Les Disparus de la lagune de Donna Léon Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Donna Leon nous offre un passionnant ! Le commissaire de police Guido Brunetti souffre d’épuisement professionnel. Sa femme Paola lui suggère une cure de repos, loin de Venise, dans une villa au bord de l’eau. Brunetti se lie d’amitié avec le gardien, Davide Casati, grand rameur. Il comble les loisirs du commissaire en sillonnant la lagune pendant plusieurs jours. Par un soir d’orage violent, Casati est retrouvé mort dans son bateau. Brunetti, de par sa profession, avait découvert rapidement que son ami cachait un secret majeur de son passé. Il fera enquête !« Un récit intimiste qui se dévoile lentement, une touche à la fois, une horreur cachée derrière l’autre, et qui nous rejoint au cœur des préoccupations les plus actuelles. Une catastrophe environnementale jamais révélée, un personnage lumineux qui rame sur la lagune et une écriture fine et profonde, qui réussit à nous ébranler en remettant en question tous nos petits silences plus ou moins acceptables. »
Ce volume est l’un des meilleurs polars étrangers de l’année 2018. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Les Disparus de la lagune de Donna Léon - Calmann Lévy. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La coupure de Fiona Barton Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

La découverte du squelette d’un bébé sur un chantier de Londres. Qui est cet enfant ? Depuis quand est-il enterrer ? Qui l'a tué ? Et pourquoi cette nouvelle bouleverse trois femmes ? Trois femmes liées par un sombre secret et une journaliste qui va essayer de démêler les fils de cette enquête. Même si le de Fiona Barton n'est pas très original, il accroche bien son et distille une sensation oscillant entre le malaise et l'addiction.
Un thriller efficace : une multitude de personnages, une enquête lente et minutieuse pour aboutir à un final détonnant.

Annie - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

La coupure
de Fiona Barton - Fleuve Noir. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Et tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

13 déc 2018 Et tu n’es pas revenu Loridan-Ivens, Marceline Et tu n'es pas revenu 1942, les Allemands occupent la France. Les Juifs doivent faire profil bas. Le père de l’auteure lui offre un château en Provence. Un retour à la terre, en phase avec la « philosophie politique » du maréchal Pétain. Février 1944, ils sont dénoncés et déportés, transbahutés par train comme du vulgaire matériel, à Birkenau (elle) et à Auschwitz (lui, son père). Une lettre qu’écrit Marceline Loridan-Ivens à son père. Un père mort. Un père qui savait, il lui avait dit qu’il ne reviendrait pas, elle, oui. Elle est revenue, se rappelle et nous livre un témoignage sur son dans l’enfer de Birkenau : trier les vêtements des personnes gazées, creuser les tranchées où seront enterrés ses compatriotes, l’humiliation quotidienne, le froid, la faim, le grand n’importe quoi mortifère. Elle nous dit aussi le courage et la force de durer dans un lieu où le temps s’est contracté. Récit aussi du retour à la vie, en mai 45, et des stigmates laissés par l’horreur des camps et l’absence du père. Un retour à la vie marquée encore par la mort. Récit sur la résilience. Marceline Loridan-Ivens est morte en septembre 2018 à l’âge de 90 ans. À lire pour voir comment elle a tenu le coup et surtout pour ne pas oublier.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Et tu n'es pas revenu
de  Marceline Loridan-Ivens - Grasset. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Ҫa raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Professeur de lycée, la narratrice élève seule sa petite fille depuis que le père l’a brusquement quittée. Un 31 décembre, au cours d’un réveillon, débarque une violoniste prénommée Sarah, à la beauté étrange. Une vraie tornade, toute en exubérance et en excès. Ça raconte Sarah décrit les tumultes d’une folle passion amoureuse entre deux femmes. C'est l'histoire d'un coup de foudre, d'une passion. Un tourbillon d’émotions, de mots et de fureur, fureur de mourir et fureur de vivre.
Une plume délicate et virevoltante, un vrai bijou, un moment de grâce. Par son style, son écriture et sa sensibilité,l'auteure réussit à nous transporter dans ce que vit la narratrice. Plongez-y, c’est étourdissant.


- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie. Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

Ҫa raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard - Minuit. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Orages ordinaires de William Boyd Version imprimable

Note : 2.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Adam Kindred, climatologue impliqué dans un meurtre, doit se cacher et vivre dehors sans argent. Il réussit à avoir une nouvelle identité, mais demeure toujours dans la peur d’être découvert.
On apprend la vie des sans-abri à Londres. Le docteur Wang, qui a été tué, cherchait un médicament contre l’asthme. Il y a beaucoup de grabuge entre la compagnie pharmaceutique et les actionnaires qui veulent faire de l’argent et produire le médicament… mais il y a des risques et ils ne veulent pas qu’ils soient dévoilés.
J’ai adoré suivre l’intrigue jusqu’à la fin.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Orages ordinaires de William Boyd - Seuil. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Des nœuds d’acier de Sandrine Collette Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Théo est sorti de prison après avoir purgé une peine de 19 mois pour violence. A sa sortie, il n’a pas pu s’empêcher d’aller narguer sa victime qui n’est autre que son frère. Ce frère qu’il a réduit à la tétraplégie parce qu’il avait eu une liaison d’un soir avec sa femme Lil. Craignant d’être à nouveau arrêté suite à cette visite, il s’enfuit à bord de la BMW et choisit d’emprunter les petites routes de campagne pour échapper à une hypothétique arrestation. Ces petites routes le conduisent à un village perdu au milieu de rien. Il loue une chambre chez Me Mignon qui prend soin de lui. Puis un jour, pour s’occuper, il décide de se mettre à la randonnée. Sur les conseils de Me Mignon, il suit un sentier caché qui le conduit sur une propriété privée appartenant à 2 frères septuagénaires, Joshua et Basile. Accueilli avec un fusil, la vie de Théo bascule. Et celui qui était bourreau devient victime. sombre qu’offre l’auteur qui conduit un homme violent, amoral dans un monde où toute trace d’humanité a disparu. A une autre échelle, Théo est mis face à sa propre violence. Cela ne le rendra pas meilleur ou plus humain pour autant car jamais il n’éprouvera le moindre remord pour ce qu’il a fait à son frère. Mais la violence a toujours fait partie de son monde. Une plongée dans la folie.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir. Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.
 
Des nœuds d’acier
de Sandrine Collette - Livre de Poche. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Une fille comme elle de Marc Levy Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

On assiste à la vie dans un immeuble de la 5e Avenue à New York, le tout entrecoupé du journal de Chloé, à partir de l’événement qui lui a fait perdre ses jambes. L’histoire se situe particulièrement autour de Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur.
La chute dans l’escalier du liftier de nuit bouleversera la vie quotidienne de nombreux résidents.
Un petit récit sans prétention, une comédie dramatique simple et légère. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Une fille comme elle de Marc Levy - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'arbre - monde de Richard Powers Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Si ce livre devait être un arbre, ce serait un magnifique séquoia géant de Californie.
Véritable champ d'amour et de défense des forêts originelles d'Amérique. Ce rend aussi toute sa noblesse à celui ou celle qui lutte aux cotés des arbres. Une fiction prodigieuse qui rend admiratif.

François - Libraire à la Librairie des Cordeliers. Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

L'arbre - monde de Richard Powers - Cherche midi. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail