Les beaux étés, T1 Cap au sud ! de Zidrou & Jordi Lafebre Version imprimable

Note : 3.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Zidrou a le don pour m’émouvoir. Ses scénarios sont ciselés et racontent des histoires qui éveillent en moi un écho.
C’est encore une fois le cas dans cette histoire d’une famille qui part en vacances dans le sud. Je me suis revue enfant, chantant à tue-tête avec mes frères, roulant vers la mer. Nostalgie, nostalgie…
c’est frais, touchant, drôle, familial… j’adore !

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir


Lire aussi l'avis d'Olivier ici

Les beaux étés T1 Cap au sud ! de Zidrou & Jordi Lafebre.
Dargaud. Le Réserver ? *

 D'autres conseils de lectures sur notre portail

Sans sang de Tito Faraci Version imprimable

Note : 2/5 (4 notes)

Mots-clés :

Cela aurait pu être une histoire de vengeance comme seuls les hommes savent le faire...
Une belle vendetta sous l'Espagne franquiste !
Mais cela se fera sans sang, de la manière la plus inattendue qui soit, dans une scène finale d'une grâce salvatrice ! Magnifique !


Allan - libraire à la Librairie des Coredeliers

Sans sang de Tito Faraci - Physalis. Le Réserver ?

Sans sang
d'Alessandro Barrico. Le Réserver ?


D'autres conseils de lectures sur notre portail


Vive la marée de David Prudhomme & Pascal Rabaté Version imprimable

Note : 3.7/5 (7 notes)

Mots-clés :

C'est l'été et tout le monde se presse sur les routes pour atteindre leur destination finale, la mer et ses plages dorées.
Les auteurs nous dresse le portrait d'une brochette de personnages aussi savoureux les uns que les autres. Ca sent le . C'est drôle et acerbe par moment aussi.
Bref, on passe un très bon moment à suivre les aventures de ces vacanciers ordinaires et tellement réalistes. Qu'ils soient riches ou pauvres, leurs vacances se doivent d'être inoubliables. Après tout c'est qu'une fois par an.

Vivement les prochaines vacances !

  - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Vive la marée de David Prudhomme & Pascal Rabaté - Futuropolis. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le teckel d' Hervé Bourhis Version imprimable

Note : 3/5 (5 notes)

Mots-clés :

Dans cette critique acerbe et acérée du monde des laboratoires médicaux, on suit Félix et Farkas, deux délégués médicaux, dans leur tournée en province. L’un est un vieux routard, proche de la retraite, l’autre débute dans le métier…

En découvrant le personnage de Farkas, j’ai pensé à -Pierre Marielle dans « Les galettes de Pont Aven ». Farkas et n’ont rien en commun et pourtant ce voyage va d’une certaine façon les rapprocher. J’ai beaucoup aimé ce récit, notamment le dénouement inattendu qui fait rebondir l’histoire. Les laboratoires médicaux n’en sortent pas grandis.


  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le teckel d' Hervé BourhisProfesseur Cyclope. Le Réserver ?*

 Lire aussi l'avis de ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le piano oriental de Zeina Abirached Version imprimable

Note : 3.2/5 (5 notes)

Mots-clés :

L'histoire de ce piano, c'est d'abord l'histoire d'un homme, Abdallah Kamanja, passionné depuis l'enfance par la , et qui devint pianiste de renommée mondiale. Dans les années 50, à Beyrouth, après de longues années de réflexion et de recherche sur un vieux piano classique, Abdallah, ingénieux et joyeux musicien, trouve enfin la solution à son problème : Comment parvenir à jouer sur un même piano le fameux quart de ton présent dans la orientale puis les notes de la occidentale ? ou comment passer d'une à l'autre sans avoir à changer d'instrument ? Avec un piano bilingue ! Entre les notes noires et blanches, nous est racontée aussi l'histoire plus récente de sa petite-fille, venue en France dans les années 2000. Imprégnée de la et de la langue française transmises par son grand-père, elle a tricoté depuis toujours " une langue faite de 2 fils fragiles et précieux ", et elle dit que " le français et l'arabe sont inextricables, liés, ils sont ma langue ". C'est un délice de l'écouter ( Oui, on a l'impression de l'entendre ! ) nous raconter directement  ses expériences linguisitiques ! Les jeux de mots entre les langues, les onomatopées forment encore une extraordinaire, née de la richesse de sa double culture.
J'ai adoré cette BD vibrante, foisonnante. Le dessin, en noir et blanc, diffuse des couleurs, des sons et une joie de vivre qui ne peuvent que vous envahir. Quel bel hommage à Abdallah Chahine ! Offrez-vous son " oriental bouquet " (1965) !

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie 

Le piano oriental de Zeina Abirached - Caterman. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail