Mémoire de fille d'Annie Ernaux Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

1958. Dans une belle écriture, Annie Ernaux se reporte à l’été de ses 18 ans, à son premier amant et à l’inconscience de sa jeunesse. Entre son milieu familial modeste, à Yvetot, une petite ville de Normandie, et Rouen, où elle poursuit ses études, Ernaux nous fait revivre une époque de transition qui orientera toute sa vie.
Court, 150 pages, le livre se lit d’une traite et chaque ne pourra s’empêcher de se reporter à ses 18 ans. RELU

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Mémoire de fille d'Annie Ernaux - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

On achève bien les chevaux de Horace Mac Coy Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Vous avez de grandes chances d'avoir vu ou au moins entendu parlé un jour du film de Sydney Pollack avec Jane Fonda dans le rôle de Gloria. Derrière ce film se cache un noir immense ! Tout un symbole sur l'absurdité de la condition humaine et ce que l'Amérique a connu de pire et de meilleur. Vous en dire plus serait un crime !

Allan - libraire à la Librairie des Cordeliers Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

On achève bien les chevaux de Horace Mac Coy - Folio. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Vous n'aurez pas ma haine d' Antoine Leiris Version imprimable

Note : 2.2/5 (5 notes)

Mots-clés :

Voilà un livre extrêmement émouvant. Après l’attentat du Bataclan où sa conjointe s’était rendue seule pour le concert dont elle ne revint jamais, son compagnon n’a que sa plume pour s’adresser aux auteurs de l’attentat et leur faire part de sa douleur, alors qu’il se retrouve seul avec son enfant de 18 mois qui, lui, guette à tout moment le retour de sa mère. « C’est l’histoire d’un père et d’un fils qui s’élèvent seuls sans l’aide de l’astre auquel ils ont prêté allégeance. » Le reste muet devant l’absurdité et la barbarie de cet événement et les malheurs qu’il entraîne. Cette lettre est vraisemblablement une forme de thérapie pour l’auteur qui parvient à exprimer sa douleur, mais on peut se demander combien de temps encore il parviendra à effacer la haine qu’il refuse.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Vous n'aurez pas ma haine d' Antoine Leiris - Fayard. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L’Homme flambé de Michael Ondaatje Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

L’Homme flambé de Michael Ondaatje, une merveille ! Je viens de relire ce livre.On se promène entre le désert du Sahara, le Caire et une villa en Italie de laquelle Hana, infirmière de 20 ans, refuse de partir malgré la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Elle préfère s’occuper d’un aviateur brûlé dans un accident d’avion, dans le Sahara. Cet homme, sous l’effet de la morphine, nous racontera son histoire. Des pans de cette histoire demeureront obscurs. Est-il espion, savant ou aventurier ? Deux hommes feront irruption dans cette villa : Caravaggio, ami de la famille à Toronto et Kip, un sikh qui désamorce des bombes. L’arrivée de ces deux hommes redonnera espoir à Hana : l’un sera son amant et l’autre s’occupera de leur trouver des vivres. À lire absolument !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

 L’Homme flambé de Michael Ondaatje - Points. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Kannjawou de Lyonel Trouillot Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le narrateur de cette histoire est un jeune habitant de la rue de l’enterrement qui mène à l’un des cimetières de la ville. Un amoureux de la littérature qui, en tenant la chronique de sa rue et de ses habitants, semble se demander si la vie de ceux qui l’entourent, aussi humbles et pauvres soient-ils, ne mériterait pas d’être elle aussi racontée. Raconter l’histoire de cette rue, c’est aussi peut-être une façon de reprendre la parole sur le discours national, en la rendant pour une fois au petit peuple d’Haïti.
Avec cette langue toute à la fois poétique et narrative, qui dit la colère comme la beauté, Lyonnel Trouillot nous offre un grand sur un petit pays qui aimerait enfin pouvoir reprendre son destin, son discours, en mains.

François - libraire à la Librairie des Cordeliers - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Kannjawou de Lyonel Trouillot - Actes Sud. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail