud signe avec Plus de morts que de vivants un pour adolescents très noir qui ne laisse aucune place à la légèreté et à l’humour. Ici, il est question de la mort, la vraie. Ames sensibles, tenez-vous éloignées de ce livre car les descriptions des (nombreux !) décès sont pleines de détails macabres et sanguinolents. En revanche si vous êtes en quête de frissons, sachez que le gore, l’horreur, le suspense et l’émotion sont au rendez-vous.

Abdel-Krim - bibliothécaire à la Médiathèque publique et universitaire

Plus de morts que de vivants de Guillaume Guéraud - Rouergue. Le Réserver ?*
Lire aussi la critique de ici.

D'autres conseils de lectures sur notre portail

The book of Ivy T1 de Amy Engel Version imprimable

Note : 3.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

Née pour trahier et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

Vous allez me dire encore une dystopie ? Oui mais celle-là est différente du modèle habituel. Ici on a une intrigue qui se situe entre suspense, psychologie et histoire d'amour. On est bien dans un univers post-apocalypse avec une communauté qui s'est réfugiée derrière une barrière et tente tant bien que mal de survivre. Deux familles s'affrontent. L'une fondatrice de la ville a perdu le pouvoir depuis plusieurs années et l'autre règne depuis et applique avec fermeté les règles mises en place : mariages arrangés, bannissement à la moindre infraction... personne n'ose se rebeller par peur de l'inconnu car l'hiver nucléaire a laissé des traces.

Ivy, 16 ans; se retrouve donc mariée à son ennemi juré, Bishop,18 ans,  le fils du Président. Mais Ivy est impétueuse, spontanée et pas toujours très prudente. C'est surtout l'arme secrête de sa famille pour reprendre le pouvoir. Mais, en cotoyant son ennemi de prêt elle se rend compte que les choses ne sont peut-être pas aussi simple que ce que son père et sa soeur lui ont fait croire....

J'ai bien aimé cette histoire et surtout le personnage d'Ivy qui semble lisse au départ mais qui finalement devient complexe et prend de plus en plus d'assurance et d'ampleur au fil des pages.
Bien évidemment, le tome s'arrête au meilleur moment... et il ne reste plus qu'à attendre de lire la suite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

The book of Ivy T1 d'Amy Engel - Lumen (2015). Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



The book of Ivy 1 - Amy Engel - Lumen 2015

U4 d'Yves Grevet, Florence Hinckel, Carole Trésor et Vincent Villeminot Version imprimable

Note : 2.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

J'ai mis du temps à me lancer dans la lecture de ces 4 livres que je qualifierais de concept. 4 auteurs réunis autour d'une même histoire : 4 personnages racontant leur expérience personnelle mais pourtant commune en partie.
Le départ est simple : un virus, Utrecht 4 crée une pandémie sur la planète est s'attaque à tout le monde sauf les ados entre 15 et 18 ans. Autant dire que le taux de mortalité est élevé, 90% de l'humanité éradiquée en quelques mois.

Nos 4 héros, Koridwen, Stéphane, Yannis et Jules font donc partie des survivants. Livrés à eux-mêmes ces "gamers" vont reprendre espoir lorsque Kronos, le maitre de jeu de WOT (Warriors of Time), leur donne rdv à Paris le 25 décembre pour remonter le temps... 

Particularié intéressante, les livres se lisent dans l'ordre qu'on veut. J'ai commencé par celui d'Yves Grevet "Koridwen" parce que c'est un auteur que j'aime beaucoup (si ce n'est pas déjà fait, je vous conseille la lecture de "Méto" et "Nox"). J'ai beaucoup aimé ce personnage. Elle est volontaire, intelligente, forte, elle a de l'empathie, elle protége son cousin... bref c'est un beau personnage.
J'ai enchaîné avec "Jules" écrit par Carole Trébor. J'ai bien aimé même si ce personnage est un peu plus fade mais il faut dire que "Koridwen" m'a vraiment fait une grosse impression.
Ensuite j'ai lu "Stéphane" de Vincent Villemot. Là aussi un personnage fort, plutôt agressif comparé aux deux précédents.
Puis j'ai terminé avec "Yannis" de Florence Hinckel et là je dois avouer que j'ai eu du mal à aller au bout de ma lecture. Beaucoup de répétitions des faits et à force ça devient un peu lourd. En plus, Yannis bien qu'attachant est lui aussi un personnage moins "prenant".

Dans l'ensemble je trouve, et cela n'est évidemment que mon avis, que messieurs les auteurs ont crée des personnages plus aboutis, plus attachants aussi. Je n'ai rien contre ces dames mais j'ai trouvé leur livre un peu en dessous des deux autres.

Il n'en reste pas moins au final que c'est une bonne idée d'avoir fait cette série de 4 livres. C'est un concept intéressant, innovant qui donne du relief à cette histoire tout en donnant l'occasion à ces 4 auteurs de faire un exercice de style certainement pas si simple que ça.
Les lecteurs ne s'y sont pas trompés car il existe une fanfiction autour d'un 5e personnage. Vous pouvez lire son témoignage ici.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir


U4 d'Yves Grevet, Florence Hinckel, Carole Trésor et Vincent Villeminot - Nathan.
Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

The revolution of Ivy T2 de Amy Engel Version imprimable

Note : 3/5 (5 notes)

Mots-clés :

Ce second tome nous mène de l'autre côté de la barrière. Expulsée Ivy se retrouve à devoir lutter pour survivre. Abandonnée par sa famille, son mari, sans eau ni nourriture elle va devoir puiser très loin en elle-même pour trouver la force d'avance afin de vivre un jour de plus...
Ce second tome est tout aussi prenant que le premier. On a affaire à une nouvelle Ivy qui loin du confort que lui offrait la cité, sa famille et son mari va découvrir qu'elle n'est pas aussi faible et manipulable qu'elle croyait. Sa rencontre avec une communauté et notamment Caleb et Ash va lui donner à notre héroïne une nouvelle dimension.

J'ai vraiment bien accroché à cette histoire. Ce que j'ai aimé c'est l'amour absolu qu'à Ivy pour sa famille. Même si son père et sa soeur l'ont trahie, abandonnée, manipulée elle continue à vouloir les sauver. Elle ne se détourne pas d'eux alors que la raison le voudrait car elle espère (mais finalement n'est-ce pas aussi le cas de chacun de nous) que sa famille l'aimera malgré ses choix, malgré tout.
J'ai bien aimé la fin aussi qui est optimiste et positive et que j'espèrais ainsi.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

The revolution of Ivy T2 d'Amy Engel - Lumen (2016). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La 5ème vague T3 : La dernière étoile de Rick Yancey Version imprimable

Note : 2/5 (3 notes)

Mots-clés :

Voilà le troisième et dernier tome de la trilogie de Rick Yancey. J'attendais avec impatience de le lire car le premier tome était vraiment prometteur. Le deuxième était dirais-je... intéressant. Quelques platitudes mais l'idée de séparer Ring des autres était excellente.  Ce troisième tome, qui clôt la trilogie, me laisse dubitative. Il y a de très bons moments et d'autres qui me paraissent assez tirés par les cheveux. C'est brouillon et j'ai eu l'impression que l'auteur ne savait pas trop comment conclure son histoire et sortait une explication plutôt abracadabrante du fond d'un tiroir. Ou alors c'est moi qui n'ai pas compris... après tout j'ai pu passer à côté de ce qu'il voulait dire.
Quoiqu'il en soit, j'ai bien aimé ces personnages de Cassie, Ben, Ringer, Nugget, Evan. Je crois cependant que la lecture du premier tome me laissait augurer une suite bien moins conventionnelle que ce que l'auteur a fait. Du coup, je ressens une légère déception. C'est bien dommage car il y avait matière à produire une excellente histoire, effrayante et futuriste. Tant pis !  

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La 5ème vague T3 : La dernière étoile de Rick Yancey - Robert Laffont. Le Réserver ?*
Lire aussi la critique du T2 ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail