C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Etats-Unis, Charmaine et Stan, victimes de la crise vivent dans leur voiture, jusqu'au jour où alléchés par une publicité, ils rejoignent le projet Positron. N'ayant rien à perdre, ils signent les yeux fermés. Mais, ils ont signé pourquoi ? Pour quel projet ? Quelle vie ? Trop beau pour être vrai ?
Margaret Atwood a le chic pour instiller le doute, me conduire là où je n’attends pas les personnages. Comme eux et à travers eux, je me suis trompée sur les intentions des uns et des autres pendant ma lecture. Original, parfois drôle, souvent malsain, et terriblement addictif.


- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

 C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

C'est la rentrée littéraire ! Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Chaque année, la fait parler d’elle, et ce à juste titre. Des centaines de nouveautés sont publiées, des romans, des témoignages, des essais...
La littérature française est à l'honneur, mais c'est aussi le moment où les éditeurs publient de nombreux livres de littérature étrangère. Nous aurons des incontournables, des premiers romans…des coups cœurs, des déceptions, des oui mais …des découvertes.
Avec plus de 580 romans nous avons de quoi passer l’hiver ! Afin de faire votre choix, nous vous proposons chaque jeudi des romans que nous avons aimés ou pas.


- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

La fille d’avant de JP Delaney Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Deux époques, deux femmes qui ont pour point commun une maison, mais pas seulement : elles se ressemblent, elles ont un passé douloureux…Et surtout elles ont été locataires d’une mystérieuse maison. Cette maison : Le One Folgate Street est un personnage à part entière de cette histoire. Une construction ultra moderne de style minimaliste, plus besoin de se compliquer la vie, c'est la maison parfaite, bourrée de technologie, elle vous rend meilleur, améliore votre santé et votre moral.
Tout au long de l'histoire, on découvre quoi ? Je ne dirais rien de plus. J’ai passé un bon moment avec ce bien écrit, original et très difficile à lâcher avant de l’avoir terminé. En conclusion, je pense que je ne vivrais jamais dans une maison totalement connectée, sauf si …

Dominique - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

La fille d’avant de JP Delaney - Mazarine. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Dans les années 50 Truman Capote rencontre Les Cygnes. Des femmes belles, mariées, très riches, icônes de la mode. Il noue une réelle amitié avec l’une d’entre elles, Babe Paley. Truman capote qui aime les ragots, les cancans… passe son temps sur les yachts, les soirées mondaines, les salons… à écouter ces femmes pour qui il est devenu un incontournable confident. Enfin il accède à cette Haute société qui le fascine tant. Toutes, sans exception, lui dévoilent leurs secrets, même les plus inavouables. Un jour en manque d’inspiration Truman Capote publie une nouvelle…qui aura des conséquences désastreuses.
J’ai beaucoup aimé ce , à travers ces pages, on a vraiment l'impression que le New York des années 50/70 prend vie devant nos yeux.
C'est un fin, intelligent, on s'y plonge avec beaucoup de plaisir. C'est cruel et nostalgique à la fois, comme un somptueux collier de diamants bien trop lourd à porter.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

Les Cygnes de la Cinquième Avenue de Mélanie Benjamin - Albin Michel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Quand sort la recluse de Fred Vargas Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Adamsberg est prié de rentrer de toute urgence à Paris pour une résoudre le crime d’une femme. Mais c’est vers une autre enquête que la brigade se dirige. A Nîmes, 2 hommes âgés sont décédés suite à la morsure d’une araignée au venin particulier, la recluse. Même si la morsure cause de graves dégâts, la rumeur enfle sur les réseaux sociaux : le venin n’aurait-il pas muté à cause de la canicule pour tuer ? Ne doit-on pas faire face à une invasion de recluses ? En s’intéressant à cette affaire, Adamsberg va partir dans le passé d’une dizaines d’enfants à l’époque, tous élevés à l’orphelinat de la Miséricorde et tous membres de la « bande des recluses ». Leur jeu préféré : mettre des araignées recluses dans les vêtements des enfants pour qu’elles les mordent. Certaines victimes ont dû être amputées ou ont été défigurées. Ne s’agirait-il pas de vengeance ? En remontant le fil de l’histoire, Adamsberg s’aperçoit que les meurtres ont commencé il y a plus de 20 ans et qu’il ne reste plus que 2 membres de la bande encore en vie. La brigade arrivera-t-elle à les sauver ? Qui se cache derrière ces assassinats ? Malgré quelques longueurs, le est vraiment passionnant. Des personnages hauts en couleur.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Quand sort la recluse de Fred Vargas - Flammarion. Le Réserver ?

Lire aussi la critique de ici.

D'autres conseils de lectures sur notre portail