Les beaux étés T2, La calanque de Zidrou & Jordi Lafebre Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

1969, la famille Faldérault reprend la route du sud pour aller au soleil passer ses vacances pendant qu'à la radio les Beatles chantent "Ob-la-di ob-la-da" et que l'Homme met le pied sur la lune pour la première fois.

Quel plaisir de retrouver cette famille où l'amour, la bonne humeur et un brin de folie sont toujours au rdv. On est plongé dans une époque où les rapports humains étaient bien différents de ceux d'aujourd'hui. Imaginez débarquer dans le jardin d'un couple de retraités, y passer la nuit et qu'au petit matin on vous accueille avec le sourire, qu'on vous invite à manger et à passer une journée tranquille... impossible (ou quasi) à notre époque. On risquerait plutôt de se prendre un coup de fusil ou de voir débarquer la police.

Je crois que c'est ce que j'aime dans cette série, l'évocation d'une époque qualitativement bien meilleure. On prend le temps de vivre, de profiter. On chante en choeur, on s'amuse, on rend service sans rien attendre en retour... on a des problèmes aussi mais durant quelques jours on les oublie.

A la veille des vacances d'été, cet est une parfaite mise en bouche pour se mettre dans l'ambiance. Alors préparez la crème solaire, le maillot et hop direction la plage.

   - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Les beaux étés T2, La calanque de Zidrou & Jordi Lafebre - Dargaud. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Si vous aimez les BD... Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Si vous detestez les BD...Cette sélection est pour vous ! ici





















D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Je trouve le titre magnifique. L'odeur des garçons affamés... tout un programme non ? En plus, Frederik Peeters au dessin, cela semblait prometteur... et ça l'est.
C'est un récit étrange, onirique, fantastique avec des esprits, du désir interdit, des pouvoirs, de la violence plus ou moins sous-jacente... j'ai été subjuguée par l'histoire qui se déroule dans l'Ouest sauvage. On est donc en plein western mais pas un comme on pourrait croire même s'il y a des Indiens et des hommes blancs. Là, les plus sauvages ne sont pas forcément ceux qu'on pourrait croire.

Je trouve difficile d'en dire plus sans en dévoiler trop car ce one shot est une expérience à vivre seul(e). Chacun pourra ainsi se faire sa propre opinion, en fonction de sa sensibilité, son empathie pour les personnages etc...
C'est un travail soigné, réussi qui m'a transportée au fin fond de l'Ouest. Un beau voyage.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L'odeur des garçons affamés de Frederik Peeters et Loo Hui Phang - Casterman. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Stern T.1 : Le croque-mort, le clochard et l'assassin de Frédéric et Julien Maffre Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Le western en BD j'ai un peu du mal. Pourtant il y a de très belles séries qui existent ("The West", "Gus", "Blueberry"...) mais je n 'arrive pas à les apprécier à leur juste valeur. Souvent les histoires et le dessin sont trop classiques pour moi. Même si je reconnais qu'il est difficile d'ignorer les codes du genre.
Mais là j'ai complétement adhérer à l'histoire et au dessin. Il faut dire que mettre en héros un croque-mort c'est déjà une idée innovante (à noter aussi la série "Undertaker" avec un croque-mort comme héros, sortie cette année aussi).
J'ai vraiment aimé le côté atypique de cette histoire. Stern est un anti-héros. Peu aimé des habitants de Morisson, la petite ville du Kansas où il vit, il mène une vie tranquille. Traumatisé dans son enfance il ne porte pas d'arme. Déguingandé, grand et maigre il n'a, à priori, rien  Le dessin exprime bien la dureté de la vie, les physionomies sont très expressives. L'ensemble est cohérent et passionnant.
Bref, j'ai vraiment accroché à l'histoire de ce premier tome.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Stern T1 : Le croque-mort, le clochard et l'assassin
de Frédéric et Julien Maffre - Dargaud. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Love story à l’iranienne de Jane Deuxard et Deloupy Version imprimable

Note : 4/5 (2 notes)

Mots-clés :

L’amour au pays des Mollahs !
Cette BD nous plonge dans l’Iran d’aujourd’hui. Dans un pays où le pouvoir religieux décide encore des codes de conduite, où les relations entre les jeunes sont soumises à l’interdit. Comment se rencontrer lorsque l’on a 20/ 30 ans ? Comment vivre l’amour ? Comment aimer lorsque pour le faire on doit braver la religion, les idéologies, les croyances, les traditions, le régime dictatorial des Mollahs ? Comment les jeunes vivent-ils leurs relations amoureuses si contrariées par les autorités ? Qu'en est-il de leur carrière, de leurs rêves, mais aussi, qu'en est-il de la position de la femme dans la société malgré la rigidité du régime et de ses traditions ? De manière clandestine, un couple de journalistes français est allé en Iran à la rencontre des jeunes, et à travers ces portraits, c'est un panorama de l'Iran d'aujourd'hui qui nous est proposé. Deloupy sert magnifiquement cette « enquête ». Des représentations parfois imagées qui traduisent avec puissance une réalité. On est touchés, émus, révoltés, fascinés, étonnés, amusés, surpris par tous ces couples et ces témoignages. Plusieurs décennies après Persepolis, voici une nouvelle photographie de l’Iran. Des révoltes sont pourtant passées par là… mais le pays semble être resté bloqué dans un patriarcat et un obscurantisme de plus en plus pesant pour la génération actuelle. Je vous conseille vraiment ce reportage dessiné. 

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Love story à l’iranienne
de Jane Deuxard et Deloupy - Delcourt. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail