Toni Morrison Version imprimable

Note : 3.2/5 (23 notes)

Mots-clés :

Toni Morisson est à l’origine de mes plus bouleversantes lectures. Elle est l’une de mes auteures préférées.
Je garde en mémoire L'Oeil le plus bleu : L’histoire de Pecola, qui espère voir ses yeux changer de couleur pour le bleu. Vouloir les yeux couleur du ciel, c'est vouloir la liberté d'être. Il y a une petite fille qui restera dans ma mémoire... celle qui voulait l'oeil le plus bleu. Délivrances : un récit puissant sur le racisme, les traumatismes de l’enfance et la rédemption. Home : En 150 pages, Toni Morrison décrit l’essentiel : le racisme, les lynchages, la violence ... être noir dans l’Amérique prospère des années 50. Ce livre montre toute l'évolution des personnages, leur quête de rédemption, leur volonté de retour aux racines. C’est aussi une belle histoire d’amour fraternel. Un don : Dans cette parabole d’une rare densité symbolique, le naturel se fond avec le surnaturel et les thèmes de la servitude, de la féminité, de l’amour maternel et de la quête de soi sont articulés avec une puissante subtilité. L’origine des autres : Qui d’autre que Toni Morrison pour explorer l’histoire des Afro-américains ? L’auteure s'est attachée à faire de cette mémoire tragique et puissante son territoire romanesque. Ses récits, qui s’appuient sur l’Histoire des
Afro-Américains et leur trop souvent oublié, ont apporté une nouvelle dimension au paysage littéraire.
Elle laisse une œuvre magnifique... merci Toni Morrison.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Si vous souhaitez découvrir ces écrits autant pour adultes que pour enfants, une sélection ici

Un été caniculaire ??? Version imprimable

Note : 3.3/5 (23 notes)

L’été est chaud… voire caniculaire.
Si vous n’êtes pas breton que vous n'avez pas de clim, un ventilateur ou bien si vous n'avez pas la chance d'habiter au Pôle Nord, nous vous proposons une sélections de polars, séries, films... pour vous permettre de survivre à cette vague de chaleur.

Ici
 
Les équipes des Médiathèques de ValenceRomansAgglo, vous souhaitent
de très bonnes vacances

Crow de Roy Braveman Version imprimable

Note : 2.9/5 (21 notes)

Mots-clés :

Tout le monde se souvient de l’affaire de Pilgrim’s Rest au sein de la police et du FBI à cause de la violence des crimes et surtout à cause de l’enquête qui a tourné au fiasco. Crow, un des coupables, a été innocenté et personne ne sait ce qu’il est advenu de lui. En Alaska, les corps de 2 jeunes gens viennent d’être retrouvés, l’un porte la signature de Crow. Serait-il de retour ? La police locale va suivre la piste des indices laissés par le meurtrier. Mais elle n’est pas seule, plusieurs personnes veulent toutes retrouver Crow. Une véritable chasse à l’homme s’engage dans les Brooks Mountains, un milieu naturel sauvage où les animaux sauvages règnent. Il faut faire attention à ne pas devenir le gibier !
Roy Braveman, alias Ian Manook, nous entraine dans les contrées sauvages de l’Alaska pour une nouvelle enquête. Dans ces contrées, l’animal n’est pas forcément le plus sauvage, il y a l’homme. L’auteur n’hésite pas à pointer du doigt quelques comportements humains aux conséquences désastreuses. aux intrigues maîtrisées qu’on dévore.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Crow
de Roy Braveman - Hugo Thriller. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le chant de l’assassin de RJ Ellory Version imprimable

Note : 3.4/5 (20 notes)

Mots-clés :

C’est l’histoire d’une promesse. Avant sa sortie de prison, Henry a promis à son codétenu Evan, qui lui est condamné à perpétuité, de remettre une lettre à sa fille Sarah. Il se rend à Cavalry, une petite ville sur lequel le shérif Carson Riggs, le frère d’Evan, règne sans partage et surtout sans concession et il ne veut surtout pas qu’Henry retrouve Sarah. Mais une promesse est une promesse ! Une promesse qui va bouleverser la vie d’Henry et des habitants de Calvary. Quels secrets hantent cette paisible bourgade texane ? Que s’est-il vraiment passé entre les deux frères ?
L’intrigue pourrait être celle d’un ordinaire, mais une fois encore, RJ Ellory est parvenu à m’embarquer dans son histoire avec une facilité déconcertante.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Le chant de l’assassin
de R.J. Ellory - Sonatine. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Nos derniers festins de Chantal Pelletier Version imprimable

Note : 2.9/5 (14 notes)

Mots-clés :

Oubliez vos repères contemporains ! Nous sommes en 2044. Le combat contre l’obésité, le diabète, le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires est à son paroxysme. D’ailleurs, chaque Français dispose d’un permis de table à points scrupuleusement contrôlé par des contrôleurs alimentaires procéduriers. Plus de points sur votre permis équivaut à plus aucuns soins médicaux. Adieu vacherin, glace, crème, gras… Un seul mot d’ordre : Ré-gime ! Les mouvements vegan, antispécistes sont tellement puissants qu’il est d’ailleurs interdit de manger certaines viandes ou foie gras. Alors évidemment même si la France n’est plus ce qu’elle était en 2020, les Français, eux, continuent à vouloir bien manger. Alors tous les produits interdits font l’objet de trafic et marché noir. Alors qu’une camionnette remplie de foie gras vient d’être attaquée, le cuisinier d’un restaurant clandestin est assassiné. Fraîchement débarqué en pleine canicule provençale, sous les ordres d’une cheffe qui ne vit que pour manger, un jeune contrôleur alimentaire mène l’enquête.
Voici un atypique. Très loin des critères habituels que l’on connaît. Burlesque, ironique mais l’histoire policière peine à émerger du contexte.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Nos derniers festins de Chantal PelletierGallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le jour où la Durance de Marion Muller-Colard Version imprimable

Note : 2.7/5 (13 notes)

Mots-clés :

Bastien vient de mourir. Il avait 35 ans et était lourdement handicapé depuis la naissance. La vie de Sylvia, sa mère, était rythmée par la vie de Bastien : la promenade matinale le long de la Durance qui coule en contrebas de la maison, les soins, les repas, le sommeil. Sylvia s’est toujours occupée de lui, elle s’est entièrement dévouée à lui, parce que c’était comme ça, parce que si elle ne le faisait pas qui le ferait et puis parce que peut-être est-ce un peu sa faute à elle si son fils est comme ça. La fatalité n’a pas sa place, le sentiment de culpabilité est tenace face au handicap. Maintenant qu’il est mort, il faudrait le pleurer. Mais aucune larme ne sort. Sylvia n’a pas le don des larmes. Alors pour compenser ces larmes qui se refusent à couler, c’est la rivière Durance qui enfle, qui menace, qui sort de son lit. Il faut préparer l’enterrement mais Sylvia ne sait que faire, que dire, ne trouve pas sa place. Elle sent qu’autour d’elle, on l’observe, on la juge, on ne la comprend pas ; sa fille la première. Heureusement, il y a son amie Malika, qui sait, elle, ce que vient de perdre Sylvia, pas seulement son fils mais le lien unique qui les liait, un monde créé par et pour eux seulement. pudique, très émouvant sur la perte du fils handicapé. On pourrait croire qu’il s’agit d’un soulagement pour cette femme mais il n’en est rien. Parallèlement à cette histoire de perte, défile l’histoire de Sylvia et de sa mère Claude qui a fui en Bretagne lorsqu’elle a appris pour Bastien. Mais pour comprendre, il faut remonter le cours de la Durance.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le jour où la Durance de Marion Muller-ColardGallimard. Le Réserver ?

Lire aussi la critique de ici
D'autres conseils de lectures sur notre portail

Losing Leah de Sue Welfare Version imprimable

Note : 3.2/5 (14 notes)

Mots-clés :

Vous partez en weekend avec votre femme, vous vous arrêtez dans une station-service pour y boire un café. Votre épouse se rend aux toilettes pour se rafraîchir et ne revient pas... Vous l’attendez, vous la cherchez …le temps passe, vous commencez à vous affolez… vous appelez la police pour signaler sa disparition. L’enquête commence : un couple en apparence normal, banal… Mais parfois les apparences sont trompeuses !
J'ai vraiment aimé ce livre, il est remarquablement bien fait, et le suspense est distiller peu à peu, jusqu'à la fin ou on arrive à son sommet, et là il faut absolument le finir.

Souad - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

Losing Leah de Sue Welfare - De Saxus. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le nouveau de Tracy Chevalier Version imprimable

Note : 2.7/5 (16 notes)

Mots-clés :

Lorsqu’il arrive dans sa nouvelle école, Oséi sait qu’à nouveau sa vie ne sera pas facile. Il est en effet le seul enfant noir dans cette école. A son arrivée, c’est la stupéfaction auprès des autres élèves mais aussi des enseignants. Il n’y a que Dee qui semble être heureuse de faire sa connaissance. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat non pas physique mais personnel. Malheureusement, cette amitié-amour n’est pas du goût de tous, notamment de Ian, enfant calculateur et manipulateur. Il va assembler les pièces d’un puzzle machiavélique jusqu’au drame.
A l’image d’une tragédie classique, cette histoire se déroule sur une seule journée mais à travers 5 temps de la vie de l’école : avant la classe, les 2 récréations, la pause de midi et après la classe. Oséi va subir les affronts, les attitudes racistes du quotidien.
Très beau .

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le nouveau de Tracy Chevalier - Phébus. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail