Papicha de Mounia Meddour Version imprimable

Note : 3/5 (1 note)

Mots-clés :

Papicha raconte l’histoire d’une étudiante férue de stylisme confrontée à la montée de l’islamisme dans l’Algérie de la fin des années 90. Elle vend ses créations, aux Papichas, « les coquettes, d’Alger ». Quand l’horreur survient, Nedjma décide de ne pas plier et d’organiser un défilé de mode, comme un rempart face à l’obscurantisme qui s’annonce.
Ce film dépeint la lutte de ces jeunes femmes décidées à défendre leurs espaces de liberté et leurs droits face aux islamistes, hommes et femmes.
Vous allez rencontrer, des héroïnes jeunes, pleine de fougue, qui cherche à trouver un peu d’espoir et de liberté partout où elles peuvent. Une ode à la liberté, au courage, à la vie, traversé de magnifiques moments d’amitié.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Papicha de Mounia Meddour. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail

Les Valentines T1 Happy girl de Holly Smale Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Je m'attendais à pire en commençant ma lecture. Hope, l’héroïne, est la caricature d'une jeunesse obnubilée par la célébrité. Son frère et ses sœurs sont eux aussi des clichés ambulants. sa naïveté qui frise la bêtise est exaspérante par moment mais sa recherche de l'amour est touchante.
Malgré tout ces points négatifs ce devrait plaire. Il est léger et parfait pour une lecture d'été.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Les Valentines T1 Happy girl d'Holly Smale - PKJ. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L’échelle de la mort de Mamdouh Azzam. Version imprimable

Note : 4/5 (2 notes)

Mots-clés :

Salma est condamnée, condamnée à mourir enfermée dans une cave. Chaque soir, à la tombée de la nuit, pour ne pas voir son visage et ainsi avoir pitié d’elle, ses tantes lui apportent à manger, repas qu’elles glissent par une trappe. Le crime de Salma ? Aimer. Aimer un homme avec qui elle a fui alors qu’elle est mariée. Aimer une homme qui la considère comme la plus belle « chose » au monde tandis que son mari est parti à des milliers de kilomètres, la laissant entre les mains de sa belle- mère et maîtresse. Salma est la victime d’une société ancrée dans la tradition, où les hommes dirigent, décident de tout et gare à celle qui nuit à la réputation de la famille. Mais n’allez pas croire que les hommes ont tous les torts. Les femmes, certaines femmes, sont tout aussi coupables que les hommes. On dirait un conte, un conte tragique où la princesse de l’histoire a trouvé son prince charmant mais jamais les bonnes fées ne se sont penchées sur son berceau.
J’ai beaucoup aimé ce livre. Les personnages, quels que soient leurs rôles sont des victimes individuelles de cette société figée mais personne n’ose remettre en question l’ordre établi, ils auraient peut-être trop à perdre.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L’échelle de la mort de Mamdouh Azzam - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

It wasn't even close de Your Old Droog Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Your old droog n’est pas si vieux, c’est un rappeur américano ukrainien de Brooklyn, qui n’invente rien mais perpétue une tradition de rap east-cost ultra convaincante, au point qu’on l’ait pris un temps pour un alias du chanteur Nas. Un art maitrisé de la boucle mélancolique samplée dans une multitude de genres, qui fera le succès du boom bap des années 90.
Ses influences sont clairement assumées, et il a d’ailleurs la bonne idée d’inviter des rappeurs mythiques sur ses albums, à l’instar du titre RST, où Your old droog donne la réplique au rappeur masqué MF Doom.


Bastien - Discothècaire à la Médiathèque de la Passerelle

It wasn't even close de Your Old Droog. Le Réserver ?

La petite faiseuse de livres T1 & 2 de Miya Kazuki et Suzuka Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Pourtant hésitante au départ je suis très vite devenue passionnée par cette nouvelle série où Urano Motosu, une jeune femme adorant les livres, se réveille en tant que Main, une petite fille chétive, dans un monde où l'accès aux livres est quasi impossible. Bien évidemment elle va tenter par tous les moyens de remédier à cela.
Adapté du light novel de Miya Kazuki ce fait l'apologie du livre mais plus largement de l'écrit, de la mémoire collective. Le dessin est très beau et le scénario bien construit (en même temps l'auteur du en fait l'adaptation). On suit avec plaisir le quotidien de Main, de sa famille, de leurs amis mais aussi les efforts de Main pour apprendre à lire et son envie irrésistible de fabriquer un livre par tous les moyens possibles.
Ces deux premiers tomes sont enthousiasmant et l'histoire devrait plaire aux mordus de lecture mais aux autres aussi. A découvrir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La petite faiseuse de livres T1 & 2 de Miya Kazuki et Suzuka - Ototo. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Celle que vous croyez de Camille Laurens Version imprimable

Note : 2.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Claire, la narratrice, a 48 ans. Elle raconte à sa psychologue sa liaison épistolaire, via Facebook, alors qu’elle a mis une photo d’elle la représentant une vingtaine d’années plus jeune. drôle et captivant où la réalité et le mensonge se rencontrent. Une réflexion sur le temps qui passe.
Le talent de Camille Laurens est indiscutable. Celle que vous croyez a été porté à l’écran en 2019, avec Juliette Binoche dans le rôle principal. Ce film de Safy Nebbou doit être, sans aucun doute, passionnant. À lire et à voir.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.


Celle que vous croyez de Camille Laurens - Gallimard. Le Réserver ?

Celle que vous croyez de Safy Nebbou. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne Version imprimable

Note : 4/5 (2 notes)

Mots-clés :

Maurice Swift n’a qu’une seule ambition dans sa vie, écrire des livres et connaître le succès. Mais en a-t-il le talent? Car au fond qu’est-ce qu’écrire ? D’où viennent les idées ? À qui appartiennent-elles ? Comment et pourquoi deviennent-elles des livres ? Et Jusqu’où Maurice est-il prêt à aller pour être un écrivain connu, reconnu ? Je vous laisse le découvrir !
L’intrigue est digne d’un thriller. passionnant et magnifiquement construit sur l'ambition et le parcours hallucinant d'un homme qui se rêvait romancier adulé.
C’est jubilatoire de méchancetés et de manipulations.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

L’audacieux Monsieur Swift de John Boyne - JC Lattès. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Quand la neige danse de Sonja Delzongle Version imprimable

Note : 3.2/5 (4 notes)

Mots-clés :

Même si elle cache quelques secrets, Crystal Lake est une petite ville tranquille où il fait bon vivre. Ou plutôt où il faisait bon vivre, car depuis le mois de janvier, 4 petites filles ont disparu sans laisser aucune trace ni indice. Parmi elles, se trouve Lieserl, 4 ans, la fille du docteur Joe Lasko. Comme les autres parents, il est suspendu à l’avancée de l’enquête de police, mais celle-ci piétine. Un matin, les parents des enfants enlevées vont recevoir une boite dans laquelle se trouve une poupée ressemblant trait pour trait à leurs filles, habillées avec les mêmes vêtements. Joe Lasko imagine le pire. Aussi, lorsque son amour de jeunesse, Eva, reconvertie en détective privée lui propose son aide ainsi que celle d’une profileuse aux techniques particulières, Joe accepte immédiatement. Peu à peu, le voile se lève sur cette affaire complexe qui prend ses origines dans un secret bien gardé depuis des années. Lorsque j’ai commencé ce , je venais de finir un de Jo Nesbo qui pour moi est l’un des auteurs qui maîtrise le mieux l’écriture de : une bonne histoire, les détails qui ne polluent pas l’histoire et surtout pas de romantisme. Quand la neige danse m’a donné quelques déceptions au départ : trop de détails inutiles (la couleur d’un pull assorti aux yeux, la déco tendance de l’appartement…) et le pire a été les souvenirs de cet amour d’adolescence qui, de mon point de vue n’ont pas lieu d’être quand sa fille vient de se faire kidnapper ! Heureusement, l’histoire, bien ficelée, m’a plu. Originale et complexe, elle m’a permis de passer outre les reproches que j’avais formulés au départ.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Quand la neige danse de Sonja Delzongle - Denoël. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail