Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Ramla, Hindou et Safira, trois femmes, qui voient leur jeunesse et leur innocence leur échapper dès lors qu’un mariage leur est imposé.
Ramla, Hindou, et Safira, se dévoilent tour à tour dans cette vie d'acceptation et de patience imposée aux femmes. Etre patiente c’est obéir, se soumettre, accepter, subir et surtout se taire. Patience, comme une incantation, censée être la solution à tous les malheurs des femmes et le socle de la domination sans partage des hommes.
Trois voix pour exprimer toute la violence faite aux femmes au nom des traditions et de la religion. Ce -témoignage dénonce la violence, à la fois physique et morale, faite aux femmes et souvent, malheureusement, perpétuée par les mères qui reproduisent elles-mêmes ce qu'elles ont subi.

L’écriture est simple et sobre mais d’une redoutable efficacité et la spontanéité des dialogues fait mouche et nous touche davantage qu’un long discours.
C’est un que je n'oublierai pas.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal - Emmanuelle Collas. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'anomalie d'Hervé Le Tellier Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Une intrigue originale et surtout très originalement racontée !

Mars 2021,le vol AF006, reliant Paris à New-York traverse difficilement un terrible orage. À son bord, 250 passagers. Finalement l’avion atterri, sans encombre ou presque !
Il s’est passé quelque chose. Bien sûr, qu’il s’est passé quelque chose. Mais quoi exactement ?
L'auteur tisse une intrigue jubilatoire et nous mène par le bout du nez jusqu'au bout.
Difficile de faire plus réussit en un peu plus de quatre cents pages.
J'ai lu, jai lu, j'ai lu...pour savoir ce qui c'était passé et maintenant, je sais !
Je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture !
Une lecture qui m’a …. Rien de plus à écrire !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

L'anomalie d'Hervé Le Tellier - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Une caricature, c’est quoi ? Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Même s’il peut déranger, ou même choquer, l’art de la caricature est libre en France. Il fait partie de la liberté d’expression et d’information, deux droits fondamentaux dans une démocratie.
Mais c’est quoi, une caricature ? Les caricatures sont le plus souvent des dessins qui grossissent les traits ou les défauts d'une personne. L'art de la caricature s'est surtout développé au 19e siècle avec la multiplication des journaux, et donc des dessins de presse.
Pourquoi ? Parce que la caricature fait souvent sourire, mais elle est bien plus que cela. Elle permet de porter à la connaissance de chacun une situation que l'on juge scandaleuse… Ou de montrer le ridicule de certaines personnalités !
Pour aller plusloin, je vous propose une série de Podcast et une sélection de documents que vous pourrez réservez dans les Médiathèques ValenceRomansAgglo : ici


Podascts : www.franceculture.fr/societe/monique-canto-sperber-une-caricature-nest-pas-une-these
Histoire de la caricature : enssibal.enssib.fr/bibliotheque/documents/dessid/rrbriviere.pdf
expositions.bnf.fr/daumier/pedago/02_1.htm
fr.wikipedia.org/wiki/Caricature

Les émotions de Jean-Philippe Toussaint Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

La succession de longues scènes assez lentes m’a un peu dérouté au début de ma lecture. Mais l’écriture minutieuse et élégante m’a encouragé à suivre les états d’âme de Detrez, le personnage principal. Ce haut fonctionnaire de retour du Japon apprend que son père vient de décéder. Les obsèques sont propices à l’introspection et aux émotions. Les souvenirs se bousculent ceux qui ont marqué la relation avec son père fonctionnaire européen comme lui mais aussi les émois amoureux. Ce sont les détails de ces moments intimes qui donnent de l’intérêt à ce . L’auteur apprécie semble-t-il les digressions et emprunte volontiers des chemins de traverse guidé par des associations d’idées. Loin de la chronologie, le récit est éclaté : on passe d’un colloque de projectivistes, au deuil du père en passant par l’architecture de Bruxelles puis à la fin de sa relation avec Diane, son épouse et enfin l’histoire s’achève avec l’irruption du volcan islandais Eyjafjoll en 2010.
Plutôt qu’une intrigue, il s’agit de variations sur le sentiment amoureux où l’auteur nous rappelle que l’essentiel de notre vie échappe aux prévisions.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Les émotions de Jean-Philippe ToussaintEditions de Minuit. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Betty de Tiffany McDaniel Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Landon est un Cherokee, Alka est une jeune fille qui, en se mariant, a fui la maison familiale. Landon enchaine les travaux pénibles que personne ne veut faire, c’est la seule chose qu’on lui reconnaisse. La famille s’agrandit rapidement malgré la perte de quelques enfants dont le destin a joué un vilain tour. Dans cette famille, il y a Betty, la 6 ème et la seule de la fratrie qui ressemble à son père : la peau mate, les cheveux et les yeux noirs. Comme son père, son enfance sera difficile, elle sera qualifiée de nombreux noms tous plus humiliants les uns que les autres. Betty grandit sous le regard bienveillant de son père qui lui explique le monde avec poésie et selon la tradition cherokee dont il a hérité lorsqu’il était lui-même enfant. Ainsi, Betty est une enfant proche et à l’écoute de la nature, faisant d’elle une enfant peut être plus sensible que les autres à ce qui l’entoure mais une enfant qui a sa place dans ce monde. Ce père a l’art de transformer les larmes en sourire. Sa mère, quant à elle, ne lui enseignera pas que la nature est belle, non. Elle lui apprendra que « devenir fille c’est affronter le couteau » et Betty deviendra, malgré elle, la confidente malheureuse de sa mère dont elle ne comprend pas toujours les accès de violence. En grandissant, elle comprendra quelle forme peut prendre le couteau dont parlait sa mère et combien il est difficile d’être une femme.
Quel magnifique que celui-ci, c’est MON coup de cœur de cette rentrée, je pourrais vous en parler des heures tant j’ai aimé partager la vie de cette « tribu », une sorte de microcosme de la société où cohabitent amour et violence. Il est question de la manière d’être fille puis femme mais il est aussi question d’un amour inconditionnel entre un père et ses enfants. L’auteure a mis 11 ans à écrire ce livre et il est magnifique, parfois dur mais tellement émouvant.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Betty de Tiffany McDanielGallmeister. Le Réserver ?
La critique de ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Laïcité, c'est quoi ? Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

La laïcité est au cœur de l’. Ce n’est pas la première fois.
Mais, au fait c’est quoi la laïcité ? Le droit de chacun à exprimer librement ses convictions (y compris religieuses) ou le devoir de les reléguer dans l’espace privé ? Une neutralité bienveillante de l’État à l’égard de toutes les pensées et les religions ou une méfiance accentuée vis-à-vis de ces dernières ?
Pour comprendre, je vous propose une série de Podcast et une sélection de documents que vous pourrez réservez dans les Médiathèques ValenceRomansAgglo : ici

 

Podacst : www.franceculture.fr/societe/quest-ce-que-la-laicite

www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/une-histoire-de-la-laicite

www.franceculture.fr/emissions/linvitee-des-matins/ou-sapprend-la-laicite-avec-michel-winock-et-jean-paul-delahaye

Comme un empire dans un empire d Alice Zeniter Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

L. est une jeune femme qui a trouvé un sens à sa vie dans l’engagement autour de la cause féminine mais de façon anonyme. Elle est hackeuse et n’hésite pas à révéler quelques scandales via internet, à mettre des bâtons dans les roues d’hommes qui installent des applications dans les téléphones de leurs femmes pour mieux les suivre et les battre à leur retour. Antoine a trouvé dans l’engagement politique un épanouissement personnel. Il est assistant parlementaire et ce travail lui prend tout son temps. Cela ne l’empêche pas de constater la montée de la défiance, de la violence à l’égard du politique d’une façon générale. C’est autour d’une question mêlant politique et numérique que les deux héros sont amenés à se rencontrer, à échanger. Un soir, L. réalise qu’elle n’est plus protégée par son anonymat, elle est menacée par quelque chose ou quelqu’un de plus grand et plus fort qu’elle.
Dans ce nouveau , Alice Zeniter se penche sur la question de l’engagement des jeunes générations, engagement qui peut prendre des formes multiples avec des implications personnelles qui révèlent l’essence de cette même génération.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Comme un empire dans un empire d' Alice Zeniter - Grasset. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Fièvre de Sébastien Spitzer Version imprimable

Note : 3.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

Memphis, été 1878, dans un contexte de ségrégation raciale encore très présent une terrible et mystérieuse fièvre s’abat sur la ville. On fait la rencontre de trois personnages, Emmy, une petite fille métisse de treize ans, Anne Cook, tenancière d’une maison close et Keathing, un journaliste proche du Ku Klux Klan. Ces trois personnes n’ont rien en commun, ils vont pourtant se retrouver liés, dans la folie de cette épidémie meurtrière qui dissémine la ville.
Ce met en lumière un évènement oublié de l’Histoire, et qui résonne particulièrement d’ aujourd’hui.
C’est un , très fort, qui m’a captivé du début à la fin. Un livre à lire en écoutant "Fever" chanté par Elvis Presley, pour s'imprégner de Memphis plus longtemps.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie


La Fièvre de Sébastien Spitzer - Albin Michel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail