I’m all ears de Let’s Eat Grandma Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Après un premier remarquable le duo Let’s Eat Grandma (LEG) est de retour avec « I’m all ears ». La pop gracieuse et féérique de leur premier a laissé la place à un autre son, plus brut et percutant mais tout aussi intéressant. Du haut de leurs 18 et 19 ans elles ont construit un très cohérent, le fil rouge étant l’omniprésence des claviers. A noter ce délicieux intermède instrumental « The cat’s pyjamas » où le ronron d’un chat se fait entendre annonçant une fin de disque plus apaisante. Un charmant !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Tro de Gwyneth Glyn Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Le gaélique est une langue magnifique et voici une preuve de plus avec cet de l’auteur et poétesse galloise. Les morceaux sont superbement accompagnés par des cordes (« Tanau », « Cwlwm ») : guitare, violon, dobro, contrebasse et même de la kora ; ce qui donne une atmosphère douce et chaleureuse. Le charme opère d’autant plus avec le chant délicat et harmonieux de Gwyneth Glyn (« Caerdyni », « Dan dy draed »). Cette folk galloise envoûtante nous embarque directement vers des contrées verdoyantes et apaisantes… A ne pas manquer !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Le poids du monde de David Joy Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Bienvenue au cœur de l’Amérique profonde, dans les Appalaches, à l’écart du monde et de toute civilisation.
Je vous présente Thad et Aiden deux amis d’enfance qui sont nés et ont grandi ici. Drogue, alcool et menus larcins leur permettent de survivre jusqu’au jour où leur dealer se tue accidentellement devant eux et c’est l’occasion inespérée pour rafler la drogue et l’argent…
Chance ou Malédiction ?
J’ai pris plaisir à lire cette histoire, pourtant terriblement sinistre car elle apporte un certain regard sur un pays plein de contrastes et de paradoxes. C’est une belle, noire tragédie américaine.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Le poids du monde de David Joy - Sonatine. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Sergent papa de Marc Citti Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Mathieu Scarifi, comédien décrépit est le héros de ce premier de Marc Citti. On découvre au fil du récit que Mathieu a abandonné son fils Antoine très tôt, non pas pour voyager mais parce qu’il ne se sentait pas capable de l’éduquer correctement. Antoine a donc grandi sans père mais avec la collection de ses disques qui l’ont sans doute conduit à devenir musicien. Aujourd’hui il est devenu un prodige de la scène rock avec son groupe les « extradés » et son père assiste à cette ascension en silence. Leur relation est toujours aussi ambigüe, un mélange d’amour, de pudeur et de non-dit. Ils ont tout de même une forme de complicité avec les messages qu’ils s’échangent à partir des titres de chansons, celles des Beatles en particulier. Ce sur la relation père-fils montre la difficulté de renouer des liens quand l’absence prolongée a rompu la communication. Il est aussi question d’une rédemption parce que Mathieu grâce à une ancienne connaissance du conservatoire qui fréquente un des membres du groupe de son fils va pouvoir remonter sur les planches et connaitre à nouveau le succès et l’amour. Marc Citti connait parfaitement le monde du cinéma, du théâtre et de la puisqu’il est issu de ce milieu. Son récit est très crédible, peut-être même un peu autobiographique ? Il manie merveilleusement bien la langue française et sait nous émouvoir, notamment à la fin du livre avec la lettre qu’il écrit à son fils.
Voici donc un plein de charme que je vous invite à découvrir.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Sergent papa de Marc Citti - Calmann-Lévy. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Noonday dream de Ben Howard Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Ben Howard nous offre avec ce nouvel une bulle de sérénité et de beauté. « Nica libres at dusk » est une ouverture sublime avec son arpège envoûtant et la voix de l’artiste qui nous charme aussitôt sur ce titre planant. La folk douce de l’auteur continue de nous séduire sur « What the moon does », titre aérien avec ses quelques touches électroniques qui accompagnent la guitare et le chant. Electronique que l’on retrouve aussi sur « The Defeat », morceau plus expérimental. Sur « There’s your man », le ryhtme s’accélère pour un résultat enjoué et entraînant. Auteur-compositeur-interprète de talent, Ben Howard nous séduit à l’écoute, avec ses compositions sensibles et délicates…

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?*

Souldier de Jain Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

On attendait avec impatience le second de la talentueuse Jain et on est enchanté par ce nouvel opus. Elle avait mis la barre haute avec « Zanaka » en 2015, nous sommes dans les nuages en 2018 (la pochette le confirme). Dès le premier titre « On my way » elle nous transmet sa fougue, son dynamisme et cela perdure avec « Alright », sur lequel je vous mets au défi de ne pas fredonner ou danser. A noter le génial clin d’œil au dessin animé « Inspecteur Gadget » (« Inspecta ») sur un rythme hip-hop, un vrai régal. Le morceau suivant « Dream » est tout simplement parfait… Les morceaux sont très efficaces et reflètent l’immense talent de cette artiste. Un irrésistible !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*

Tokyo Kaido de Minetarō Mochizuki Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

L'auteur au trait si reconnaissable s'attaque au sujet des maladies psychiques et de la normalité avec son talent habituel. Patients et médecin sont hors normes et doivent apprendre à s'accepter ou accepter la réalité... ce n'est pas facile mais peut-on vivre en se mentant ?
Ce est une histoire à la fois humaniste et philosophique mais rassurez-vous ce n'est pas ennuyeux !
On s'attache beaucoup aux personnages et on a envie de vite lire la suite pour voir comment ils vont évoluer.

Caro - bibliothécaire

Tokyo Kaido T1 de Minetarō Mochizuki - Le Lézard noir. Le Réserver ?*

Une fille comme elle de Marc Levy Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

On assiste à la vie dans un immeuble de la 5e Avenue à New York, le tout entrecoupé du journal de Chloé, à partir de l’événement qui lui a fait perdre ses jambes. L’histoire se situe particulièrement autour de Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur.
La chute dans l’escalier du liftier de nuit bouleversera la vie quotidienne de nombreux résidents.
Un petit récit sans prétention, une comédie dramatique simple et légère. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Une fille comme elle de Marc Levy - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail