Une femme aimée d'Andreï Makine Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Coïncidence : je viens de lire l’un à la suite de l’autre des romans dont le titre comporte le mot « femme » : Une femme aimée de Makine et La Femme de nos vies de Didier van Cauwelaert… Et quelles femmes toutes les deux ! J’ai aimé le de Makine qui entremêle de manière ingénieuse deux époques : la Russie de XVIIIe siècle et la Russie moderne, communiste et post-communiste. Le cinéaste Oleg Erdmann, d’origine russo-allemande comme l’impératrice Catherine la Grande, connaît par coeur la biographie de cette princesse allemande qui a influencé pour toujours le destin de sa famille. Il désire savoir qui elle était vraiment et est déterminé à défendre son image. Est-ce que la tsarine, qui est présentée par l’histoire comme une nymphomane, une femme qui a dépassé les limites en matière de pouvoir, de passion et de plaisirs charnels, a-t-elle été jamais aimée par un homme ?

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Une femme aimée d'Andreï Makine - Seuil. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les grands de Sylvain Prudhomme Version imprimable

Note : 3.2/5 (4 notes)

Mots-clés :

La lecture de ce livre réveille ma nostalgie de ce milieu des années 70. Je regrette beaucoup cette époque, cette Histoire, qui n’a pas encore eu lieu. Je veux parler de cet immense espoir qu’a fait naître cette petite parenthèse enchantée, du milieu des années 70 dans les pays dont il est question dans le de Sylvain Prudhomme, anciennes colonies portugaises qui accédaient à l’indépendance, grâce à des Amilcar Cabral. Espoir porté aussi grâce à tous ces groupes et musiciens de ces pays-là, un peu comme des porte-voix, jusqu’à des personnes comme moi, pré-ado, ado peut-être déjà, les sens à l’affût, m’en prenant plein les oreilles. Espoir de toute une génération, ce rêve est demeuré en l’état. Certes, les pays concernés ont acquis, de haute lutte, l’indépendance sur le papier. Mais après ? Ce livre me touche également car il y est question (brièvement) d’un grand musicien José Carlos Schwarz, l’une des voix majeures de ces années-là, que j’aime particulièrement écouter. A la lecture de ce , j’ai la sensation d’être en présence d’un ami qui me parle d’amis communs. C’est une chose qui me fait du bien. L’une des parties que j’ai bien aimé lire, est celle qui va du second paragraphe de la page 160, jusqu’à la fin du 1er paragraphe de la page 163. Je trouve que la façon dont est décrite, racontée, cette scène, met le doigt sur l’une des innombrables raisons qui font que le rêve dont je parlais plus haut, est resté à l’état embryonnaire. A la façon dont il a écrit ce , on sent que Sylvain Prudhomme aime les contrées dont il est question dans son livre et leurs habitants. C’est également une chose qui me fait du bien. Sylvain Prudhomme est un auteur dont je vais suivre le travail, en commençant par me procurer ses livres précédents.

Betty - des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H.Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

 Les grands
de Sylvain Prudhomme - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Révélation brutale de Louise Penny Version imprimable

Note : 3.5/5 (6 notes)

Mots-clés :

A Three Pines, le bistrot d'Olivier est le lieu incontournable et apprécié. Aussi, lorqu'au petit matin, le corps d'un inconnu y est retrouvé, tout le monde s'interroge sur l'identité du mort et surtout pourquoi chez Olivier. Cet inconnu recèle bien des mystères et des trésors.
L'enquête est confiée au célèbre inspecteur Gamache qui va rapidement découvrir qu'un habitant de ce recoin paradisiaque du Québec n'est pas ce qu'il prétend être.

- Bibliothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Révélation brutale de Louise Penny - Actes Noirs.
Le Réserver ?
D'autres conseils de lectures sur notre portail


Les trois sœurs et le dictateur de Elise Fontenaille Version imprimable

Note : 2.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

Mina, jeune californienne, débarque à Saint-Domingue pour renouer avec ses racines paternelles. Sa rencontre avec Abela, sa grand-tante va bouleverser sa vie.

Un très court, intense et édifiant. C'est l'histoire vraie de trois sœurs qui ont dit non à un dictateur sanguinaire. A travers leur histoire, l'auteur rend hommage à toutes les femmes d'hier ou d'aujourd'hui qui, au prix de leur vie, se lèvent et défient des hommes ivres de pouvoir, de violence et sans scrupules.
J'ai trouvé ce récit passionnant, vivant et triste. Car si  Minerva, Patria et Maria Teresa sont connues et respectées en Amérique Latine, je n'avais jamais entendu parler d'elles. Pourtant, c'est en leur hommage que le 25 novembre est devenu  "journée mondiale de lutte contre la violence faite aux femmes"... Respect donc à elles mais aussi à toutes celles qui se battent encore et toujours pour leur liberté et ce qu'elles croient juste.

Pour en savoir plus sur les soeurs Mirabal... c'est
ici.
Pour en savoir plus sur les droits des femmes... c'est
.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Lire aussi la critique d', ici.

Les trois sœurs et le dictateur d' Elise Fontenaille - Rouergue. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les Mots qu'on ne me dit pas de Véronique Poulain Version imprimable

Note : 2.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Fille unique de parents sourds-muets, l'auteure raconte, sans fards et sans tabous, comment elle a son enfance et son adolescence dans une famille différente. Elle relate la difficulté de communiquer avec ses parents, le regard des autres, son ennui dans une maison silencieuse. Quand elle apprend à lire, « sa vie commence à être intéressante. Elle va dévorer les mots qu'on ne lui dit pas... » Elle apprendra aussi à communiquer avec deux langages : le mot et le geste.
Un témoignage, sous forme de courts chapitres, écrit avec humour et sincérité.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie 

Les Mots qu'on ne me dit pas de Véronique Poulain - Stock. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail