Toutes les choses de notre vie de Hwang Sok-Yong Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

L’île aux fleurs était jusqu’en 1978 un bel endroit à Séoul, des habitations, des terres agricoles. Mais en 1978 et ce jusqu’en 1993, les habitants ont été chassés et l’île aux fleurs est devenue une des plus grosses décharges du pays. C’est ici qu’arrivent pour travailler Gros yeux, 14 ans, et sa mère. Tout au long de la journée, au rythme de l’arrivée des camions poubelles, c’est toute une population qui arpente, fouille, trie…Tout cela est organisé. On ne peut pas fouiller n’importe où, il y a des droits à payer. Plus les droits sont importants, meilleure est la place. Sur les hauteurs de la décharge, les habitations de fortune se sont construites. C’est d’ailleurs là que vivent Gros yeux et sa mère. Les conditions de vie sont difficiles : l’odeur pestilentielle qui imprègne tout, les mouches, la faim. Malgré cela, Gros yeux se fait des amis. Dans cette décharge, c’est toute une société qui se recompose à l’écart du reste de la société qui la méprise. Dans ce , l’auteur s’est intéressée aux objets, à la nourriture utilisés, gaspillés, jetés dénonçant ainsi une société de consommation. J’aime lire les romans de Hwang Sok-Yong. L’écriture est belle même si le sujet est grave ou s’il ne se prête pas à la poésie.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir participant au troc lecture. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir. Suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal

Toutes les choses de notre vie d'Hwang Sok-Yong - Picquier. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Jeune Fille et la Nuit de Guillaume Musso Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Pour son 16e , l’auteur situe l’histoire à Antibes, lieu de son enfance. Hiver 1992 – Printemps 2017. Trois amis liés par un destin tragique, la disparition d’une jeune fille. Vinca Rockwell, 19 ans, élève très brillante disparaît avec son professeur de philo. Personne ne la reverra jamais. Fanny, Thomas et Maxime, amis de lycée et de Vinca, se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Tous les trois, 25 ans plus tôt, ont commis un meurtre. Où ont-ils caché le cadavre ? Un bon cru à savourer en vacances. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La Jeune Fille et la Nuit de Guillaume Musso - Calmann Lévy. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les Mains nues de Simonetta Greggio Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Vétérinaire, Emma, fin de la quarantaine, travaille très fort et tente d’oublier certains événements douloureux de sa vie. Elle a beaucoup aimé un homme, mais il en a choisi une autre. Un bon jour, Gio, fils ado d’un bon ami, débarque sur le pas de sa porte ; il est en fugue. Elle le prie de téléphoner à ses parents et de partir ; il téléphonera mais refusera de partir. Alors, s’installera peu à peu, entre eux une histoire tendre. Quel bonheur de lire cette auteure que je ne connaissais pas. Elle a une écriture dénuée d’agressivité, tout en douceur.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Les Mains nues
de Simonetta Greggio - Stock. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

Voici le portrait de deux femmes qui ont atteint « le point de bascule », « l’instant où la vie d’une personne ordinaire change subitement de cours ». Soudainement, elles prennent la décision de tuer les hommes coupables de grave cruauté envers leurs femmes. Rien ne les rapproche pourtant. Lena vivait en Russie au début du XXe siècle. Révoltée contre le sort misérable des femmes victimes de violence conjugale, elle a pris « justice en main » et a tué 272 maris violents, à commencer par le sien. « Pour délivrer les pauvres femmes. » Elle voulait en tuer 300, mais a été arrêtée et exécutée avant. Jeanne est une octogénaire tranquille qui vit à Paris de nos jours. Elle rencontre Lucie, une jeune femme « collectionnée », puis délaissée sans scrupule par Paul, un écrivain de renom, coureur de jupon invétéré et sans vergogne. Bouleversée par le désespoir de Lucie, Jeanne va piéger Paul et lui fera payer chèrement sa cruauté désinvolte. En même temps qu’on suit en parallèle la vie de Lena et de Jeanne, tout en se demandant quels liens unissent ces deux femmes, à un siècle d’écart, dans deux pays éloignés, on apprend sur les mœurs de la société russe et les bouillonnements révolutionnaires en Russie, début XXe siècle. Ce historique et thriller au rythme soutenu nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La femme qui tuait les hommes de Ève de Castro - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Une autre histoire de Sarah J. Naughton Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Mags, avocate à Las Vegas, arrive à Londres au chevet de son frère Abe qui se trouve dans le coma après une chute de douze mètres dans l'escalier de son immeuble. Accident, meurtre ou suicide ? Toutes les hypothèses sont plausibles. A l’hôpital, elle rencontre la petite amie d’Abe, une jeune femme nommée Jody, complètement éplorée par le drame. La jeune femme s’installe dans l’appartement d’Abe, un logement social dans une ancienne église transformée en HLM. Mags ne croit pas à la thèse du suicide et décide de mener sa propre enquête. C’est un qui se laisse lire, sans grande originalité, certes nous avons bien des rebondissements mais je les ai trouvés prévisibles. A aucun moment, je n'ai été surprise par le tour que prenait l'histoire. Le livre n'est pas désagréable à lire mais il ne laissera pas beaucoup de traces dans mon souvenir. Dommage.

Michelle -Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Une autre histoire de Sarah J. Naughton - Sonatine. Le Réserver ?


La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

L’auteur nous offre un feuilleton, trente personnages à suivre. Orphea est une « petite station balnéaire tranquille des Hamptons, dans l’État de New York ». Quatre meurtres ont été commis : le maire, sa femme, son fils et une joggeuse qui passait dans le secteur. Deux jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott, mènent l’enquête. En 1994, le crime est résolu. Lors d’une fête, en 2014, une journaliste Mailer leur glisse à l’oreille : « Vous vous êtes trompés de coupable en 1994 ». Une semaine plus tard, elle disparaît. Ce n’est pas un . C’est tout simplement une histoire qui n’a pas été résolue. C’est avant tout une réparation de l’erreur du passé.
Ce livre, on l’aime bien ou on ne l’aime pas du tout. Vous me direz ! Bonne lecture…

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La Disparition de Mailer
de Joël Dicker - Fallois. Le Réserver ?*

Un autre avis ici
D'autres conseils de lectures sur notre portail

La vie rêvée des plantes de Lee Seung – U Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

Kihyon, détective raté, revient chez lui, après quelques années d'errance parce qu'il a reçu, d'un mystérieux commanditaire, la mission de surveiller sa mère. Pourquoi cette surveillance ? Qui est ce commanditaire ? De retour dans la maison familiale, on découvre une famille assez bizarre où chacun vit dans son coin indépendamment des autres, sans jamais se parler. Le père quasi mutique, ne s’intéresse qu’à ses plantes vertes. Sa filature lève le voile sur le grand secret de cette femme…
J'ai aimé ce , au suspens et à l'intrigue quelques peu déconcertants. Récit passionnant, à l'ambiance oppressante, empreinte de mystère, de fantastique et de poésie.

Annie - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La vie rêvée des plantes de Lee Seung – U - Zulma. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail  

Tenebra Roma de Donato Carrisi Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

À la suite d’une catastrophe climatique, la ville de Rome sera privée de toute lumière pendant 24 heures. On craint le chaos et celui-ci surviendra avec une férocité insoupçonnable. Une vieille légende sur la destruction de la capitale est en trame de fond. Il y a aussi des tueurs qui sèment la terreur, guidés par un être machiavélique. Marcus, le pénitencier, prêtre de l’ombre qui a pour tâche de faire en sorte que les vils mensonges du clergé soient étouffés, se voit confier la mission de traquer ces tueurs avec pour toile de fond les secrets inavoués de l’Église de Rome. Donato Carrisi est un maître du genre.
Depuis Le Tribunal des âmes (2011), il se spécialise, pourrait-on dire, dans des histoires secrètes, glauques et pour le moins inavouables des membres corrompus du clergé. Cette mafia, car il n’y a pas d’autres mots pour décrire ses comportements, à des ramifications secrètes ancestrales dont le but est de cacher les crimes de ses hauts représentants. Marcus, le pénitencier justicier, se verra confronter à ses contradictions morales.
Bien sûr, cette histoire raconte parfois des invraisemblances. Ces hommes de Dieu ne sont peut-être pas humains. Tout de même, il s’agit d’un que l’on a beaucoup de difficulté à ne pas terminer d’une traite.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Tenebra Roma de Donato Carrisi - Calmann-Lévy. Le Réserver ?*
Pour Réserver les romans de l'auteur ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail