Salina : les trois exils de Laurent Gaudé Version imprimable

Note : 3.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

C’est l’histoire tragique de Salina obligée de vivre dans le désert, racontée par Malaka, son dernier fils, lorsqu’il la conduit à l’Île cimetière.
Elle a trois exils et chacun a été un drame. Salina est pleine de colère qui veut se venger, mais elle est aussi lumineuse. Les personnages des femmes sont grandioses et forts. Elles font des sacrifices déchirants et la paix vient avec elles.
Je suis une inconditionnelle de cet auteur et ce livre est un gros coup de cœur.
Cette histoire est fascinante et l’écriture ajoute aux mythes qui permettent la réflexion.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Salina : les trois exils de Laurent Gaudé - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Idiss de Robert Badinter Version imprimable

Note : 4/5 (2 notes)

Mots-clés :

Idiss est très heureuse de pouvoir vivre à Paris avec sa famille : sa fille Charlotte et son mari Simon Badinter. Deux garçons Claude et Robert naîtront de cette union. C’est aussi un récit consacré à l’histoire d’une famille avant 1942. Il décrit la société de l’époque, cette histoire qui est aussi celles de nombreuses familles juives d’Europe centrale chassées par la violence et l’antisémitisme et qui voyaient en la France une terre de liberté et de tolérance. Après quelques décennies, ces familles seront à nouveau persécutées sur leur terre d’accueil. Réfugié à Lyon, Simon Badinter arrêté par Klaus Barbie en mars 1943, montait dans le train qui le conduirait au camp d’extermination de Sobibor, en Pologne.
L’auteur retrouve son cœur d’enfant pour témoigner, avec amour et tendresse, des souvenirs qui l’attachent à sa grand-mère. Écrit avec simplicité et retenue, ce livre explique bien l’engagement de ce célèbre avocat contre la peine de mort, une avancée majeure en France.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Idiss de Robert Badinter - Fayard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les Murs Blancs de Lèa Domenach Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Un parc, une bâtisse imposante au départ délabrée, plusieurs familles dont les pères et mères sont des intellectuels avec pour lien le fait de faire partie du comité de rédaction de la revue française Esprit. Voici les éléments de ce livre qui nous dépeint comment ces intellectuels vont bâtir une communauté de vie au sud de Paris.
Les Murs Blancs m’a permis de découvrir qui sont certains des penseurs français de l’après-guerre et, en outre, Paul Ricoeur, dont le président Emmanuel Macron a été si proche, et comment ces foyers familiaux essayaient d’atteindre un idéal de vie communautaire.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Les Murs Blancs de Lèa Domenach - Grasset. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

L’histoire se passe en Suède au début des années 80. On y suit Rasmus qui doit quitter son village et son intolérance pour aller vivre son homosexualité à Stockholm. Il y a aussi Benjamin, témoin de Jéhovah, qui va se faire expulser de sa famille en révélant son orientation sexuelle. Il va rencontrer Rasmus et ils vont s’aimer. Il y a aussi Paul, Lars-Ake, Seppo, Reine, Bengt, tous ces jeunes hommes au parcours de vie semblable qui vont former une nouvelle famille. Ils pourront ainsi vivre ensemble, sans jugement ni rejet. Mais l’histoire se passe au début des années 80. Une terrible maladie mortelle apparaît et touche particulièrement les jeunes homosexuels. Avec le sida, ils vont être à nouveau pestiférés, condamnés à l’isolement et mourir seuls dans de terribles souffrances. Ce livre de 827 pages raconte, sur une décennie, le parcours de vie de Rasmus, de Benjamin et de chacun de la bande d’amis.

Trois chapitres : l’amour, la maladie, la mort. En parallèle, Jonas Gardell documente son récit en insérant des chapitres sur l’arrivée du sida en Suède, ses ravages, les réactions des politiques, de l’église, du corps médical, des familles, l’apparition des associations militantes, les changements de loi qui admet que l’homosexualité n’est pas une maladie mentale, l’apparition des premiers traitements, les droits des gays…

C’est un très fort, très brut, qui ne laisse pas indifférent et qui m’a beaucoup plu. Je me suis attachée à chacun de ces jeunes qui n’aspirent qu’à vivre leur vie dans la tolérance et qui vont connaître tant de souffrances et de deuils.

Où étais-je au début des années 80 ? J’étais comme cette jeune infirmière qui veut consoler un patient mourant : « N’essuie jamais de larmes sans gant ».

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

 

Brèves de solitude Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Sylvie Germain a écrit des nouvelles sur le confinement. Dans une première partie, des personnages se rencontrent dans un square à Paris : ils se croisent, s’observent et s’ignorent. Dans une deuxième partie, ils sont à la maison, forcés au confinement et confrontés quotidiennement à leur propre solitude. L’auteure décrit la vie de gens simples avec la souffrance personnelle de chacun. Voilà, un bilan sensible des jours singuliers que nous venons de traverser.
Écrit en deux mois, Brèves de solitude est sombre, très sombre. Si vous en avez le goût !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Le Serpent majuscule de Pierre Lemaitre Version imprimable

Note : 3.5/5 (4 notes)

Mots-clés :

Fait étonnant, ce est le premier qu’a écrit Lemaitre. Écrit en 1985, mais jamais publié pour diverses raisons qu’il nous explique dans son avant-propos. Contrairement à ses plus récents, celui-ci est un dans la même veine que ceux publiés au tout début, dont Alex (2011).
Donc, un très noir, mais en même temps très drôle. Mathilde est une tueuse à gages qui roule sa bosse depuis plusieurs années. En fait, elle a fait ses premières armes dans la Résistance : c’est en 1942 qu’elle commence sa carrière en tuant deux agents allemands qui menaçaient de compromettre une opération. Maintenant, âgée d’une soixantaine d’années, elle commence à commettre de petites erreurs. Son travail n’est plus aussi soigné… et le commanditaire s’impatiente.
C’est original, drôle, très bien écrit et on a hâte de savoir comment Lemaitre va s’en tirer pour conclure cette histoire abracadabrante.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Le Serpent majuscule de Pierre Lemaitre - Albin Michel. Le Réserver ?
Alex. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Derniers mètres jusqu'au cimetière de Tuomainen Antti Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

En étant victime d’un empoisonnement, Jaakko entreprend sa propre enquête pour trouver la personne coupable de ce crime. Ses soupçons pèsent sur sa femme Taina et son amant, Petri. Comme sa mort semble imminente selon le diagnostic de son médecin et que son entreprise spécialisée dans la culture du champignon Matusake affronte une concurrence qu’il juge malhonnête, il se doit de procéder dans de brefs délais.
En parallèle, la police mène une enquête sur la disparition de trois hommes dont les liens s’apparentent à l’élimination de l’industrie du champignon. S’entremêlent alors des aventures hasardeuses décrites dans un style teinté de l’humour finlandais. Antti Tuomainen excelle dans l’art de captiver le du début à la fin.
Un thriller dont on essaie d’anticiper les péripéties… qui conduisent sur des pistes insoupçonnées !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Derniers mètres jusqu'au cimetière de Tuomainen Antti - Fleuve. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les évasions particulières Véronique Olmi Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Hélène, Sabine, Mariette, trois sœurs d’une même famille, à Aix-en-Provence.
Leur évolution de jeunesse de Mai 68 à 1981, jour de l’élection de François Mitterrand, la gauche qui prend le dessus : occasion de fêter.
Une famille engluée dans la religion catholique, les pensées étriquées, et qui, par la jeunesse, s’émancipe. L’évolution des femmes après mai 68, un regard au plus près de la vie et des bouleversements de l’époque. Style vivant, j’ai bien aimé.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Les évasions particulières Véronique Olmi - Albin Michel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail