L'anomalie d'Hervé Le Tellier Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Une intrigue originale et surtout très originalement racontée !

Mars 2021,le vol AF006, reliant Paris à New-York traverse difficilement un terrible orage. À son bord, 250 passagers. Finalement l’avion atterri, sans encombre ou presque !
Il s’est passé quelque chose. Bien sûr, qu’il s’est passé quelque chose. Mais quoi exactement ?
L'auteur tisse une intrigue jubilatoire et nous mène par le bout du nez jusqu'au bout.
Difficile de faire plus réussit en un peu plus de quatre cents pages.
J'ai lu, jai lu, j'ai lu...pour savoir ce qui c'était passé et maintenant, je sais !
Je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir de lecture !
Une lecture qui m’a …. Rien de plus à écrire !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

L'anomalie d'Hervé Le Tellier - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Que de la gueule de Sztybor & Akeussel Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

On a ici une histoire banale de calife voulant être calife à la place du callife et bien évidemment l'histoire ne peut que mal finir.
Le sujet de la BD m'a attiré au départ et même si l'histoire se déroule à Berlin, on ne peut que facilement la transposer n'importe où.
Le dessin est assez bizarre avec des corps disproportionnés, souvent asexués, sans oublier des visages souvent grimacants, en colères... c'est assez déconcertant. La mise en page est innovante et donne du rythme.

Je ressors de ma lecture un peu déçue par ce récit noir, très urbain et actuel.Mais il manque un petit quelque chose pour que la que je suis puisse s'attacher à ce héros orgeuilleux et énervant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Que de la gueule de Sztybor & Akeussel - Sarbacane. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Vivre ! : dans un monde imprévisible de Frédéric Lenoir Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

La lecture de Vivre ! dans un monde imprévisible, un chapitre par jour, nous invite à une profonde réflexion sur notre de l’heure. On apprend, par la suite, à vivre ce qui est d’une façon plus sereine. Un livre très intéressant ! Babelio écrit avec justesse ce qui suit : « En ce temps où la Covid-19 tente de bouleverser les vies de tout un chacun, ce très court livre est une bouée, une bouffée d’air frais. Lenoir nous convie à aborder la bête comme une occasion plutôt que comme une condamnation… et ça marche !
Pas de morale, pas de recette, juste une illustration d’un autre angle d’attaque, basé à la fois sur les philosophes anciens et sur les découvertes de la psychologie moderne. Face aux discours officiels, frisant la propagande, au ton catastrophique, plein de diktats et d’appels à l’obéissance, ce texte évite la confrontation, fait appel à ce qu’il y a de mieux en nous.
En somme, il nous propose de reprendre un pouvoir que nous croyons perdu : fascinant… et bien écrit, simple et invitant ! » Lire ce volume, c’est se faire grand bien. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Vivre ! : dans un monde imprévisible de Frédéric Lenoir - Fayard. Le Réserver ?
Site de l'auteur ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Une caricature, c’est quoi ? Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Même s’il peut déranger, ou même choquer, l’art de la caricature est libre en France. Il fait partie de la liberté d’expression et d’information, deux droits fondamentaux dans une démocratie.
Mais c’est quoi, une caricature ? Les caricatures sont le plus souvent des dessins qui grossissent les traits ou les défauts d'une personne. L'art de la caricature s'est surtout développé au 19e siècle avec la multiplication des journaux, et donc des dessins de presse.
Pourquoi ? Parce que la caricature fait souvent sourire, mais elle est bien plus que cela. Elle permet de porter à la connaissance de chacun une situation que l'on juge scandaleuse… Ou de montrer le ridicule de certaines personnalités !
Pour aller plusloin, je vous propose une série de Podcast et une sélection de documents que vous pourrez réservez dans les Médiathèques ValenceRomansAgglo : ici


Podascts : www.franceculture.fr/societe/monique-canto-sperber-une-caricature-nest-pas-une-these
Histoire de la caricature : enssibal.enssib.fr/bibliotheque/documents/dessid/rrbriviere.pdf
expositions.bnf.fr/daumier/pedago/02_1.htm
fr.wikipedia.org/wiki/Caricature

Les émotions de Jean-Philippe Toussaint Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

La succession de longues scènes assez lentes m’a un peu dérouté au début de ma lecture. Mais l’écriture minutieuse et élégante m’a encouragé à suivre les états d’âme de Detrez, le personnage principal. Ce haut fonctionnaire de retour du Japon apprend que son père vient de décéder. Les obsèques sont propices à l’introspection et aux émotions. Les souvenirs se bousculent ceux qui ont marqué la relation avec son père fonctionnaire européen comme lui mais aussi les émois amoureux. Ce sont les détails de ces moments intimes qui donnent de l’intérêt à ce . L’auteur apprécie semble-t-il les digressions et emprunte volontiers des chemins de traverse guidé par des associations d’idées. Loin de la chronologie, le récit est éclaté : on passe d’un colloque de projectivistes, au deuil du père en passant par l’architecture de Bruxelles puis à la fin de sa relation avec Diane, son épouse et enfin l’histoire s’achève avec l’irruption du volcan islandais Eyjafjoll en 2010.
Plutôt qu’une intrigue, il s’agit de variations sur le sentiment amoureux où l’auteur nous rappelle que l’essentiel de notre vie échappe aux prévisions.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Les émotions de Jean-Philippe ToussaintEditions de Minuit. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Betty de Tiffany McDaniel Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Landon est un Cherokee, Alka est une jeune fille qui, en se mariant, a fui la maison familiale. Landon enchaine les travaux pénibles que personne ne veut faire, c’est la seule chose qu’on lui reconnaisse. La famille s’agrandit rapidement malgré la perte de quelques enfants dont le destin a joué un vilain tour. Dans cette famille, il y a Betty, la 6 ème et la seule de la fratrie qui ressemble à son père : la peau mate, les cheveux et les yeux noirs. Comme son père, son enfance sera difficile, elle sera qualifiée de nombreux noms tous plus humiliants les uns que les autres. Betty grandit sous le regard bienveillant de son père qui lui explique le monde avec poésie et selon la tradition cherokee dont il a hérité lorsqu’il était lui-même enfant. Ainsi, Betty est une enfant proche et à l’écoute de la nature, faisant d’elle une enfant peut être plus sensible que les autres à ce qui l’entoure mais une enfant qui a sa place dans ce monde. Ce père a l’art de transformer les larmes en sourire. Sa mère, quant à elle, ne lui enseignera pas que la nature est belle, non. Elle lui apprendra que « devenir fille c’est affronter le couteau » et Betty deviendra, malgré elle, la confidente malheureuse de sa mère dont elle ne comprend pas toujours les accès de violence. En grandissant, elle comprendra quelle forme peut prendre le couteau dont parlait sa mère et combien il est difficile d’être une femme.
Quel magnifique que celui-ci, c’est MON coup de cœur de cette rentrée, je pourrais vous en parler des heures tant j’ai aimé partager la vie de cette « tribu », une sorte de microcosme de la société où cohabitent amour et violence. Il est question de la manière d’être fille puis femme mais il est aussi question d’un amour inconditionnel entre un père et ses enfants. L’auteure a mis 11 ans à écrire ce livre et il est magnifique, parfois dur mais tellement émouvant.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Betty de Tiffany McDanielGallmeister. Le Réserver ?
La critique de ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Invisible people de Chicano Batman Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le groupe vient de Los Angeles, a une dizaine d’années d’expérience et nous sert à travers cet une recette bien à lui : une soul psychédélique avec une pincée de funk et de pop ! Dès l’intro avec « Color of life », on est plongé dans une sorte de bonne humeur ambiante qui ne nous lâchera pas à travers les douze morceaux de l’ (« I know it », « Pink Elephant »,…). Des titres se démarquent aussi comme l’entraînant « Polymetronomic harmony », la pop funk de « Bella », ou encore la soul plus « classique » du dernier titre « Wounds ». Un groupe à découvrir !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce CD à l'espace dans les Médiathèques ValenceRomans. Le Réserver ?

Red Sonja de Lolomis Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Red Sonja, Sonia la Rousse, est une guerrière impétueuse et indépendante qui tint tête à Conan le Barbare. Ce 3e de Lolomis nous emporte dans un tumulte de sonorités, de langues et d'histoires à travers l'Europe de l'est et du nord. C'est une transe mystique, à la fois futuriste par les sons électro et ancienne par les paroles, reprenant des chansons traditionnelles finnoises, bulgares ou serbes parlant de la naissance (« Koga oro zaigra »), de l’amour et de la fin de vie pour conclure par le magnifique morceau sans paroles « Outro ».

Eva - discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?