The Voice of the trumpet de Lucienne Renaudin Vary Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Vainqueur de la catégorie révélation aux Victoires de la classique en 2016, Lucienne Renaudin Vary réalise ce premier « The Voice of the trumpet » en 2017. Elle a choisi de jouer ses coups de cœur musicaux, du baroque au jazz en passant par la comédie musicale et l’opéra. On commence avec « Les filles de Cadix » et « My favorite things » sur un rythme enjoué, pour les morceaux suivants la douceur prime et on termine avec l’excellent « My funny Valentine ». Une succession de titres très réussis sur lesquels on entend véritablement « la voix » de sa trompette. Laissez-vous séduire par cette jeune trompettiste au talent fou !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?

Birth of the cool de Miles Davis Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Cette , comme son nom l’indique est la naissance du “cool” jazz. Pour rompre avec la nervosité du bop, dont il s’est lassé, Miles Davis préfère une plus harmonieuse et intimiste, au tempo plus lent (« Moon dreams »). C’est en expérimentant le nonet que cet a été enregistré (en 1949 et 1950). Parmi les cuivres on retrouve bien sûr la trompette, avec son très beau solo sur « Rouge », le cor, le trombone et le tuba joué par John Barber : premier musicien à jouer du tuba dans le jazz moderne, que l’on entend notamment sur le premier thème de l’excellent « Godchild ». Chaque section s’accorde parfaitement et met en lumière les cuivres… Un classique à écouter !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

Noise T1 de Tetsuya Tsutsui Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Ce premier Tome est jubilatoire.
Un qui commence de façon bucolique mais qui se transforme assez vite. Ce que j'ai le plus aimé c'est la psychologie des personnages qui basculent dans le crime alors qu'ils sont à la base d'honnêtes gens.
C'est une histoire très réaliste où tout bascule à cause d'un mauvais choix.
J'attends avec impatience de voir comment tout ça va évoluer.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Noise T1 de Tetsuya Tsutsui - Ki-Oon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Maison Golden de Salman Rushdie Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

La mystérieuse famille Golden s’installe dans le quartier chic des « Jardins » à Greenwich Village à New York. Un des voisins, cinéaste, imagine un scénario de film pour nous raconter l’histoire de cette famille au passé obscur. La difficulté dans cette approche est de ne jamais savoir où on en est : sommes-nous dans les fabulations de Néron Golden, le père de famille, dans le scénario du film ou dans le quotidien de la famille ?
Salman Rushdie, fidèle à lui-même, nous révèle plusieurs facettes de sa grande érudition : les références à la mythologie grecque, aux empereurs romains jusqu’aux tweets du Joker de la Maison-Blanche témoignent d’une modernité très assumée. Plusieurs s’entendent pour dire que pour bien écrire il faut avoir beaucoup lu. C’est également le cas pour pouvoir apprécier toute la profondeur de l’écriture de cet auteur prestigieux.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

La Maison Golden de Salman Rushdie - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Vers la beauté de David Foenkinos Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Antoine Duris est professeur d’histoire de l’art à l’Ecole des Beaux-arts de Lyon. Jusqu’à peu il vivait avec Louise qui a préféré rompre réalisant que leur histoire d’amour s’était essoufflée au fil des années. Même si le chagrin l’a accablé Antoine a su rebondir grâce à une rencontre avec une élève destinée à un grand avenir artistique, Camille.
Pourtant lorsque le s’ouvre, Antoine postule pour un emploi de surveillant au musée d’Orsay à Paris. Il a quitté son emploi, sa ville en quelques jours et il a fui. Quoi, qui ? Pour essayer de s’en sortir, il n’a trouvé qu’un musée où la beauté est présente sur chaque mur. Chaque tableau est une force, quelque chose sur lequel s’appuyer pour survivre.
J’ai trouvé ce insipide. Si le beau est le sujet, son traitement est superficiel. Et en plus ce n’est pas spécialement bien écrit.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir participant au troc lecture. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir. Suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal

Vers la beauté
de David Foenkinos - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'instant de la fracture d'Antoine Dole Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Un texte coup de poing, à fleur de peau, désespéré.
C'est terrible ce silence, ce cri silencieux, inaudible mais qui fait mal, qui vibre et qui a envie de sortir. Sauf que... ce n'est pas si simple. Magnifique.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L'instant de la fracture d'Antoine Dole - Talents Hauts. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d’Estienne D’orves Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Marthe Richard a connu une existence hors du commun. Elle a improvisé sa vie en fonction du cours de l’histoire, des rencontres et des évènements. Née dans une famille pauvre, elle a trouvé la force nécessaire pour échapper à sa condition et à la prostitution. Tour à tour espionne au cours de la première guerre mondiale, pionnière de l’aviation, femme d’affaires, résistante et en même temps collaboratrice pendant le second conflit mondial et enfin politicienne. Son nom est bien entendu associé à la suppression des maisons closes. Episode marquant de sa vie qui ne lui a pas fait que des amis. Estienne d’Orves a tiré de cette vie hors norme une biographie romanesque sensible et joyeuse sans obsession de la vérité parce que Marthe a toujours brouillé les pistes. Son existence fut un festival de violence, de passions, de déceptions, de victoires et de défaites. Une vie de combat. Combat pour les femmes bien sûr mais surtout pour elle-même.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Marthe ou les beaux mensonges de Nicolas d’Estienne D’orves - Calmann Lévy. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Vraie Vie d’Adeline Dieudonné Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Elle a dix ans. Gilles, son frère, en a six. Ensemble ils tentent de déjouer leur quotidien, d’oublier leur mère transparente et soumise et leur père violent et monstrueux. Un jour, un horrible accident plonge Gilles dans un mutisme qui les éloigne. Dès lors, sa sœur va tout faire pour qu'il retrouve sa joie de vivre. J’ai aimé cette histoire mais encore plus cette petite fille sans nom, intelligente, courageuse qui se bat sans cesse, et se rend rarement. Que l’on voit grandir, subir, tomber et se relever, encore et encore…
Un excellent premier tour à tour sombre et lumineux, une enfant inoubliable. Une auteure à suivre.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

La Vraie Vie
d’Adeline Dieudonné - Iconoclaste. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail