Les visages de Victoria Bergman T1.2.3 de Erik Axl Sund Version imprimable

Note : 2.5/5 (8 notes)

Mots-clés :

Trois femmes sont les héroïnes de ce . L’énigmatique Victoria Bergman, figure centrale de ce , qui semble exister, qui a existé mais qui ne laisse aucune trace... Sofia Zetterlund, psychothérapeute qui est confrontée à deux cas difficiles de personnalités multiples : un enfant-soldat venu de Sierra Leone et la mystérieuse Victoria Bergman, qui a subi les pires violences durant son enfance. Jeanette Kihlberg, commissaire à la brigade criminelle de Stockholm qui enquête sur une série de meurtres de jeunes garçons momifiés que personne ne réclame .... Ces trois femmes vont se retrouver liées, pour le meilleur et surtout pour le pire. L’enquête, aux ramifications complexe, nous mène des réseaux pédophiles aux enfants sans nom, avec des traumatismes liés à l’enfance … Difficile d'en dire plus au risque de trop en dévoiler. Mais, âme sensible s’abstenir. J’ai trouvé les deux premiers tomes vraiment bien, je me suis perdue parfois : trop de personnages, trop d’intrigues, d’indices… Mais cela n’avait aucune importance car peu à peu les liens entre les affaires, les personnages se recoupent, les fils se dénouent peu à peu et tout commence à devenir plus clair. J’ai moins aimé le troisième, même si on a toutes les réponses, trop de répétitions, trop de tout. Cependant les deux premiers tomes sont à lire. Une nouvelle trilogie scandinave, et depuis l’excellent Millenium, on nous présente pratiquement chaque nouvel auteur suédois comme le nouveau Stieg Larsson, mais jusqu’à présent, personne n’a réussi encore à le surpasser.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie       

Les visages de Victoria Bergman
de Erik Axl Sund - Actes Sud.
Persona T1
. Le Réserver ?
Trauma T2. Le Réserver ?
Catharsis T3. Le Réserver ?

D'autres conseils  sur notre portail  

Trilogie: Personna - Trauma - Catharsis (Les... par JaneBurgermeister

Laissez-moi : commentaires de Marcelle Sauvageot Version imprimable

Note : 2.5/5 (6 notes)

Mots-clés :

« Laissez-moi » : cri de douleur, cri de révolte, cri de solitude.
Marcelle Sauvageot, jeune femme atteinte d’une maladie des poumons dont elle ne pourra guérir, apprend par lettre la rupture de son amant.
Elle lui répondra à travers ces pages devenues classiques. Des pages très belles qui décortiquent et nous livrent avec franchise et lucidité, ses sentiments de tristesse et de colère. Constat sans faiblesse, aveu total, fierté d’être soi-même, ce livre mélange tous ces ingrédients avec élégance et brio.

Colette - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Laissez-moi : commentaires de Marcelle Sauvageot- Phébus. Le Réserver ?

Lire aussi la critique de : ici   

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Mai 67 de Colombe Schneck Version imprimable

Note : 2.1/5 (7 notes)

Mots-clés :

Comment peut-on aimer quand le monde entier vous désire ? Colombe Schneck tente de répondre à cette question à travers le portrait de Bri allias Brigitte Bardot. Elle imagine une brève histoire d'amour entre la star âgée de 33 ans, tout juste mariée à Gunter Sachs qui la délaisse, et un jeune assistant costumier rencontré sur le tournage d'un film à Rome au printemps 67. Cette histoire est inventée mais, racontée des décennies plus tard par la voix du jeune homme, on a vraiment l'impression de lire un bout de la vie de B.B. L'auteure restitue parfaitement la grâce, la fraîcheur, l'étonnante modernité de la star et elle décrit à merveille la légèreté de cette année-là, époque des premières télé couleurs, des premiers cinémas d'art et d'essai, des premières mini-jupes... Un joli récit tout en délicatesse.

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

Mai 67 de Colombe Schneck - R. Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



La Libye révolutionnaire dans le monde (1969 -­ 2011) de Françoise Petitdemange Version imprimable

Note : 2.3/5 (6 notes)

Mots-clés :

Voici un ouvrage original qui donne une autre image de Muammar Kadhafi et de la Libye. L'auteure, d'une manière très rigoureuse et chronologiquement, décrit de 1969 à 2011 « 42 années qui firent passer le peuple libyen, de l'analphabétisme à l'Etat des masses, à la démocratie directe, au gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple ». Françoise Petitdemange nous fait découvrir un groupe de jeunes hommes déterminés qui en 1969 va réaliser un coup d’état révolutionnaire. Ils vont transformer progressivement le pays pour le conduire vers la démocratie où les femmes auront toute leur place. A leur tête, un Guide : Muammar Kadhafi attaché viscéralement à son peuple et à la grandeur de son pays et du continent africain . Dés le début, les État -­Unis et plus généralement les pays occidentaux ont vu d'un mauvais œil la transformation de la Libye. Ils ont eu peur que ce mouvement révolutionnaire facteur d'un développement économique et social sans précédent fasse tâche d'huile sur tout le continent africain et finisse par nuire à leurs intérêts. Ils ont essayé par tous les moyens de le freiner et de déstabiliser l'Etat libyen. Cette méfiance contrebalancée par la dépendance au pétrole libyen a créé des relations ambiguës dont la France est peut­-être le plus bel exemple. Cet ouvrage est le fruit d'une plume libre qui s'est nourrie d'une lecture approfondie de nombreux ouvrages déjà publiés sur la Libye et sur Muammar Kadhafi. Son intérêt est d'être tout à fait à l'opposé du point de vue des médias occidentaux. Il propose une autre approche qui contrebalance ce qui nous a toujours été proposé et permet de se faire sa propre opinion sur ce pays et Muammar Kadhafi. C'est également un livre passionnant de géopolitique qui met les événements en perspective.

- bibliothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

La Libye révolutionnaire dans le monde (1969-­2011) de Françoise Petitdemange - ­ éditions Paroles vives. Le Réserver ?

Anatomie d'un tyran
. Lire la critique ici. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

 

Et je te prendrai tout ce qu’il y a à prendre de Céline Lapertot Version imprimable

Note : 3.7/5 (6 notes)

Mots-clés :

Elle s’appelle Charlotte. Elle a dix-sept ans. Elle est au tribunal, elle doit passer devant un juge pour enfants. Quelques heures avant, Charlotte écrit dans un cahier qu’elle va remettre au juge. Elle écrit, car elle est incapable de parler. Elle écrit pour raconter dix ans de sa vie qui l'ont menée dans ce tribunal : « L'indicible, l’innommable. Voilà ce que je vous écris monsieur le juge. Connaissez-vous cette peur si instinctive qu'elle en capture les mots. » Au fil de ma lecture, j’ai découvert la vie de Charlotte, son quotidien, sa souffrance…Et en la lisant, on comprend son silence, son acte… J’ai oublié que c’était un car tout semble vrai dans cette histoire. Je l’ai lu d’une traite pour comprendre, savoir…L’écriture est juste superbe sur un sujet très dur. Vous allez vous dire ce n’est pas pour moi, c’est trop dur…C’est vrai mais, vous allez rater un superbe livre qui remue, interroge…Un livre que je ne suis pas prête d'oublier et vous non plus.
                                           
- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Et je te prendrai tout ce qu’il y a à prendre de Céline Lapertot - Viviane Hamy.
Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail