Vessel of love de Hollie Cook Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Holly Cook propose un style de reggae qui se rapproche de la pop. Cette musicienne a toujours dans un milieu musical oscillant entre le punk et le reggae (elle est la fille de Paul Cook, batteur des Sex Pistols et a débuté au sein du groupe punk féminin The Slits). Elle nous propose des mélodies entêtantes portées par des rythmiques « roots » et des riffs de guitare plutôt « psychédéliques » (Lunar addiction). Ce « Vessel of love » est un véritable rayon de soleil !


- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?
*

Agoo de Patrick Ruffino Version imprimable

Note : 0/5 (0 note)

Mots-clés :

Le bassiste et chanteur revient dans un nouvel empreint des traditions béninoises et d’un funk réjouissant pour les amateurs de groove. Patrick Ruffino a grandi à Cotonou, la capitale la plus funky d’Afrique, et a été élevé au sein d’une famille multiculturelle. Dans cette atmosphère propice au croisement entre les musiques africaines, il s’intéresse aussi au jazz, à la funk, la soul et aux musiques afro-cubaines. Son nouvel opus Agoo, que l’on peut traduire par « permettez-moi de passer » mélange afro-beat, funk, rock des seventies aux rythmes traditionnels du Bénin. En résulte une inédite forte de ses influences africaines et occidentales.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?

Re-made : T2 Reborn d'Alex Scarrow Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Un deuxième tome un peu en dessous du premier.
Sans doute parce qu'il n'y a plus d'effet de surprise comme dans le premier. Malgré tout, ça reste de bonne facture, intéressant et on se demande où tout ça va nous mener. A noter quand même quelques incohérences et une réaction des survivants bien naïve par moment. Mais en faisant abstraction de ça j'ai passé un bon moment de lecture.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Re-made : T2 Reborn de Alex Scarrow - Casterman. Le Réserver ?*

Bande annonce du tome 1 :






Une longue impatience de Gaëlle Josse Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Il n’est pas facile de se remettre de la lecture de ce poignant. Il faut déjà sécher ses larmes avant de pouvoir parler de la détresse d’Anne, cette mère qui attend désespérément le retour de son fils parti en mer pour fuir la brutalité de son beau-père. Gaelle Josse a la faculté de nous plonger dans une atmosphère lourde, dans les pensées et les sentiments les plus profonds de son héroïne dont le cœur saigne mais qui survit grâce à l’espoir. Ce récit dépeint un drame, aussi personnel qu'universel : la douleur de l'absence, la peur du vide, l'attente inexorable.
L’écriture est d’une extrême justesse et d’une infinie délicatesse malgré l’aspect tragique de la situation.

bibliothécaire médiathèque Simone de Beauvoir

Une longue impatience
de Gaëlle Josse - Noir sur blanc. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Philip Roth Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Philip Roth, un des géants de la littérature laisse une œuvre considérable. Auteur de plus d’une trentaine de romans, il était un observateur lucide de la société américaine et de ses travers, un grand témoin de son époque. C'est le livre Portnoy et son complexe qui l'avait révélé au grand public en 1969, un ouvrage qui avait fait scandale, à la fois pour ses descriptions sexuelles très crues et sa façon d'aborder la judaïté.
Et depuis, Philip Roth n'a cessé d'occuper le devant de la scène littéraire américaine. Sa plume exigeante et sa lucidité implacable sur la société américaine ont fait de lui une figure majeure de la littérature de la fin du XXème siècle.
Régulièrement salué comme le plus grand écrivain américain vivant, il avait annoncé sa décision d'arrêter d'écrire en 2012. Philip Roth a reçu toutes les plus grandes distinctions américaines: Le Pullitzer, deux National Books Awards, deux National Book Critics Circle awards, trois fois le prix Faulkner …Sauf le Prix Nobel de Littérature !

Découvrir ou redécouvrir son œuvre ici

Fétiche de Mikkel Ørsted Sauzet Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

J'ai beaucoup aimé le dessin qui est vraiment très beau. La première partie est faite au stylo bille rouge et donne une dimension particulière à cette BD. Cette magnifique histoire sans parole qui commence à Haïti à la veille de la révolution de 1791 et qui se termine à Bruxelles au XXIe siècle.
Le thème est universel et intemporel : l'esprit révolutionnaire. Ce récit pose aussi la question des formes que prend cet esprit révolutionnaire à notre époque. Etonnant et passionnant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Fétiche de Mikkel Ørsted Sauzet - Presque Lune. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La Disparition de Stephanie Mailer de Joël Dicker Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

L’auteur nous offre un feuilleton, trente personnages à suivre. Orphea est une « petite station balnéaire tranquille des Hamptons, dans l’État de New York ». Quatre meurtres ont été commis : le maire, sa femme, son fils et une joggeuse qui passait dans le secteur. Deux jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott, mènent l’enquête. En 1994, le crime est résolu. Lors d’une fête, en 2014, une journaliste Mailer leur glisse à l’oreille : « Vous vous êtes trompés de coupable en 1994 ». Une semaine plus tard, elle disparaît. Ce n’est pas un . C’est tout simplement une histoire qui n’a pas été résolue. C’est avant tout une réparation de l’erreur du passé.
Ce livre, on l’aime bien ou on ne l’aime pas du tout. Vous me direz ! Bonne lecture…

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La Disparition de Mailer
de Joël Dicker - Fallois. Le Réserver ?*

Un autre avis ici
D'autres conseils de lectures sur notre portail

La vie rêvée des plantes de Lee Seung – U Version imprimable

Note : 4/5 (1 note)

Mots-clés :

Kihyon, détective raté, revient chez lui, après quelques années d'errance parce qu'il a reçu, d'un mystérieux commanditaire, la mission de surveiller sa mère. Pourquoi cette surveillance ? Qui est ce commanditaire ? De retour dans la maison familiale, on découvre une famille assez bizarre où chacun vit dans son coin indépendamment des autres, sans jamais se parler. Le père quasi mutique, ne s’intéresse qu’à ses plantes vertes. Sa filature lève le voile sur le grand secret de cette femme…
J'ai aimé ce , au suspens et à l'intrigue quelques peu déconcertants. Récit passionnant, à l'ambiance oppressante, empreinte de mystère, de fantastique et de poésie.

Annie - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

La vie rêvée des plantes de Lee Seung – U - Zulma. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail