Ctrl de Sza Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Sur son premier , SZA propose un R’n’B alternatif qui se rapproche beaucoup de la néo-soul. On pense parfois à Frank Ocean, mais aussi à Jamiroquai ou Erykah Badu. La jeune artiste mélange habilement des éléments de hip-hop, de soul et d’indie rock. C’est tout à fait réussi et on découvre une voix magnifique et un don pour les mélodies efficaces. SZA se frotte à des sujets parfois délicats, qu’elle aborde avec une approche à la fois subtile et volontariste. Reprenant ainsi le terme cru « pussy » pour en faire une chanson, « Doves In the Wind », qui met en garde les hommes parlant du sexe féminin sans respect. Elle peut également compter sur Kendrick Lamar qui vient faire un tour sur cette chanson, en invité de luxe.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?*

Async de Ryuichi Sakamoto Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

L’ commence par « Andata » avec une douce mélodie au piano, suivie d’un orgue et de nappes électroniques discrètes et comme embrumées … « Async », le nouvel opus de célèbre compositeur japonais Ryuichi Sakamoto s’écoute lentement, avec attention afin de mieux « entendre » chaque son, chaque texture. Ainsi sur « Walker » on entend ce qui pourrait être des bruits de pas dans l’herbe avec des sons très doux. Sur « Fullmoon », un poème de Arseni Tarkovski est récité en plusieurs langues : « Parce que nous ne savons pas quand nous allons mourir (…).» Le compositeur nous livre quatorze morceaux hors du temps, délicats et introspectifs… Un méditatif…

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?
*

France Gall, Tout pour la musique ! Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

C’est par une copine de mes années lycée que j’ai entendue pour la première fois que j’ai entendu une chanson de France Gall : Ma déclaration !
Elle l’a chanté en boucle, matin, midi, soir…On n’en pouvait plus, on détestait France Gall avant de savoir qui c’était. Heureusement on a un peu grandi, France passait à la radio et elle a bercé nos années ados, nos années adultes...

Pour la découvrir ou la redécouvrir c'est ici



Le top 15 des discothécaires de l'année 2017 Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Jump on Board de Texas Version imprimable

Note : 2/5 (1 note)

Mots-clés :

Quatre ans après leur dernier et leur tournée à succès, Texas est de retour. Le groupe écossais sort « Jump On Board », un huitième opus plus pop que rock. Si le précédent « The Conversation » était nerveux et efficace, Jump On Board est plus coloré, plus varié. Le son est rond et chaleureux, la production plus poussée. Nappes de synthés, boucles de guitares, gimmiks sonores habillent ainsi plusieurs morceaux, qui revisitent toutes les couleurs musicales expérimentées par le groupe depuis 1989. Dans une parfaite synthèse de sa discographie. Et en un effet de yo-yo qui pousse Sharleen Spiteri à moduler un peu plus son chant. Texas flirtant même parfois avec le disco, notamment avec « Let's Work It Out ».

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?

Johnny Hallyday, l'Icône Version imprimable

Note : 3.5/5 (8 notes)

Mots-clés :

Je pensais que je n’aimais que quelques chansons de Johnny, notamment l’ « Rock'n Roll Attitude» de Berger. Mais depuis ce matin en écoutant la radio qui passe pas mal de chansons de Johnny, je me suis rendu compte que j’en connaissais plein et que j’en aimais beaucoup plus que je ne le pensais. Comme pour beaucoup, ses chansons nous accompagnent depuis des années, elles font partie de notre vie, de notre mémoire collective. Ce matin, je l’annonce à ma nièce qui a 16 ans, je lui dis « tu dois à peine le connaître et encore moins écouter ses chansons »… « Mais tu es folle, me dit-elle, on a dansé sur Johnny, on a fait la fête avec ses chansons ! ». Et de me citer une multitude de titres qu’elle et ses copains aiment !

Johnny est un showman exceptionnel, un artiste populaire, avec un charisme incroyable, un chanteur qui a féderé autour de lui des artistes différents qui ont écris pour lui : De Charles Aznavour à Miossec, en passant par Berger, Mathieu Chédid, Delerm… D’ailleurs, beaucoup lui rendent hommage dans un  : On a tous quelque chose de Johnny.

Pour le (re)découvrir, les bibliothécaires vous proposent une sélection ici que vous pourrez emprunter dans vos médiathèques.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

Ouï de Camille Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Cela faisait 6 ans qu’elle n’avait pas sorti de disque et c’est avec beaucoup de plaisir que nous la retrouvons pour cette nouvelle aventure musicale. Camille occupe une place particulière dans le monde de la chanson française, elle expérimente, elle innove et surprend à chaque création. Il y a une belle harmonie tout au long de cet , la chanteuse danse avec les mots (« Sous le sable »), joue avec sa voix ou plutôt « ses » voix (« Fontaine de lait ») et nous entraîne dans son univers singulier. OUÏ avec un tréma sur le i, "c'est s'ouvrir et écouter" et il faut prendre le temps sur chaque morceau pour apprécier toutes les nuances. Alors oui un grand OUI à ce « Ouï » original et libérateur !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Uyai de Ibibio Sound Machine Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

En 2014, une secousse musicale venue du Nigéria est venue frapper fort, répondant au nom d’Ibibio Sound Machine. Le combo mené par la tête pensante et chanteuse Eno Williams mélange afro disco, électro, funk et R&B des années 1980. Trois ans plus tard, les voilà de retour, avec un second disque « Uyai » (beauté en langue ibibio) prêt à prendre de nouveau d’assaut les dancefloor. On se laisse en effet facilement hypnotiser par ces rythmes endiablés, à l’image de « Give Me A Reason », qui fait référence aux 276 lycéennes enlevées par Boko Haram. Eno Williams électrise l’auditeur grâce à son chant tantôt en anglais tantôt en ibibio. Tout comme son groupe qui capture l’essence de la afro, en y incorporant des influences new-wave et post-punk.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?