Pagodes de Jono McCleery Version imprimable

Note : 3.1/5 (9 notes)

Mots-clés :

Jono McCleery a prêté sa voix à des groupes comme Portico ou Maribou State, et nous offre aujourd’hui, en solo, son Pagodes. Le disque s’ouvre sur « This Idea of us », magnifique ballade dont les arrangements de cordes et la voix du chanteur accentuent le côté dramatique. S’ensuit une très belle reprise du titre de Robert Wyatt « Age of Self », « Since I » et ses touches electro parfaites. Les titres s’enchaînent et lorsqu’on arrive sur le dernier morceau « So Long » on a une seule envie : réécouter tout l’.

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*

Ca, c’est vraiment nous : Téléphone Tribute Version imprimable

Note : 2.6/5 (7 notes)

Mots-clés :

L’ hommage à un groupe culte par des artistes de la scène actuelle qu’il a inspirés laisse parfois augurer du meilleur, parfois du pire. C’est ici dans le premier cas de figure que nous nous trouvons. Même s’il faut l’avouer, on pouvait nourrir quelques doutes à la lecture du casting. Sans citer de noms, certains des artistes « hommageurs » paraissaient en effet quelque peu éloignés de l’esprit Téléphone. Divine surprise, pas une fausse note dans ce concert de reprises, qui pour certaines confèrent une nouvelle couleur aux titres du mythique groupe de rock. A l’instar de la pop de Superbus pour « Un autre monde » ou la folk de Boulevard des airs sur « Argent trop cher ». Jusqu’à Joyce Jonathan qui nous épate sur sa reprise de Cendrillon, avec une voix qui colle parfaitement à l’ambiance du titre.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?*

Prince, l'inclassable ! Version imprimable

Note : 3.2/5 (12 notes)

Mots-clés :

Je me souviens, il y a quelques années, une amie m’a dit je préfère Prince à ton Michael Jackson, Prince est plus fun, plus sexy…Elle avait bien sûr raison ! Nul ne saura jamais dans quelle mesure l’un admirait l’autre. Moi c’est les deux que j’aimais. Musicien virtuose, visionnaire de la pop et icône des années 80, le chanteur Prince est mort à 57 ans. L’artiste, qui a fusionné rock, pop, jazz et funk est un chanteur et musicien talentueux. Comme Bowie il déployait une personnalité complexe, une androgynie manifeste et un style flamboyant tant musical que vestimentaire. Son film concept Purlpe Rain (1984) qui lui valut l’Oscar de la meilleure , le propulsa au rang de méga star mondiale. Il est difficile de mettre une étiquette sur sa , car il a pioché dans de nombreux genres pour créer son propre univers. Que l’on aime ou pas Prince, il avait du génie comme Bowie, Jackson… Le plus simple c’est d’écouter sa , retrouver une sélection ici

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Vendredi ou les limbes du Pacifique de Romain Humeau Version imprimable

Note : 3.2/5 (11 notes)

Mots-clés :

Romain Humeau (Eiffel) a été choisi par France Culture pour lancer sa nouvelle collection "Fiction Pop", et mettre en une oeuvre littéraire. L'auteur-compositeur a aussitôt choisi le de Tournier. L' se compose de pièces instrumentales avec des narrations de l'acteur Denis Lavant et de 8 chansons interprétées par Humeau. La magie de ce disque est de réussir le pont entre littérature et et de nous faire plonger dans l'esprit de Robinson, sa solitude ("Loneliness"), son aliénation, l'arrivée de Vendredi... à travers les influences de l'artiste : rock, jazz, pop, baroque, slam, africaine ("Errons dans les landes ou rien ne s'interpose à mes lubies").


- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?
*

I Quit you dead city de The Red Goes Black Version imprimable

Note : 3.1/5 (10 notes)

Mots-clés :

Après avoir connu le succès sur certaines scènes comme Les Vieilles Charrues en 2014, The Red Goes Black nous propose leur premier . Dès le premier morceau « It’s all gone » la couleur de l’ est annoncée : du bon rock-blues américain. Les mélodies et les refrains sont parfaits (« Mr Something »), les solos de guitare sont d’une redoutable efficacité et la voix du chanteur pleine de promesses. Sur certains morceaux on pense beaucoup aux Black Keys (« Fear of change ») et c’est plutôt une très bonne nouvelle ! Voilà des bretons qui devraient marquer le paysage du rock français !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*