Big little lies de David E. Kelley Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Madeline, Jane et Céleste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu’elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Crime ou accident ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l’univers de la petite ville de Monterey va être secoué. Une minisérie époustouflante et très bien menée. Dilemme entre vies professionnelles et vie de famille, divorce, viol, violence conjugale, tromperie... autant de thèmes abordés en profondeur et avec justesse. Agréablement surprise, j'ai commencé la série sans vraiment y croire et pourtant malgré quelques lenteurs, cette série se révèle être une pépite de narration visuelle et scénaristique. Une histoire prenante, des actrices impressionnantes.

Big Litlle lies est l’adaptation du livre Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty. Le Réserver ?

Big little lies de David E. Kelley. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail  

1:54 de Yan England Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Harcelé au lycée, Tim 16 ans décide de prendre sa revanche sur son principal harceleur en le battant à la course à pied.

Voilà en gros le pitch du film. Mais, il y a beaucoup plus que ça dans le premier long métrage de Yan England, un acteur canadien.
Il y a du bon et du moins bon dans ce film. Des passages plus brouillon que d'autres, quelques clichés aussi mais ce film est malgré tout intéressant car le sujet est d'.
Beaucoup d'émotions à fleur de peau. De peurs ensevelies, de non-dits, de tendresse, de désespoir, d'imcompréhension, de bêtises aussi.
Au final j'ai bien aimé ce film qui traite du thème de la quête d'identité avec beaucoup de pudeur.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

1:54 de Yan England - Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail  

80 jours de Jon Garano et Jose Mari Goenaga Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Ce film raconte les retrouvailles d'Axum et Maïté, meilleures amies lorsqu'elles étaient adolescentes. A 70 ans, Axun mène une petite vie tranquille avec son mari. Sa fille vit aux Etat-Unis et leurs rapports sont tendus. Lorsque son ex-gendre se retrouve à l'hopital et dans le coma suite à un accident, Axun décide de lui rendre visite, contre l'avis de son mari et sa fille. C'est au chevet de cet homme qu'elle retrouve Maïté rendant visite à son frère, dans le coma aussi.Petit à petit les deux femmes se rapprochent à nouveau jusqu'à ce que Maïté avoue à Axun qu'elle est lesbienne... chacune va devoir alors faire face aux sentiments divergents qui les assaillent. 

Ce film nous prend très vite dans ses filets. Les deux comédiennes sont vraiment crédibles et donnent du relief à leur personnage. Le ton est doux-amer, pudique et retenu. Les choses sont dites simplement, les sentiments des protagonistes ne sont pas disséqués mais ils sont suffisamment explicites.
C'est un film qui parle d'amour interdit, de regrets et d'une histoire d'amour-amitié compliquée (mais ça c'est toujours le cas).
Epatant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

80 jours
de Jon Garano et Jose Mari Goenaga. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail

Si vous avez peur ... Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Si vous avez peur… des portes qui grincent, des bruits suspects, du sang, des giclées de sang, des monstres, les tensions psychologiques…
cette sélection de films est faite pour vous ! ici


L'ornithologue de Joao Pedro Rodrigues Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Fernando, un ornithologue, descend une rivière en kayak dans l’espoir d’apercevoir des spécimens rares de cigognes noires. Absorbé par la majesté du paysage, il se laisse surprendre par les rapides et échoue plus bas, inconscient, flottant dans son propre sang.

Joao Pedro Rodrigues propose une nouvelle fois un film esthétiquement très beau. Belle photographie, plans, cadrages intéressants. Le film s'écoule au rythme de la rivière, sereinement. Jusqu'à l'accident et là on plonge dans un univers surréaliste cauchemardesque.
Sans doute pas son meilleur film mais poétique et étonnant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir 

L'ornithologue de Joao Pedro Rodrigues. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail