Summer of lave de Keigo Shinzo Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Une éruption volcanique transforme une paisible bourgade en une station thermale envahie de touristes. Ce bouleversement provoque l'éloignement de deux amis, précédemment inséparables.
Peut-on être en colère quand tous ses désirs semblent comblés ? La joie est-elle sincère quand la fête et le bonheur deviennent des enjeux marchands ?

Belle découverte que ce qui raconte une histoire d'amitié indéfectible. Toyama et Sakurajima spnt très attachants, chacun avec leur caractère, leur air de gentil faux rebelle. L'air de rien l'auteur fait aussi une analyse critique d'une économie locale ne reposant que sur le tourisme. J'ai beaucoup aimé la relation amicale des deux héros. Ça sonne vrai et leurs bêtises m'ont bien fait rire. 

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Summer of lave de Keigo Shinzo - Le lézard noir. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Pucelle T2 Confirmée de Florence Dupré La Tour Version imprimable

Note : 3.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Avec ce deuxième volume de "Pucelle", Florence quitte l'enfance pour l'adolescence, et avec sa patte tragi-comique, elle raconte les changements physiques et ses rapports ambivalents à sa sexualité naissante. À mesure que son corps change, c'est son regard sur son éducation, sur son rapport aux autres qui évoluent, et surtout les Hommes qui l'attirent tout en la plongeant dans une abîme d'angoisse. Que faire de toutes ces pulsions interdites ?
Et, à mesure que Florence grandit, ce sont les adultes autour d'elle qui semblent rapetisser.

Une suite tout aussi haute en couleurs que le 1er tome. Par moment je me suis reconnue dans les questionnements, les idées reçues, les peurs qui assaillent notre héroïne. Mais j'ai aussi beaucoup ri notamment grâce à l'autodérision dont fait preuve l'auteur. Certains passages sont épiques et j'ai hâte de lire la suite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Pucelle T2 Confirmée de Florence Dupré La Tour - Dargaud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Corps solitaires d'Haru Haruno Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Michi a 32 ans. Sa relation avec son mari n'est pas mauvaise mais une seule chose fait défaut : cela fait 2 ans qu'ils n'ont plus de relations sexuelles. Lors d'une soirée entre collègues, elle se confie à l'un deux. Makoto a le même problème mais c'est sa femme qui ne semble plus avoir de désir pour lui... Pouvoir en parler permet à Michi de reprendre espoir et de se lancer dans la reconquête de son mari...

Une belle découverte que ce qui traite avec beaucoup de tact d'un sujet assez délicat, l'absence de relations sexuelles au sein d'un couple . Michi est absolument touchante. Elle tente tout pour réveiller le désir de son mari qui rejette la faute sur elle, le travail... désemparée elle se tourne vers Makoto qui vit la même chose avec sa femme. Qui d'autre que lui pourrait comprendre la situation ? Pas question d'adultère, en tout cas pour le moment, mais juste deux personnes totalement perdues. Entre un mari qui lui reproche de lui mettre trop de pression, une société qui pousse les gens à procréer à partir d'un certain nombre d'années de mariage, de l'horloge biologique... Michi se débat entre divers sentiments : la culpabilité, la honte, la peur... Quant à Makoto on ne sait pas grand chose dans ce premier tome si ce n'est l'absence de relations sexuelles avec sa femme.
Sans fioritures inutiles, l'auteur dresse le portrait d'une génération de trentenaire pas si épanouie que ça. Une tranche de vie douce amère.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Corps solitaires d' Haru Haruno - Kana. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail
 

J'ai tué le soleil de Winshluss Version imprimable

Note : 3.2/5 (8 notes)

Mots-clés :

Avec pour unique bagage un sac à dos et un fusil à la main, un homme marche en quête de nourriture. Il tente de survivre jour après jour dans une nature belle mais sauvage. Et il s'en sort plutôt bien, quand il n'est pas surpris par un ours ou par une meute de chiens errants. Calme, il paraît pourtant seul au monde. Qui est-il? Pourquoi son regard vrille-t-il d'un coup lorsqu'il découvre une empreinte de chaussure dans la neige? Pour son retour à la bande dessinée adulte, Winshluss traite de la notion de trauma dans un récit survivaliste apocalyptique d'une grande force visuelle.

Un récit brutal et noir mais j'ai adoré. Il y a par moment de purs moments de poésie qui redonne foi dans un avenir meilleur. Mais soyons honnête ils sont rares. Malgré tout j'ai adoré ce one shot. Le héros est à la fois touchant et irritant. Ce n'est pas une belle personne. C'est juste un homme qui se retrouve à devoir survivre dans un monde détruit.
La violence est omniprésente dans ce récit donc âme sensible, s'abstenir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

J'ai tué le soleil de Winshluss - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail
 

Camus entre justice et mère de José Lenzini Version imprimable

Note : 4/5 (8 notes)

Mots-clés :

Cette BD retrace, non pas son parcours littéraire d’Albert Camus, mais l’homme, sa vie, ses combats, ses racines. Le récit est construit autour du discours de Camus, donné à l’occasion du prix Nobel de littérature reçu en 1957. Soixante ans après sa mort, son œuvre continue de fasciner et sa pensée libre et humaniste demeure toujours d’.
J'ai beaucoup aimé et je trouve, que cette BD est une bonne introduction dans la vie et l’œuvre de Camus.
Pour ceux qui voudraient découvrir ou redécouvrir l’homme et l’œuvre et qui peut donner envie de se (re)plonger dans L’Étranger, La Peste, L’Homme révolté…

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie


Camus entre justice et mère de José Lenzini - Soleil. Le Réserver ?
Des livres d'Albert Camus à Réserver ici

Sur France Inter/France Culture, une série de podcast sont proposés sur Albert Camus, son oeuvre ...
Albert Camus, une jeunesse algérienne ici
Le Mythe de Camus
ici
Camus et moi
ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'homme de la situation de Lou Lubie Version imprimable

Note : 4.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Manu est en colère. Instituteur dévoué, il voit la promotion qu'il espérait lui passer sous le nez et attribué à une femme,qui bénéficie ouvertement de cette promotion au nom de la parité. Après son accès de colère, le directeur de l'école lui impose de prendre quelques jours de repos. Et c'est là que les choses vont vraiment partir en vrille. Manu rencontre une fratrie de 7 enfants, déscolarisés et il va décider de s'investir auprès d'eux afin de les aider et de pouvoir retrouver goût dans l'enseignement.
Ce que Manu ignore c'est qu'il a mit les pieds dans un engrenage infernal qui risque de causer sa perte...

Un récit assez déroutant avec des passages forts et d'autres que j'ai trouvé plus faibles.
J'ai été surprise par la tournure que prenait l'histoire sombrant dans une phase frisant le malsain, le fantastique... quant à la fin elle est sans doute un peu rapide mais clôt l'histoire de façon logique. Le héros est touchant et le côté psychologique bien mené. Une jolie surprise.


  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L'homme de la situation de Louè Lubie - Dupuis. Le Réserver ?
 

Dans la nuit noire de David Small Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Un récit initiatique sur l'apprentissage de la vie par un jeune garçon dans l'Amérique rurale des années 1950, coincé avec un père alcoolique et l'apparition d'une sexualité ambivalente.

Russell Pruitt, 13 ans, le héros de cette histoire est paumé. Et on le serait à moins. David Small dresse le portrait d'un jeune garçon tout en finesse et réalisme. En fil rouge, se dessine aussi le portrait d'une Amérique rude et complétement perdue. Loin du rêve américain et des stéréotypes véhiculés par Hollywood. Et malgré tout, Russell rencontre des gens biens, prêts à l'aider, à l'aimer. Car ce jeune garçon manque profondémment d'amour entre une mère qui l'abandonne et un père qui se réfugie dans l'alcool et l'ignore, il n'a aucun cadre, aucuns repéres pour grandir en toute sérénité et trouver un équilibre durable.
Une BD prenante, forte, rude mais aussi pleine d'espoir. L'auteur démontre avec brio qu'on a besoin d'amitié et des autres pour se construire. Après "Sutures" David Small nous livre un nouveau récit passionnant. Une jolie réussite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Dans la nuit noire de David Small - Delcourt. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le plongeon de Séverine Vidal Version imprimable

Note : 4.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Yvonne, 80 ans, après avoir vendu sa maison, elle se retrouve en maison de retraite ! Un nouveau monde pour Yvonne, qui observe, s’ennuie, déprime….Ce pourrait être la fin pour elle. Sauf que des amitiés improbables se nouent. Vieillir est une fatalité mais on peut vieillir sans dépérir.
Vous ne me croyez pas ? Venez à la rencontre d’Yvonne et de sa joyeuse bande d’édentés optimistes.
Une belle réussite, des personnages attachants, une histoire simple et forte.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Le plongeon de Séverine Vidal - Grand Angle. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail