Le pays que j'aime de Caterina Bonvicini Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Ce , qui se déroule sur fond de tableau historique de l’Italie entre 1975 et 2013 (les années Berlusconi, les Brigades rouges, etc.), relate ce mal de vivre de notre époque en décrivant une société italienne avec pour toile de fond corruption et inégalités sociales. Olivia, fille de riches entrepreneurs de Bologne, les Morganti, passe son enfance avec Valerio, le fils du jardinier et de la femme de chambre, enfance gâtée et pleine de poésie. Tout se passe très bien jusqu’à ce que la mère de Valerio quitte son mari et Bologne pour s’établir à Rome avec un homme peu recommandable. Valerio vit alors dans un appartement misérable. Les deux jeunes gens se retrouvent de temps en temps puis se perdent de vue et se retrouvent à nouveau. Leur amitié fraternelle se change en amour, mais leur destin diverge dans un sens inattendu.C’est un monde chaotique que nous décrit l’auteure dans lequel se mêle petite et grande histoire. Ses personnages sont très attachants, mais elle ne se fait pas d’illusion sur son pays qu’elle aime quoiqu’il arrive.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Le pays que j'aime de Caterina Bonvicini - Gallimard. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

J'ai perdu Albert de Didier Van Cauwelaert Version imprimable

Note : 4.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Petite comédie ! Fiction ou réalité ? L’auteur aime Einstein et il nous en apprend beaucoup sur lui malgré le ton du rempli d’humour. Chloé « est habitée par l’esprit d’Albert Einstein depuis son adolescence » et Didier van Cauwelaert fait revivre le physicien théoricien par la pensée de Zac, apiculteur.
D’ailleurs, Albert Einstein avait écrit : « Le jour où les abeilles disparaîtront, l’homme n’aura plus que quatre années à vivre. » Ce volume peut sembler fou, mais il nous fait réfléchir et vivre un moment agréable. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.


J'ai perdu Albert
de Didier Van Cauwelaert - Albin Michel. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

La Cheffe, roman d'une cuisinière Marie Ndiaye Version imprimable

Note : 2.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Ndiaye, gagnante du Femina en 2001 et du Goncourt en 2009, a écrit de nombreux romans, nouvelles et pièces de théâtre. Dans ce -ci, on goûte la saveur à chaque page grâce à une écriture délicate et précise dans la description des plats que la cheffe concocte. Le narrateur, son second en cuisine, nous parle de cette femme volontaire qui n’a pas eu le choix de sa vie. Très jeune, elle est placée comme petite bonne à Marmande chez un couple aisé qui apprécie les bons plats. La petite bonne regarde faire la cuisinière de cette maison bourgeoise préparant une cuisine traditionnelle riche en sauces.
Après le départ de celle-ci, la Cheffe prend sa place et peut faire avec les produits qu’elle choisit des mets extraordinaires que ses patrons adorent. Sa vie, c’est la cuisine et, plus tard, son restaurant, alors que sa vie privée (ses amours, sa fille, le désir de reconnaissance de sa famille), ce sera plus difficile à réussir.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

 La Cheffe, d'une cuisinière Marie Ndiaye - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Mon frère de Daniel Pennac Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

Petit livre particulier et personnel de cet écrivain formidable. Bernard, le frère de Daniel Pennac, est décédé sur la table d’opération, il souffrait de la maladie de Parkinson. Les deux frères étaient très attachés, Bernard, l’aîné, protégeant le plus jeune. Sans l’exprimer directement, l’amour était présent dans leur complicité peu bavarde. L’auteur imbrique une histoire de Bartleby, qui est assez spéciale et énigmatique pour ma part.
C’est comme si Daniel avait eu besoin de cette histoire pour parler de Bernard ; à mon humble avis, il n’aurait pas eu besoin de ce support. J’ai aimé l’expression de l’auteur quand il parle du manque de ce frère, mais aussi quand il était vivant, de ne pas l’avoir assez apprivoisé. Il se demande qui il était vraiment. Touchant !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Mon frère de Daniel Pennac - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

Le Cas Fitzgerald de John Grisham Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

On apprend des choses nouvelles, des zones grises dans le milieu des livres rares. Bruce Cable est un parfait collectionneur. Il y a là beaucoup d’argent à faire dans ce domaine. Ce libraire de Santa-Rosa saura habilement déjouer le FBI. C’est un thriller juridique intéressant.
John Grisham est sorti de sa zone de confort en nous faisant visiter un autre univers.
Par contre, j’aime mieux ces « anciens » romans. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Le Cas Fitzgerald
de John Grisham - JC Lattès. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

Sauvez-moi de Jacques Expert Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Après trente ans d’incarcération, Nicolas Thomas sort de prison. Il a été reconnu coupable de quatre abominables crimes qu'il a toujours niés. Quelques jours plus tard, il disparaît. Et un nouveau meurtre est commis… C’est Sophie Ponchartrain qui avait réussi à le faire avouer, il y a 30 ans. Désormais, elle est Commissaire divisionnaire en charge des crimes les plus sordides au 36 qui traque les pires assassins. Une chasse à l’homme est lancée ! Je ne sais pas si dans la vraie vie un personnage tel que la commissaire existe mais on dirait une caricature !
Une lecture sympathique donc mais sans éclat et qui ne restera pas dans ma mémoire comme le meilleur de son auteur.

Elizabeth - Membre desLectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au  club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

Sauvez-moi de
Jacques Expert - Sonatine. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Canines d' Anne Wiazemsky Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Un metteur en scène génial, mais ivrogne et emporté. Ses assistants qui le secondent en tout, arrivent tant bien que mal à tempérer ses colères. Les répétitions d’une tragédie, Penthésilée. Une troupe de comédiens plus ou moins expérimentés, aux gros ego pour la plupart. L’héroïne du , Alexandra, est une jeune comédienne en peine d’amour et qui se jette à corps perdu dans le théâtre. L’amour fou, la jalousie, les rêves, les peurs, les doutes, les solidarités fragiles et les solitudes, les tensions qui montent à mesure qu’approche le soir de première, le trac, l’intensité des émotions, tout cela est admirablement décrit.
Avec la troupe, on sent la tension monter et il est difficile d’abandonner sa lecture avant le dénouement.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Canines d'Anne Wiazemsky - Folio. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

Retour sur l’île de Viveca Sten Version imprimable

Note : 3.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Le lendemain de Noël corps d’une femme est retrouvé sur la plage. C’est une journaliste correspondante de guerre Jeannette Thiels connue pour ses prises de positions à l’encontre d’un parti très conservateur en Suède. A-t-elle été assassinée pour des raisons politiques ou bien personnelles ? Plusieurs pistes et autant de suspects. C’est le sixième de Viveca Sten qui se déroule à Sanddhamm. Certes ce est classique cependant j’ai retrouvé avec plaisir l’inspecteur Thomas Andreasson et son amie d’enfance Nora Linde Et un petit séjour en Suède, sur l’île de Sandham, est un plaisir de lecture, j’ai passé un bon moment.

Elizabeth - Membre desLectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au  club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.


Retour sur l’île de Viveca Sten - Albin Michel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail