Re : member de Olafur Arnalds Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Le compositeur islandais revient avec un nouvel ainsi qu’une nouvelle technologie : un algorithme permettant de contrôler par ordinateur deux pianos. Pianos que l’on retrouve dès le premier morceau avec « Re :member », accompagnés de cordes et de nappes électroniques pour un résultat enchanteur. Les cordes sont très présentes sur l’, notamment avec « Brot » qui nous offre un interlude toute en douceur. « Undir », plus rythmé, impressionne avec ces six minutes de boucles et de juxtapositions de mélodies. Enfin, l’ se termine en beauté par « Nyepi », où quelques notes de piano suffisent à nous émouvoir. Difficile de résister à cet

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Elle fend l’eau de Jane is beautiful Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Jane is beautiful est un duo de deux musiciennes, l’une jouant guitare et violoncelle, l’autre le violon et le ukulélé. Dans cet on retrouve une alternance de morceaux vocaux et instrumentaux d’une grande douceur, où l’émotion est palpable. Cette atmosphère très douce est renforcée par l’utilisation de cordes diverses. Il y a une réelle harmonie vocale et instrumentale tout au long de l’, le dernier morceau « Classical fantasy part II » est un magnifique instrumental, sublimé par le jeu grave du violoncelle. Si vous avez besoin d’un temps de décompression Jane is beautiful vous offrira une pause régénératrice.

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

L’île aux chiens (bande originale) Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Quatrième collaboration entre Wes Anderson et Alexandre Desplat qui signe ici une excellente bande originale pour ce film. Le compositeur s’est inspiré de musiques japonaises pour nous plonger dans l’univers du long métrage : on retrouve ainsi beaucoup de percussions (« The Hero Pack », « Toshiro »), des carillons et des flûtes (« Six months after »). Pour accompagner les compositions originales il y a également quelques musiques de films japonais : « Les Sept Samouraïs » et « L’ange ivre », signés par Fumio Hayasaka. Entre influences traditionnelles japonaises et orchestration moderne, voici une originale à découvrir !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Cocoa sugar de Young Fathers Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le trio écossais nous livre avec ce troisième douze titres complètement originaux, qui regorgent d’arrangements surprenants. Le hip-hop se mêle à de l’électro (« Toy »), du R’n’B (« Picking you »), de la soul mais aussi du gospel comme sur le très réussi « Lord ». Un mélange étonnant et plus que réussi pour ce groupe aux inspirations multiples. Leur single « In my view » nous séduit complètement avec son rythme entraînant, et son mélange de rap/chant. Voici un (et un groupe) qui ne laisse pas indifférent…

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Joy as an act of resistance de Idles Version imprimable

Note : 3.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Idles est un groupe de (post) punk anglais dans toute sa splendeur : dès les premières notes la tension monte (« Colossus »), les guitares et la batterie se déchaînent et Joe Talbot, le chanteur déverse toute son énergie et sa rage. Le groupe nous propose d’excellents titres punk comme « Danny Nedelko » et son refrain enjoué, mais aussi des morceaux revendicateurs et engagés comme sur « Samaritans » où l’on peut entendre « I am a real Boy, Boy, and I cry (...) I kissed a boy and I liked it ». Le groupe change de ton sur une piste et pas n’importe laquelle : « June », écrite par le chanteur en hommage à sa fille disparue, qui est une chanson déchirante et d’une grande sensibilité… A découvrir absolument !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Raw de Typh Barrow Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Maurane était tombé sous le charme de cette chanteuse et à l’écoute de son on comprend largement pourquoi. Bercée dès son enfance par la soul et le blues des années 60 et 70, Typh Barrow s’est naturellement tournée vers cette . « Raw » est son premier et on constate que son univers musical va du jazz au rock en passant par la soul. Elle possède une très belle voix, singulière, puissante et fragile à la fois. Le rythme des morceaux peut être entrainant (« The Whispers »), ou plutôt intimiste (deux magnifiques ballades « The Absence » et « Hurt »). Une nouvelle voix soul à suivre de près !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

I’m all ears de Let’s Eat Grandma Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Après un premier remarquable le duo Let’s Eat Grandma (LEG) est de retour avec « I’m all ears ». La pop gracieuse et féérique de leur premier a laissé la place à un autre son, plus brut et percutant mais tout aussi intéressant. Du haut de leurs 18 et 19 ans elles ont construit un très cohérent, le fil rouge étant l’omniprésence des claviers. A noter ce délicieux intermède instrumental « The cat’s pyjamas » où le ronron d’un chat se fait entendre annonçant une fin de disque plus apaisante. Un charmant !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Tro de Gwyneth Glyn Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le gaélique est une langue magnifique et voici une preuve de plus avec cet de l’auteur et poétesse galloise. Les morceaux sont superbement accompagnés par des cordes (« Tanau », « Cwlwm ») : guitare, violon, dobro, contrebasse et même de la kora ; ce qui donne une atmosphère douce et chaleureuse. Le charme opère d’autant plus avec le chant délicat et harmonieux de Gwyneth Glyn (« Caerdyni », « Dan dy draed »). Cette folk galloise envoûtante nous embarque directement vers des contrées verdoyantes et apaisantes… A ne pas manquer !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?