Sell Fish de rona Hartner & DJ Tagada Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

L’actrice et chanteuse Rona Hartner accompagnée de DJ Tagada offrent avec cet onze titres nourris de multiples influences : des musiques traditionnelles des balkans (« Camasa negra »), tziganes mêlées avec quelques touches d’électro. On trouve ainsi de très bons morceaux d’électro-swing dansants tels que « My swing is balkan » ou encore « Sell fish », dont les paroles n’hésitent pas à dénoncer le narcissisme présent sur les réseaux sociaux... Sur la ballade « Home sweet home » les cordes nous envoûtent, et sur le titre « Rougir », la chanteuse nous livre une sublime interprétation « rétro ». Un fabuleux mélange à découvrir !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Mantra de Jean du Voyage Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Jarring Effects est une maison musicale indépendante, spécialisée dans les musiques indie et anticonformistes. C’est donc en toute logique que le label a choisi de produire du Voyage et son « Mantra ». Dès les premières notes on est captivé par cette . Le beatmaker, producteur et DJ a incorporé des sons capturés au cours de ses voyages et nous propose une œuvre hétéroclite, ouverte aux différentes cultures musicales qu’il a pu « rencontrer ». Le mantra procure « un bienfait mental, spirituel et un bien-être physique » et c’est exactement ce que l’on ressent à l’écoute de ces onze titres. Un voyage musical qui invite à la rêverie et à la détente !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Remain in light d’Angelique Kidjo Version imprimable

Note : 3.2/5 (4 notes)

Mots-clés :

En 1980, les Talking Heads produisaient “Remain in light”, un que la chanteuse Angelique Kidjo a choisi de reprendre intégralement. A l’époque David Byrne, leader du groupe, avouait s’être inspiré de la d’Afrique de l’Ouest, la chanteuse lui donne aujourd’hui une couleur totalement africaine. Les cuivres, les percussions donnent un rythme différent, plus chaleureux, une énergie positive, renforcés par la voix puissante de la diva béninoise. A noter dans « Houses in motion » la participation de Tony Allen, célèbre batteur de Fela Kuti. Les cuivres sont quant à eux joués par des membres d’Antibalas, groupe actuel d’afrobeat. Angelique Kidjo célèbre dignement le talent des Talking Heads avec cette reprise grandiose !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Istikrarli hayal hakikattir de Gaye Su Akyol Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Avec ce deuxième , Gaye Su Akyol continue de créer de superbes morceaux, où elle mêle avec talent traditionnelle turque et influences pop, rock, psychées et électro (« Meftunum Sana »). Tout au long de l’, les riffs de guitares côtoient ouds et autres instruments traditionnels comme sur le premier titre envoûtant « « Istikrarli Hayal Hakikattir », ou encore « Laziko ». Sur « Bosluk ve sonsuzluk », titre plus calme, l’artiste déploie sa sublime voix à travers le chant classique turque pour un résultat émouvant. Le mariage des univers orientaux et occidentaux fonctionne à merveille … A écouter !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Penelope Two de Penelope Trappes Version imprimable

Note : 3.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Musicienne et artiste plasticienne, Penelope Trappes livre avec ce nouvel dix morceaux de éthérée. Une électronique douce et minimaliste (comme sur le très beau titre « Exodus ») composée de plusieurs effets et textures discrets ; et accompagnée par la voix de l’artiste : une voix délicate et sensible (« Connector »), parfois fantomatique. Chaque titre pourrait ne former qu’un seul bloc jusqu’au dernier « Nite hive » qui clôt magistralement avec sa lenteur et ses échos perdus dans l’horizon. Une ambiance froide, paisible et intense règne sur cet … Superbe !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Enfant du vide de Pandore Version imprimable

Note : 3.5/5 (4 notes)

Mots-clés :

Digne héritier des chanteurs poètes comme Léo Ferré (à qui il rend hommage dans deux de ses chansons) Pandore n’est pas simplement un nouveau représentant de la chanson française. Dès les premières notes il parvient à nous captiver avec ce sublime morceau sur Lyon sa ville d’origine. « Enfant du vide » est le morceau central qui illustre parfaitement la poésie, l’engagement de cet artiste. Il démontre l’importance des mots parfaitement mis en valeur par le phrasé, la voix du chanteur le tout accompagné simplement d’une guitare et d’un violoncelle. Julien Doré (dont il a fait la première partie) dit à propos de lui « Ses mots sont grands et sans doute plus grands que lui ». Espérons que ce chanteur poète connaisse le succès qu’il mérite !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Souviens-moi de Laurent Montagne Version imprimable

Note : 3.8/5 (8 notes)

Mots-clés :

Nous avons eu la chance d’accueillir Laurent et ses musiciens en 2016 et c’est un réel plaisir de le retrouver avec ce nouvel « Souviens-moi ». « Ça ne te dirait pas » ouvre l’ avec son rythme entêtant. Un peu plus loin dans « La Rumeur », Laurent Montagne joue subtilement avec les mots, le tout sublimé par les cordes du Trio Zephyr. « Le système » est un duo avec Pierre-Yves Serre (Mes Anjes Noires, Horla) dans lequel ils dénoncent les travers de la société actuelle et du système. Et comment ne pas citer le morceau délicieusement mélancolique « La Vallée du Rhône », un hommage aux ouvriers de notre douce région… Je ne peux que vous recommander cet poétique, sincère et touchant !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Myth of a man de Night beats Version imprimable

Note : 3.5/5 (6 notes)

Mots-clés :

Le groupe de Seattle revient avec un qui marque un tournant dans leur discographie. Habituellement proches du garage rock et du psychédélique, leur s’est assagie et se teinte maintenant de soul et de blues (« I wonder », « Too young to pray »). Le premier titre « Her cold cold heart » semble échappé d’un autre temps et séduit dès la première écoute. On retrouve aussi une influence psyché sur des titres comme « Eyes on me » (qui fait tout de suite penser aux Doors) ou « Let me guess ». Les guitares sont également toujours présentes, avec de superbes solos, comme sur la fin de « Stand with me ». Un plus calme, qui ravira les amateurs de rock rétro.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?