Museum, killing in the rain de Ryôsuke Tomoe Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Ce en trois tomes n'est pas à mettre entre toutes les mains. C'est un thriller efficace, sanglant, psychologique et captivant. Tout comme l'inspecteur Sawamura, on cherche à comprendre qui est ce serial killer audacieux. Qui se cache sous ce masque de grenouile ? Jusqu'où va-t-il pouvoir bien aller dans son désir de punir ?

C'est un récit noir qui nous entraîne sur les traces d'un tueur sadique, véritable psychopathe mais au dessein bien précis.
Un régal.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Museum, killing in the rain de Ryôsuke Tomoe - Pika. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Hiver rouge Anneli Furmark Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Siv, la quarantaine mariée, trois enfants et travaille dans la section jeunesse du parti social-démocrate et elle tombe amoureuse d’Ulrich, un jeune maoïste. Nous sommes dans les années 70 et quelque chose de plus grave que la famille et les conventions les séparent, l'engagement politique. Ulrik est communiste tendance révolutionnaire,
Siv social-démocrate, et la lutte ne tolère pas ce genre de liaison...
À travers cette chronique familiale, l'auteure raconte une mère fatiguée de devoir tout assumer, et rêvant d’un nouveau départ avec un jeune idéaliste. Mais aussi un père faible et résigné, et des ados qui se cherchent et s’ennuient dans la longue nuit de l’hiver scandinave.
Une histoire simple et forte, prenante et émouvante.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

Hiver rouge Anneli Furmark - Ca et Là. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La belle mort de Mathieu Bablet Version imprimable

Note : 3.6/5 (7 notes)

Mots-clés :

Après "Shangri-La" que j'avais adoré, voilà la nouvelle BD de Mathieu Bablet.

Dans un univers post-apocalyptique, nous suivons le parcours de trois hommes, tentant tant bien que mal de survrivre dans un monde envahi par des insectoïdes aliens..
Dès les premières planches j'ai été entraînée dans cet univers post-apocalyspe. Le présent et le passé se mêlent harmonieusement ce qui rend le récit plus fort. Il y a de grandes vignettes par moments avec des détails fascinants qui créent une atmosphère particulière complètement subjuguante.

Ce que j'aime aussi c'est que l'histoire que nous raconte Mathieu Bablet est originale. L'univers dans lequel évoluent ses personnages est complètement déshumanisé et même assez angoissant. On se demande d'ailleurs comment ces trois-là ont  pu survivre. Mais, il n'y a pas de clichés à foison comme on peut souvent en voir dans ce genre de récit. Et ça fait du bien !

Amateur du genre, je vous invite à vous plonger sans modération dans cette magnifique BD.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir  

La belle mort de Mathieu Bablet - Ankama (619). Le Réserver?
Shangri-La. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

A silent voice de Oima Yoshitoki Version imprimable

Note : 3.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Shoya, garçon de CM2 combattant l’ennui en faisant des tests de courage insensés avec ses amis, voit en Shoko, jeune fille malentendante et nouvelle élève dans sa classe une source d’amusement inépuisable. L’amusement dérape vite en persécution, et Shoko sera obligé de quitter la classe. Très rapidement la situation se retourne contre Shoya qui subira à son tour la cruauté des autres élèves. L’histoire fait un bond de 5 ans dans le futur pour voir un Shoya en Terminal, seul et souhaitant retrouver Shoko pour s’excuser de son comportement passé. Ce est simplement magnifique, il est juste et crédible dans les situations vécues et leurs traitement par l’auteure. Les personnages sont nuancés, ni blancs ni noirs, ont des réactions touchantes et même si certains peuvent être détestables au départ, ils n’en demeurent pas moins attachants.
Premier à traiter du handicap de surdité, il ne s’arrête pas là, en parlant des problèmes liés à l’école, à l’amitié, à la vie de tous les jours. Rajoutez à cela un dessin sympathique, où les expressions et sentiments sont bien retranscrits mais diffèrents des codes habituels du shonen (le dessin ne plaira pas à tout le monde). Malgré le sérieux des sujets abordés, le rire est bien présent.
C’est une série courte de 7 tomes, qui peut être lue par tout le monde à partir de 13/14 ans et plus. A lire d'urgence !

Camille - Bibliothécaire

A silent voice de Oima Yoshitoki - Ki - oon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Cinq années dans les pattes de Depardieu de Mathieu Sapin Version imprimable

Note : 5/5 (3 notes)

Mots-clés :

Je me suis surprise à lire cette BD et de ne l’avoir lâché qu’une fois terminé. Enorme, caricatural, imprévisible, prêt à toutes les aventures, Depardieu est, par nature, un sujet en or pour un dessinateur.
Une BD en forme de journal de bord qui dessine le portrait d’un homme plus grand que nature, attachant, paradoxal, inimitable et terriblement vivant.
Ce voyage avec Depardieu se déguste avec bonheur.

- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

Cinq années dans les pattes de Depardieu de Mathieu Sapin - Dargaud. Le Réserver ?

 D'autres conseils de lectures sur notre portail

Tokyo alien bros T1 de Keigo Shinzo Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Usbek et Rica dans le rôle de deux aliens envoyés sur terre afin de déterminer si oui ou non le terrain est viable !
Mais c'était sans compter sur l'absurdité, les vices et la complexité de la psyché humaine et la propension inégalée de ces deux énergumènes polymorphes à basculer dans des quiproquos fabuleux et des scènes d'anthologie à vous réduire à néant le mythe des envahisseurs venus de l'espace !
Fichtre, c'est frais et hilarant ! Allez-y !

Allan - Libraire à la Librairie des Cordeliers

Tokyo alien bros T1 de Keigo Shinzo - Le Lézard noir. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les petites victoires d’Yvon Roy Version imprimable

Note : 4.5/5 (4 notes)

Mots-clés :

Marc et Chloé sont amoureux, heureux et ils ont un enfant, Olivier. Il grandit mais il ne réagit comme tous les enfants. Quand le diagnostic tombe, les parents du petit Olivier prennent la nouvelle de plein fouet. Quel avenir pour leur petit garçon autiste ? Comment gérer au quotidien les divers troubles liés à sa maladie ? Si le couple vole en éclats, le duo parental, lui, reste soudé autour de l’enfant. Et chacun, à sa manière, fait de son mieux pour aider leur enfant à s’épanouir. De la poussière dans le bain aux premiers mots, tout est victoire ! Petites victoires mais victoire…
Cette BD est le témoignage d’un père qui a voulu repousser les limites pour entrer dans le monde de son fils autiste. Et aussi pour l’aider à en sortir le plus possible. Les dessins accompagnent avec justesse le texte. J’ai   un moment privilégié avec deux personnes qui apprennent à se connaitre, à s'apprécier et à s'aimer pour ce qu'elles sont et non pas pour ce que la société pense d'elles.
"La vie est magnifique" répète souvent Marc, cette BD en est la preuve.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Les petites victoires d’Yvon Roy - Rue de Sévres. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail 

Man in the window 1 de Masatoki et Anajiro Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Shuhei 17 ans, vise une grand université. Il est amoureux depuis des années d'Ayaka mais ils se sont perdus de vue au fil du temps. Lorsqu'il reçoit un mot d'Ayaka il est au comble du bonheur... mais derrière ce message ce cache... Shutei trois ans plus vieux.

Voilà le pitch de départ de ce en trois tomes. Ce est un thriller classique mais qu'on prend plaiisr à lire. L'auteur prend le temps de laisser son héros digérer ce téléscopage des lignes temporelles. Le récit pose aussi la question de savoir quel impact a t-on sur les événements ? Moi qui aime la SF, je m'interroge quelque fois sur la possibilité d'une faille temporelle et si je me retrouvais face à moi-même 25 ou 30 ans plus jeune et que je lui raconte ma vie, ferait-elle les mêmes erreurs ? Cela aurait-il un impact ou les choses finiraient-elles par être exactement les mêmes ?
Je ne sais pas quelle voie va suivre la suite de cette trilogie mais en attendant j'ai trouvé le premier tome prenant et j'attends de savoir la suite des aventures de Shuhei avec impatience.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Man in the window de  Masatoki et Anajiro - Ki-oon. Le Reserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail