Let’s get lost de Cyrille Aimée Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Déjà le septième de la chanteuse de jazz française résidant à Brooklyn et son deuxième chez la renommée maison de production américaine Avenue Records après « It’s a good day ». Avec des chansons en trois langues, dont l’espagnol au travers duquel elle retrouve ses racines dominicaines du côté maternel, en chantant la reprise du fameux tube hispanique de Juan Luis Guerra « Estrellitas y duendes ». Autre allusion à ses origines, celle à son enfance cette fois-ci, avec « Samois à moi ». Une chanson originale où elle parle de la commune où elle a grandi, Samois-sur-Seine, qui était également celle où vécut un certain… Django Reinhardt. Une autre des nombreuses influences de ce très bel !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?*

Pretend de Seinabo Sey Version imprimable

Note : 5/5 (3 notes)

Mots-clés :

Pretend est le premier de Seinabo Sey, chanteuse dotée d’un grand talent. L’ s’ouvre avec un titre très réussi « Younger », tube en puissance, le troisième morceau « Poetic » est un morceau digne d’une Alicia Keys… Avec « Hard time » nous sommes tout-à-fait sous le charme et « Easy » donne à entendre les sérieuses capacités vocales de cette jeune chanteuse. Pas de déception, tous les morceaux sont vraiment réussis, empreints de soul, de R’n’B et d’une pointe d’électro. Un premier sans fausses notes !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*

La révolte d'Eva d'Elise Fontenaille Version imprimable

Note : 1/5 (1 note)

Mots-clés :

J'apprécie beaucoup Elise Fontenaille car ses histoires sont toujours exceptionnelles, sensibles et touchantes. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Inspiré d'un fait divers s'étant déroulé il y a une vingtaine d'année, le récit raconte la vie d'Eva, jeune fille de 16 ans devenue parricide.

Le sujet est grave mais c'est là que le talent de l'auteur fait la différence. Au lieu d'avoir une histoire plombante avec une foule de détails sordides, on a un récit clair, à la précision chirurgicale mais sans pathos. L'auteur donne la parole à Eva qui nous raconte pourquoi elle en est arrivée à prendre un fusil et à tirer sur son père. On a un peu l'impression de lire un conte comme ceux qui ont berçé notre enfance... mais même si l'auteur en a fait une fiction, les faits sont bien réels et sont sans aucun doute toujours d' malheureusement.
Dès la quatrième de couverture on se doute que l'issue sera fatale pour cet homme violent qui tape sur ses filles dès qu'il en ressent le besoin, l'envie ou pour n'importe quelle raison. Admirateur d'Hitler, cet homme craint d'un village entier et de sa propre famille, a fortiori, laisse libre court à sa folie en administrant des raclées à ses quatre plus grandes filles dont Eva, trop belle et celle dont la naissance a le plus déçu ce père en attente d'un enfant mâle.
J'ai trouvé ce très très court vraiment prenant et très bien raconté. En lisant ces lignes, j'ai eu l'impression d'entendre Eva me raconter son histoire, tout simplement, comme si on était assise autour d'un thé et qu'on papotait.

J'admire vraiment cet auteur qui sait si bien transmettre les sentiments de ses héros. A chaque fois je m'identifie à eux, au contexte et ça donne à ma lecture une valeur ajoutée indéniable.
Un auteur à découvrir si ce n'est pas déjà fait.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La révolte d'Eva d'Elise Fontenaille - Rouergue. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

American Girl de Jessica Knoll Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Ani est la femme parfaite : elle a l’appartement, le physique, le job, et le mec de rêve. J'ai commencé ce livre en me disant pffft encore un livre sur une new-yorkaise working-girl aux bottines dernier cri et à la chevelure de rêve, vouée au culte de l’apparence, une vraie tête à claques qui semble vivre dans une bulle rose et dorée. Ce qui semblait commencer comme un mix de chick litt et de de lycée se révèle finalement beaucoup plus fin et brillant que le laisse paraître les premières pages … Je ne vais pas vous en dire sur l’histoire de TifAni sauf que j’ai vraiment apprécié de me laisser porter et basculer progressivement dans quelque chose auquel je ne m’attendais pas.
Un que je n'ai pas lâché ! Malgré une inégalité dans les différentes parties du et quelques maladresses, ce est assez magnétique.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

American Girl de Jessica Knoll - Actes Sud. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Jardins migrateurs d’Ablaye Cissoko et Constantinople Version imprimable

Note : 5/5 (3 notes)

Mots-clés :

Descendant d’une famille de griots, Ablaye Cissoko joue de la kora depuis l’âge de huit ans. Il est un passeur qui souhaite faire le lien entre la tradition et la création contemporaine. « Jardins migrateurs » est la rencontre entre l’art des griots de l’empire mandingue et celui des bakhsis « poètes médiévaux » de la région du nord-est de l’Iran. Un héritage que le musicien souhaite faire découvrir aux générations d’aujourd’hui en offrant ce dialogue très réussi entre la kora, le setar, le tombak, la viole et les voix des chanteurs. Un qui nous invite à un moment privilégié propice à la méditation et à la réflexion sur le devenir de l’humanité !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*