La belle mort de Mathieu Bablet Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Après "Shangri-La" que j'avais adoré, voilà la nouvelle BD de Mathieu Bablet.

Dans un univers post-apocalyptique, nous suivons le parcours de trois hommes, tentant tant bien que mal de survrivre dans un monde envahi par des insectoïdes aliens..
Dès les premières planches j'ai été entraînée dans cet univers post-apocalyspe. Le présent et le passé se mêlent harmonieusement ce qui rend le récit plus fort. Il y a de grandes vignettes par moments avec des détails fascinants qui créent une atmosphère particulière complètement subjuguante.

Ce que j'aime aussi c'est que l'histoire que nous raconte Mathieu Bablet est originale. L'univers dans lequel évoluent ses personnages est complètement déshumanisé et même assez angoissant. On se demande d'ailleurs comment ces trois-là ont  pu survivre. Mais, il n'y a pas de clichés à foison comme on peut souvent en voir dans ce genre de récit. Et ça fait du bien !

Amateur du genre, je vous invite à vous plonger sans modération dans cette magnifique BD.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir  

La belle mort de Mathieu Bablet - Ankama (619). Le Réserver?
Shangri-La. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Jusqu’à l’impensable de Michael Connelly Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Vingt-et-unième de l’auteur mettant en vedette l’inspecteur Harry Bosch de la police de Los Angeles. Son demi-frère, l’avocat Mickey Haller, lui demande de l’aide afin d’innocenter Da Ouan Foster, accusé d’avoir battu à mort une directrice des services municipaux.
Après examen du dossier, Bosch accepte le défi. Il tient à mettre la main sur le véritable meurtrier. Il procède à une enquête passionnante et il s’obstine à démêler tous les fils de cette longue histoire.
Ce n’est pas le meilleur thriller de Connelly, mais le dénouement retient notre attention. Bonne lecture !

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Jusqu’à l’impensable de
Michael Connelly - Calmann Lévy. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La fille de Kenyon Street de David Swinson Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Franck Marr est un ex inspecteur au commissariat de Washington DC. "Ex inspecteur" car il s’est fait jeter de la police pour cause de gros problèmes liés à sa consommation un peu trop prononcée pour la cocaïne… Il vit désormais en vendant ses qualités de fin limier à son amie Leslie Costello, avocate de la défense, et satisfait son penchant pour les stupéfiants en cambriolant les repaires de trafiquants du secteur. Une vie comme une autre quoi. Il s’en sort pas mal finalement. Tout dérape le jour où, en plein maraudage dans une planque de latinos, il tombe par hasard sur une adolescente ligotée à une chaise, vraisemblablement droguée, violée et battue. Que faire de ça ? Comment expliquer sa présence ici ? Comment pourtant ne pas essayer de sauver cette gamine avant le retour de ses bourreaux ? Les emmerdes commencent mais Franck Marr ne se départ jamais d’une espèce de flegme réjouissant pourvu qu’il soit assisté d’un petit rail de coke. C’est pas très moral tout ça mais on compose avec sa vie comme on peut. Avec cette première enquête, David Swinson, lui-même ex-inspecteur au Metropolitan Police Departement de Washington maintes fois distingué pour son travail dans la répression du trafic de drogueet du grand banditisme, nous propose un particulièrement bien incarné. C’est bon, désinvolte et saisissant. On adore !

François - Libraire à la Librairie des Cordeliers Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal; partenaire des Médiathèques ValenceRomans.

La fille de Kenyon Street
de David Swinson - Calmann Lévy. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Sur quel pied danser de Paul Calori et Kostia Testut Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Une comédie musicale pleine de fraîcheur qui allie la chanson et la danse et raconte l’histoire d’un conflit social dans une petite entreprise de chaussures de luxe basée à … Romans-sur-Isère. Les réalisateurs avaient besoin d’un objet symbolique et la chaussure de luxe s’est imposée à leur esprit. Ils ont cherché une vraie ville de fabrication de la chaussure et ont découvert que Romans était une capitale de la chaussure de luxe dans les années 70. Nous découvrons ou redécouvrons cet univers avec des personnages drôles et attachants, qui chantent et dansent autour des machines. Le personnage principal est en situation précaire, « cendrillon des temps modernes », elle espère devenir une « princesse » en trouvant un CDI et fait la rencontre du prince charmant …
A noter également la qualité des chansons aux styles variées composées par Jeanne Cherhal, Clarika, Albin de la Simone, Olivia Ruiz… Une belle surprise !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir

Sur quel pied danser de Paul Calori et Kostia Testut. Le Réserver ?

D'autres conseils de sur notre portail 

Sirius de Stéphane Servant Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Dans un monde post-apocalyptique, Avril et Kid survivent tant bien que mal. Un mystérieux virus a rendu la faune, la flore et  les humains stériles. Rendus responsable de cette stérilité tous les animaux ont été éradiqués de la planète. Rattrapée par son passé, Avril entame, avec Kid, une longue fuite en avant. Au cours de leur périple, il croise le chemin de Sirius, un jeune cochon avec lequel Kid se lie d'amitié. Aussi étonnant que cette rencontre soit, elle donne un but à Avril et Kid, atteindre La Montagne. Mais, leur chemin est bien long et pavé de rencontres et de dangers.

Quel captivant et magnifique ! Dès les premières lignes j'ai été subjuguée par le récit et je n'ai pas vu passer les 474 pages à lire. Des thèmes forts et d' sont abordés : la perversion des hommes, la beauté de la nature, la poésie du langage, les faux prophètes, les dérives de l'ultra matérialité, sans oublier un questionnement intéressant sur la culture, les livres en particulier.... très souvent craint par les dictateurs et autres visionnaires du même genre. Les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires, sont parfaitement maitrisés.

Ce livre réunit autant de poésie, de cruauté, d'onirisme et d'espoir que possible. Un très beau moment de lecture.
Si vous êtes familier de Patrick Ness (notamment avec "Le chaos en marche") vous devriez aimer ce , en raison des similitudes dans les styles d'écriture.

C'est indéniablement un coup de cœur.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Sirius de Stéphane Servant - Rouergue (Epik). Le Réserver ?*
Le Chaos en marche. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Brigitte Giraud est d’origine algérienne, elle est née à Sidi-Bel- Abbès. Elle retrace dans ce une histoire largement inspirée par le parcours de ses parents. Comme beaucoup de jeunes hommes de sa génération, Antoine doit tout quitter pour rejoindre l’Algérie. Nous sommes en 1960, il a une vingtaine d’année et son épouse attend leur premier bébé. De guerre, il n’en est pas vraiment question officiellement, les autorités parlent de « maintenir l’ordre », de « pacifier ». Antoine ne veut pas combattre, il choisit d’être infirmier. A travers son regard on partage la vie quotidienne des appelés. Un mélange de détails ordinaires et précieux qui oscillent entre une certaine nostalgie de la métropole, la découverte d’un pays inconnu et la réalité d’une guerre qui ne dit pas son nom. A l’hôpital où il exerce Antoine se prend d’amitié pour Oscar, un jeune appelé qui a perdu une jambe ainsi que l’usage de la parole. Ce nous parle de la force de l’amour qui conduit à tout quitter pour rejoindre Antoine en Algérie malgré le danger. L’auteure parvient à faire entrer la grande histoire dans la vie intime d’un couple sans apporter le moindre jugement au profit de l’émotion et des sentiments. Autour de ses deux personnages c’est la lumineuse Algérie qui apparaît, ils finissent par s’attacher à cette terre qu’ils n’ont pourtant pas choisie. Brigitte Giraud utilise la troisième personne du singulier, comme si elle voulait maintenir une distance avec la réalité. Ce style élégant, singulier et sans emphase est particulièrement envoutant. Malgré le contexte historique tendu elle délivre un beau message d’amour, d’amitié et d’humanité.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud - Flammarion. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Johnny Hallyday, l'Icône Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Je pensais que je n’aimais que quelques chansons de Johnny, notamment l’ « Rock'n Roll Attitude» de Berger. Mais depuis ce matin en écoutant la radio qui passe pas mal de chansons de Johnny, je me suis rendu compte que j’en connaissais plein et que j’en aimais beaucoup plus que je ne le pensais. Comme pour beaucoup, ses chansons nous accompagnent depuis des années, elles font partie de notre vie, de notre mémoire collective. Ce matin, je l’annonce à ma nièce qui a 16 ans, je lui dis « tu dois à peine le connaître et encore moins écouter ses chansons »… « Mais tu es folle, me dit-elle, on a dansé sur Johnny, on a fait la fête avec ses chansons ! ». Et de me citer une multitude de titres qu’elle et ses copains aiment !

Johnny est un showman exceptionnel, un artiste populaire, avec un charisme incroyable, un chanteur qui a féderé autour de lui des artistes différents qui ont écris pour lui : De Charles Aznavour à Miossec, en passant par Berger, Mathieu Chédid, Delerm… D’ailleurs, beaucoup lui rendent hommage dans un  : On a tous quelque chose de Johnny.

Pour le (re)découvrir, les bibliothécaires vous proposent une sélection ici que vous pourrez emprunter dans vos médiathèques.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

Jean d'Ormesson ou l'élégance du bonheur Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

«Il a toujours dit qu’il partirait sans avoir tout dit et c’est aujourd’hui. Il nous laisse de merveilleux livres » a dit sa fille, l’éditrice Héloïse d’Ormesson.
Pour l'écrivain et académicien d'Ormesson aimer et écrire sont les meilleurs ferments du bonheur. Ses œuvres dénotent insouciance et joie de vivre.
Elu en 1973 à l’Académie française, éditorialiste et ancien directeur du Figaro (1974-1977), il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Sa carrière littéraire avait explosé en 1971 avec «La Gloire de l’Empire», récompensé par le Grand Prix de l’Académie française. En 2015, il avait reçu la récompense suprême de tout écrivain français, être édité dans la collection La Pléiade des éditions Gallimard.

Pour découvrir ou redécouvrir les bibliothécaires vous proposent une sélection ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail