Everitouthèque est en vacances ! Version imprimable

Note : 2.4/5 (12 notes)

Everitouthèque est en vacances très studieuse ! Et vous donne rendez-vous
le 2 septembre 2019.
On vous souhaite de très bonnes vacances !

Toni Morrison Version imprimable

Note : 3/5 (9 notes)

Mots-clés :

Toni Morisson est à l’origine de mes plus bouleversantes lectures. Elle est l’une de mes auteures préférées.
Je garde en mémoire L'Oeil le plus bleu : L’histoire de Pecola, qui espère voir ses yeux changer de couleur pour le bleu. Vouloir les yeux couleur du ciel, c'est vouloir la liberté d'être. Il y a une petite fille qui restera dans ma mémoire... celle qui voulait l'oeil le plus bleu. Délivrances : un récit puissant sur le racisme, les traumatismes de l’enfance et la rédemption. Home : En 150 pages, Toni Morrison décrit l’essentiel : le racisme, les lynchages, la violence ... être noir dans l’Amérique prospère des années 50. Ce livre montre toute l'évolution des personnages, leur quête de rédemption, leur volonté de retour aux racines. C’est aussi une belle histoire d’amour fraternel. Un don : Dans cette parabole d’une rare densité symbolique, le naturel se fond avec le surnaturel et les thèmes de la servitude, de la féminité, de l’amour maternel et de la quête de soi sont articulés avec une puissante subtilité. L’origine des autres : Qui d’autre que Toni Morrison pour explorer l’histoire des Afro-américains ? L’auteure s'est attachée à faire de cette mémoire tragique et puissante son territoire romanesque. Ses récits, qui s’appuient sur l’Histoire des
Afro-Américains et leur trop souvent oublié, ont apporté une nouvelle dimension au paysage littéraire.
Elle laisse une œuvre magnifique... merci Toni Morrison.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Si vous souhaitez découvrir ces écrits autant pour adultes que pour enfants, une sélection ici

Un été caniculaire ??? Version imprimable

Note : 3.2/5 (10 notes)

L’été est chaud… voire caniculaire.
Si vous n’êtes pas breton que vous n'avez pas de clim, un ventilateur ou bien si vous n'avez pas la chance d'habiter au Pôle Nord, nous vous proposons une sélections de polars, séries, films... pour vous permettre de survivre à cette vague de chaleur.

Ici
 
Les équipes des Médiathèques de ValenceRomansAgglo, vous souhaitent
de très bonnes vacances

Woodstock : 50 ans ! 3 jours de festival rock inoubliable ! Version imprimable

Note : 4.4/5 (7 notes)

Mots-clés :

Le mythique festival américain Woodstock, symbole absolu du mouvement hippie fête ses cinquante ans.
Le 15 août 1969, plus de 450 000 jeunes festivaliers se sont rendus à Bethel, à New York, pour le festival d’art et de Woodstock. Trois jours et demi de folk, de blues, de rock et de soul. Sous-titré "trois jours de paix, de … et d'amour", 32 artistes phares de l’histoire de la américaine vont se produire sur scène.
Ce seront trois jours et demi de folk, de blues, de rock et de soul. Le rassemblement emblématique du mouvement hippie accueille les plus grands noms de ce qu'on appelait alors "Pop Music". Mais pour beaucoup, c'est leur prestation à Woodstock qui les propulsa. Comme Joe Cocker avec son interprétation de "With a little Help from my Friends" des Beatles, Crosby, Still, Nash and Young qui se produisaient pour la deuxième fois sur scène, mais jamais devant une telle audience, Santana avec son "Soul Sacrifice", où un jeune batteur de 20 ans, Michael Shrieve, fit une prestation époustouflante, Ten Years After avec le solo de guitare tonitruant de Alvin Lee sur "Going Home"…
Mais les stars consacrées sont également présentes : The Who, Janis Joplin, Jimi Hendrix, Joan Baez, Grateful Dead, Creedence Clearwater Revival, Jefferson Airplane, Sly and the Family Stone… Il y a aussi les grands absents comme Bob Dylan, auquel Woodstock devait être dédié, ou les Rolling Stones, sans parler des Beatles en pleine implosion en 1969.
Le festival s’est terminé à l'aube du lundi 18 août, avec la prestation de Jimi Hendrix et sa fameuse reprise de l'hymne américain, "Star Splanged Banner", dans un épique solo de guitare électrique. Trois jours inoubliables et mythiques pour beaucoup.

Une sélection de CD ici, que vous pouvez emprunter dans les Médiathèques de ValenceRomans.

Un si petit oiseau de Marie Pavlenko Version imprimable

Note : 3.4/5 (11 notes)

Mots-clés :

Au départ j'ai failli laissé tomber ma lecture. Je trouvais ça pesant et très cliché. Puis, il y a l'arrivée d'Aurèle qui petit à petit illumine cette histoire de reconstruction de toute une famille.
Le ton est juste comme il faut, il y a beaucoup d'amour, de l'humour et d'optimisme finalement.
L'être humain peut se sortir de tout si il le décide et qu'il n'est pas seul. Édifiant. 

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Un si petit oiseau de Marie Pavlenko - Flammarion. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Crow de Roy Braveman Version imprimable

Note : 3.4/5 (8 notes)

Mots-clés :

Tout le monde se souvient de l’affaire de Pilgrim’s Rest au sein de la police et du FBI à cause de la violence des crimes et surtout à cause de l’enquête qui a tourné au fiasco. Crow, un des coupables, a été innocenté et personne ne sait ce qu’il est advenu de lui. En Alaska, les corps de 2 jeunes gens viennent d’être retrouvés, l’un porte la signature de Crow. Serait-il de retour ? La police locale va suivre la piste des indices laissés par le meurtrier. Mais elle n’est pas seule, plusieurs personnes veulent toutes retrouver Crow. Une véritable chasse à l’homme s’engage dans les Brooks Mountains, un milieu naturel sauvage où les animaux sauvages règnent. Il faut faire attention à ne pas devenir le gibier !
Roy Braveman, alias Ian Manook, nous entraine dans les contrées sauvages de l’Alaska pour une nouvelle enquête. Dans ces contrées, l’animal n’est pas forcément le plus sauvage, il y a l’homme. L’auteur n’hésite pas à pointer du doigt quelques comportements humains aux conséquences désastreuses. aux intrigues maîtrisées qu’on dévore.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Crow
de Roy Braveman - Hugo Thriller. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le chant de l’assassin de RJ Ellory Version imprimable

Note : 3.8/5 (8 notes)

Mots-clés :

C’est l’histoire d’une promesse. Avant sa sortie de prison, Henry a promis à son codétenu Evan, qui lui est condamné à perpétuité, de remettre une lettre à sa fille Sarah. Il se rend à Cavalry, une petite ville sur lequel le shérif Carson Riggs, le frère d’Evan, règne sans partage et surtout sans concession et il ne veut surtout pas qu’Henry retrouve Sarah. Mais une promesse est une promesse ! Une promesse qui va bouleverser la vie d’Henry et des habitants de Calvary. Quels secrets hantent cette paisible bourgade texane ? Que s’est-il vraiment passé entre les deux frères ?
L’intrigue pourrait être celle d’un ordinaire, mais une fois encore, RJ Ellory est parvenu à m’embarquer dans son histoire avec une facilité déconcertante.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Le chant de l’assassin
de R.J. Ellory - Sonatine. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

The attractions of youth de Barns Courtney Version imprimable

Note : 2.9/5 (9 notes)

Mots-clés :

Barns Courtney est un artiste britannique qui distille un son vintage, puisant notamment dans le rock folk et le blues. Voix rocailleuse, riffs de guitares efficaces et mélodies particulièrement entraînantes sont au rendez-vous avec notamment les deux excellents premiers titres (plutôt connus) « Fire » et « Glitter & Gold ». Dans la même veine rock, « Hellfire » est aussi terriblement efficace avec ses chœurs qui donnent une certaine puissance au titre. L’artiste maîtrise également les ballades délicates comme la touchante « Goddbye John Smith » ou encore « Little Boy » avec sa guitare acoustique. Un univers musical captivant, à découvrir de toute urgence !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?