Suicide Island de Kouji Mori Version imprimable

Note : 1.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Suicide Island est l'une des meilleures séries seinen que je connaisse. C'est simple, l'histoire est originale, bien pensée et pleine de suspense. Les personnages ont tous une personnalité bien définie et les dessins sont classes.

Pour en revenir à l'histoire, elle est géniale. Un groupe de personnnes ayant tenté de se suicider se réveillent sur une île déserte. Ils décident donc de survivre ensemble et forment un groupe. Saï,un jeune garçon devient peu a peu le chef naturel de la bande et ensemble ils affrontent d'autres groupes plus méchants.

Une Tuerie !

Nawfel, des Médiathèques du pays de Romans

Suicide Island de Kouji Mori - Kaze. Les Reserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Fartherland de Nina Bunjevac Version imprimable

Note : 2.8/5 (6 notes)

Mots-clés :

Nina Bunjevac retrace l’histoire complexe et passionnante de sa famille d’origine serbe, de la Yougoslavie, …
Son père Peter Bunjevac est un nationaliste serbe. Il milite depuis le Canada où il est exilé, pour l’indépendance de la Serbie et contre le communisme. Sa femme a peur des conséquences que peuvent avoir les activités de son mari. Elle décide de retourner en Yougoslavie avec leurs 3 enfants. Peter accepte son départ, mais il exige qu’un de leurs enfants reste avec lui au Canada.
Entre histoire personnelle et témoignage historique, Fatherland est un récit sur le destin d’une famille ravagée par la politique et l’histoire, servi par un dessin splendide.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Fartherland de Nina Bunjevac - Ici Même. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le temps du rêve de Stéphane Antoni, Olivier Ormière, Virginie Blancher Version imprimable

Note : 3.3/5 (11 notes)

Mots-clés :

"Comment un homme peut-il faire face à des situations extrêmes ? Quelles valeurs lui permettent de donner un sens au chaos ?"

Ces quelques phrases résument très bien cette trilogie qui se déroule lors de la 1ère guerre mondiale. On suit des soldats australiens venus prêter main forte. Ces frères d'arme vont affronter le quotidien de la guerre : mort, peur, horreur, amitié... personne ne sortira indemne de ces années douloureuses : les morts comme les vivants, les soldats comme les civils, les gradés comme les simples soldats.
Le dessin, assez classique, illustre parfaitement les scènes de batailles, les sentiments. Ce n'est pas gore et pourtant il y a beaucoup de force dans ces images. Quant au scénario rien à dire. Il évoque la guerre de 14-18 vu du côté d'alliés venus de l'autre bout du monde pour aider le vieux continent. Historique.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Trilogie : Le temps du rêve de Stéphane Antoni, Olivier Ormière, Virginie Blancher - Delcourt.
T1. Le Réserver ?
T2. Le Réserver ?
T3. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 


Clandestino, un reportage d'Hubert Paris, envoyé spécial d'Aurel Version imprimable

Note : 3.8/5 (5 notes)

Mots-clés : ,

Esclavage moderne.

Basée sur des faits réels, cette BD  raconte l'histoire de milliers de clandestins d'Afrique du Nord, embauchés à des tarifs dérisoires pour travailler dans les serres espagnoles afin que nous, consommateurs européens, puissions avoir des tomates ou des fraises toute l'année.
Ce récit parle de l'exploitation de la misère humaine dans une Europe qui traque et rejette les clandestins mais accepte sans sourciller d'embaucher des sans-papiers, de les utiliser sans qu'ils puissent rien dire, la plupart s'estimant chanceux de pouvoir travailler.
Du jeune ingénieur hitiste au berger analphabète, tous tentent une traversée souvent mortelle pour qu'on ait dans nos assiettes d'Européens gâtés des fruits et légumes hors saison.
En plus, se développe une économie parallèle où l'esclave sexuel est florissant. Mais qui se préoccupe de ces gens, laissés pour compte, une main-d'oeuvre qu'on utilise puis qu'on jette sans états d'âme.

Karl Marx l'a dit, "le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par homme, le communisme c'est le contraire..." et l'esclavage ?

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Lire aussi la critique de i ci

Clandestino d'Hubert Paris - Glénat. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Clandestino, un reportage d'Hubert Paris, envoyé spécial d'Aurel - Glénat

Blue Note T2 de Mathieu Mariolle et Mikaël Bourgouin Version imprimable

Note : 3.5/5 (6 notes)

Mots-clés :

Les dernières heures de la prohibition.
RJ, jeune noir, guitariste prodige de blues, quitte son Sud natal pour gagner New York, un mois avant la fin de la prohibition. Il a un rêve : faire un disque. À peine arrivé, il obtient un contrat au Dante’s Lodge. Le rêve ! Mais il y a des règles à respecter, et RJ va vite le découvrir. Signer, c’est s’engager. À vie. RJ va croiser la route de Jack Doyle (le héros du 1er tome). Deux destins qui se croisent pour mieux nous raconter entre les lignes l'histoire de toute une ville. Cette histoire nous parle d’un monde qui s’achève, et d’un nouveau qui s’annonce… Mais il s’inscrit surtout dans la légende du blues à travers le personnage de R.J. dont l’étrange destin évoque celui de Robert Johnson.
Les scènes de concerts sont splendides ! Cette série nous plonge dans l'ambiance des cabarets clandestins, sur fond de jazz… Rempli de Blues, d’espoirs, d’ascension et de chutes…Superbe !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Blue Note T2 de Mathieu Mariolle et Mikaël Bourgouin - Dargaud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail