Les impliqués de Miloszewski Zygmunt Version imprimable

Note : 3.1/5 (7 notes)

Mots-clés :

Varsovie, juin 2005. Le procureur Teodore Szacki se trouve confronté à un homicide qui sort de l’ordinaire. En effet, un homme est trouvé assassiné à l'issu d'une thérapie de groupe. L'enquête mènera le jeune procureur loin, dans les coulisses de l'ancien régime, et  de la mafia. Malgré les bonnes critiques où l'on salue la « connaissance criminelle » de l'auteur, je n'ai pas apprécié ce . L'histoire se déroule lentement et je l'ai trouvé aussi ennuyeuse que la vie du fonctionnaire Szacki. Même les moments qui devraient être les plus palpitants manquent de dynamisme.

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

Les impliqués de Miloszewski Zygmunt - Mirobole éditions. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Nina Simone de Gilles Leroy Version imprimable

Note : 3/5 (7 notes)

Mots-clés :

« Une histoire totalement vraie et totalement romancée ».
C’est l’histoire d’une petite fille devenue une star internationale, adulée dans le monde entier mais qui est restée blessée par son enfance. Nina Simone est une surdouée au piano, elle prépare le concours d’entrée du Institut Curtis à la Julliard School, sûre de devenir la première concertiste classique noire de tous les temps. Seule noire parmi huit cents candidats. Elle est recalée… Pas assez douée, lui dit-on… Ou la ségrégation. Son rêve s’écroule… Gilles Leroy raconte la vie de Nina Simone comme un . Nous découvrons sa vie riche et tortueuse, qui pendant cinquante ans de carrière d'ombres et de lumières, traverse la ou plutôt les musiques. Au fil des pages, l’auteur laisse entendre la voix troublante de Nina Simone, où se mêlent gospel, blues, jazz…Cette femme excessive nous touche et ne cesse de nous émouvoir. Un très beau portrait d’une artiste hors norme, complexe qui a marqué l'histoire de la entre splendeurs et misères d'une chanteuse géniale. Véritable diva à la voix unique qui nous prend aux tripes lorsqu’on l’écoute. Je suis une fan, une admiratrice de Nina Simone, sa voix m’accompagne depuis des années. Sa voix, ses chansons…sont dans nos mémoires et heureusement gravés sur des CD, à écouter, réécouter et faire découvrir cette immense artiste.

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Nina Simone de Gilles Leroy - Mercure de France. Le Réserver ?
A écouter : It is finished. Le Réserver ?
Forever young gifted and black. Le Réserver ?
Nina Simone sings the blues. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Après la guerre d’Hervé le Corre Version imprimable

Note : 2.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

C’est l’histoire d’une vengeance mais, pas seulement une banale, une simple histoire de vengeance !
C’est aussi une histoire d’hommes, de femmes face à l’histoire, dans l’histoire. Bordeaux dans les années 50, Jean Delbos rescapé des camps de la mort,  est là pour se venger de celui qui les a envoyés, sa femme et lui, dans les camps. Sa femme est morte et lui, il est là bien vivant et sa vengeance va être terrible contre le tout-puissant commissaire Darlac. Lui c’est un ancien collaborateur qui tient les notables de la ville sous sa coupe. Il a des dossiers sur tout et tout le monde, grâce auxquels il est passé au travers de l’épuration. Il enquête sur les meurtres d’anciens collabos sans se douter qu’il va être happé par cette spirale de violence… En parallèle, Daniel, orphelin de parents déportés, s’apprête à embarquer pour l’Algérie pour y effectuer son service militaire. Trois personnages, trois destins, trois voix hantées par la guerre, leurs passés. Tout est remarquable, l’histoire, les personnages, l’écriture qui explore la mémoire sombre de Bordeaux, de la période de l'Occupation à celle de la Guerre d'Algérie.
Une découverte, un auteur que je n’avais jamais lu ! J’ai dévoré ce livre, l’histoire est captivante.

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie        

Après la guerre
d’Hervé le Corre - Payot/Rivages. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Joyland de Stephen King Version imprimable

Note : 2.7/5 (6 notes)

Mots-clés :

Vous êtes arrivés à Joyland ! La plus belle -et étrange- fête foraine de Caroline du Nord ! Faites votre choix : un tour dans la grande roue, ou essayez plutôt la Maison de l'Horreur, mais attention, une jeune femme n'en est jamais ressortie vivante.
Allez les "ploucs", venez adopter la "Parlure", et n'ayez crainte, un chien géant est là pour vous sauver la vie si vous vous étouffez avec un hot dog !
Un de plus pour le maître de l'horreur. Mais ne vous fiez pas à la quatrième de couverture ! Point de clowns ou autres atrocités ...
C'est du King pur jus, il y a bien un meurtre à résoudre et un fantôme ... Mais l'horreur n'est pas là. Elle est dans le coeur de Devin Jones, qui nous raconte le meilleur et le plus horrible été de sa vie, son passage difficile à l'âge adulte (premier amour, premier travail, première rupture) et sa rencontre avec un enfant qui va bouleverser sa vie . Ce me fait plutôt penser à "La ligne verte". Plein de mystère et de nostalgie ...
L'histoire est belle, bien ficelée, les personnages très bien travaillés et Devin Jones est attachant. En plus, immersion garantie dans la culture foraine.
Plongez dans ce noir, and enjoy !

- bibliothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir  

Joyland
de Stephen King - Albin Michel. Le Réserver ?
La ligne verte. Le Réserver ?

Passé imparfait de Julian Fellowes Version imprimable

Note : 3.3/5 (6 notes)

Mots-clés :

L’auteur, créateur de l’excellente série « Downton Abbey » nous plonge avec ce dans l'aristocratie anglaise des années 70. Il dresse le tableau d’une classe et d’un pays en pleine mutation. Damian Baxter ancien camarade d’université du narrateur chez lui. Pourquoi cette invitation, alors qu’il ne se parle plus depuis 1970 ? Damian pour le charger d’une mission délicate : retrouver cinq femmes qu’ils ont tous deux connues lors de leurs études. Mais pourquoi cette requête ? Damian est mourant, il n’a pas d’héritier à qui léguer son immense fortune, mais, il sait que l’une de ces cinq femmes a eu un enfant de lui. C’est le début d’un voyage vers un passé plein de fantômes, de secrets et de révélations surprenantes. Avec une nostalgie qui n’empêche pas la lucidité, l’auteur décrit l’univers fermé et pétri de convenances d’une classe sociale en pleine transformation.
J’aime beaucoup le titre de ce livre qui correspond parfaitement à cette histoire. Malgré quelques longueurs, on se passionne pour ces jeunes gens, pour savoir ce qu'ils sont devenus au fil du temps et pour le fil rouge du : savoir ce qui s'est déroulé au Portugal en 1970 qui a tout changé et qui entretient beaucoup de suspens.

Passé imparfait
de Julian Fellowes - Sonatine. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail