Memories are now de Jesca Hoop Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Souvent comparée à Kate Bush, la discrète Jesca Hoop nous livre un nouvel magnifique. Sur ces neuf titres folk c’est bien la voix, à la fois douce et puissante, de l’artiste qui est au centre. Les arrangements sont dépouillés mais terriblement efficaces à l’image de la mélodie à la guitare sur l’excellent premier titre « Memories are now » ou encore la guitare et les percussions sur le très bon titre « Animal Kingdom Chaotic ». D’autres morceaux sont un peu plus rock et électriques comme « Cut Connection », qui devient presque « tribal » ou encore « The Coming ». L’américaine possède une grande sensibilité qu’elle parvient à nous transmettre dès les premières notes. Un enchanteur !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?
*

The Visitor de Kadhja Bonet Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Kadhja Bonet, jeune musicienne californienne de 28 ans propose un court mais intense. L’Intro nous plonge dans une ambiance très aérienne, et nous amène tout délicatement vers le magnifique morceau (« Honeycomb ») vraiment très sensuel… Tout au long de l’ on se laisse porter par la voix totalement irrésistible de la chanteuse (« Fairweather friend »). On entre sans aucune réticence dans cet univers pop avec des influences soul, jazz et une orchestration vraiment très réussie. Un seul bémol, le format trop court de cet . Un moment de douceur à savourer sans modération !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*

Ellington at night de Nancy Harms Version imprimable

Note : 2.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Après deux albums et plusieurs tournées en Europe, Nancy Harms présente son nouveau projet « Ellington at Night » enregistré avec le bassiste Danton Boller, le batteur Willie Jones III et le pianiste Siskind. Sur ce troisième , Nancy Harms fait sien le répertoire du grand Duke Ellington dans un jazz à la fois feutré et élégant, avec de nouveaux arrangements. L'artiste new-yorkaise, originaire du Minnesota, fait preuve d'une grande maîtrise du swing et des mélodies qu'elle développe de façon très personnelle. La chanteuse, encore peu connue en France, et ses complices parviennent, avec inventivité, à restituer toutes la palette des émotions des songes du Duke.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?

Star Treatment de Wovenhand Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Folk, rock’n’roll, psychédélique, country, punk rock, post rock… Wovenhand c’est un peu tout ça à la fois, même si cet est plus électrique et rock’n’roll. L’excellent morceau d’ouverture « Come Brave » donne le ton avec sa guitare électrique et son roulement de batterie nerveux. Dès le deuxième titre très psyché et presque expérimental « Swaying reed », la voix particulière du chanteur David Eugene Edwards nous envoûte à travers un chant presque parlé et quasi hypnotique. Le groupe nous propose un autre genre avec le titre très rock’n’roll et réussi « The hired hand » avec son refrain accrocheur et ses mélodies efficaces. « Star treatment » est un plein de surprises, les morceaux sont tous réussis. A écouter !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?*

I see you de The XX Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

The XX revient avec un troisième qui propose une pop moins minimaliste et beaucoup plus « dansante » à l’image de sa pochette argentée et brillante. On peut penser que le producteur Jamie XX n’est certainement pas étranger à ce changement. Le premier titre « Dangerous » est très dansant et très « électronique », le deuxième « Say something loving » est une ballade très sensuelle où les voix des deux chanteurs s’accordent parfaitement. Et tout au long des 10 plages on retrouve cette belle complicité avec certains points culminants (« Lips », « On hold » ou « I dare you »). Un très agréable !
- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 


Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver  ?