Faber de Tristan Garcia Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Dans une ville moyenne, peuplée d'une classe moyenne à l’intelligence moyenne, Medhi Faber rayonne. Depuis le CP, il est l’électron libre, celui que l’on écoute, que l’on cherche quand l’horizon est un peu trop vide. Il manigance, il dirige mais s’isole et se perd chaque jour  un peu plus dans le feu qu’il dégage. Deux amis, Madeleine et Basile, s’accrochent pourtant, tout fascinés qu’ils sont par l’intelligence et le charisme de cette idole qu’ils se fabriqueront peu à peu jusqu’à l’écœurement. Quand ils décideront quelques années après : à l’heure des choix, de Faber, garcia, tristan, gallimardsortir Faber de la communauté qu’il a tenté de bâtir et dont il est l’unique rescapé, ils retrouveront un homme couvert de crasse mais pas de honte, assez libéré même des frustrations qui les tenaillent, eux, depuis l’enfance. Faber bousculera à nouveau leurs rêves, gentiment pliés comme du linge de maison dans un placard en formica. Le temps aura fait son œuvre et la haine est pernicieuse. Mais l’auteur ne laissera à personne d’autre le soin de s’occuper du sort de son personnage. Bien plus que le d’une génération, ce texte admirablement construit et réfléchi, éclaire en toute simplicité la facilité qu’ont les hommes et la société à générer des démons (concept cher à l’auteur). Faber en est un, mais peut-on vraiment lui en vouloir ?
François - Libraire à la Librairie des Cordeliers

Faber de Tristan Garcia - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Toccatram de Violaine Cochard et le Tram des Balkans Version imprimable

Note : 2.6/5 (5 notes)

Mots-clés :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61XiVb0xUNL._SX300_.jpgMariage à six heureux que celui du clavecin baroque de Violaine Cochard et des cinq instruments et voix du Tram des Balkans. Comme un raccourci, à travers des siècles d’histoire et des centaines de kilomètres de géographie musicales, qui nous entraînerait d’ouest en est de l’Europe et bien au-delà. A travers une langue chantante qui nous transporte de ville en ville, de port en port. D’une toccata ou d’un tram musical, quel est donc le meilleur moyen de voyager ? Les deux ! Comme le prouve cet au charme fou.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?

Loundo de Moh ! Kouyaté Version imprimable

Note : 2.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Loundo de Moh ! KouyatéPremier du musicien guinéen Moh ! Kouyaté « Loundo » propose un mélange harmonieux de traditionnelle mandingue et d'inspirations blues et jazz . Pas étonnant quand on sait que ce musicien est issu d'une lignée de griots et qu 'il a beaucoup écouté George Benson, Jimi Hendrix, Carlos Santana et BB King. Le titre qui ouvre l ' est digne des plus grands tubes de Mory Kanté, vient ensuite Yéllé, morceau funk qui vous entête, le titre Gassata vous séduit définitivement. Bienvenue dans le monde enchanteur de Moh Kouyaté !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans. Le Réserver ?

D'autres conseils d'écoute sur notre portail
Musiques.

Irmina de Barbara Yelin Version imprimable

Note : 3.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

1934. Irmina, une jeune Allemande débarque à Londres pour apprendre l’anglais et suivre des cours de secrétariat. Elle rencontre Howard, un étudiant noir de la Barbade, qui étudie le droit à Oxford mais leur relation doit rester discrète. En 1935, elle doit retourner dans son pays en pleine montée du nazisme. Une autre vie que celle dont elle a rêvé l’attend… Et vient le temps des choix décisifs. Irmina est-elle prête à sacrifier son confort au nom d’idéaux ? A travers l’histoire de sa grand-mère Irmina, l’auteure évoque le quotidien des « Allemands normaux » sous le troisième Reich. Elle pose la question de l’indifférence, de la lâcheté ou de la collaboration passive d’une personne ordinaire face au national-socialisme et au sort des Juifs. Elle dresse un portrait sans concessions mais plein de sensibilité d’une femme ambivalente, dont l’existence est faite d’acceptations et de compromis. J’ai trouvé ce graphique passionnant de bout en bout !

Irmina a remporté cette année le Prix Artémisia de la bande dessinée féminine.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Irmina
de Barbara Yelin - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


La maison des absents de Tana French Version imprimable

Note : 4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Ce est vraiment très captivant. On le lit les mains crispées sur notre liseuse et ce, page après page. On suit deux enquêteurs travaillant sur le cas d’une famille décimée par un meurtrier. On travaille avec eux à résoudre l’enquête – c’est vraiment ce que l’on fait. L’histoire est très intrigante et l’écriture sert bien à nous conduire (ou éconduire…) dans tous les dédales de l’ignorance des motivations du criminel. Excellent !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La maison des absents
de Tana French - Calmann-Lévy. Le Réserver ?

Lire aussi la critique d'  ici.

D'autres conseils de lectures sur notre portail