La Grande Guerre en BD Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Il y a 100 ans se terminait un des conflits les plus meurtriers que le monde ait connu. Plus de 9 millions de soldats et 9 millions de civils allaient perdre la vie et 20 millions seraient mutilés au cours de cette guerre.
Le monde en serait bouleversé à jamais : nouvelles frontières, nouveaux équilibres politiques, nouvelles valeurs humaines et grandes mutations sociales...
Depuis longtemps, la bande dessinée raconte la "Der des Der", peut-être plus que n'importe quel autre media ou forme d'art. A l'heure de la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale, nous vous proposons une sélection de BD que vous pourrez trouver dans
les Médiathèque de ValenceRomans Agglo : ici
 

Prendre refuge de Zeina Abirached Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

C'est en fermant les yeux que je parviens le mieux à retrouver les images en noir et blanc et les impressions laissées par ce livre magnifique...Une expérience visuelle et physique ce voyage à travers deux époques, deux pays, deux histoires qui se relient par un chant d'amour incommensurable à la terre, au ciel, à la Beauté, aux hommes, au souffle de vie et par l'effroyable bruit de la guerre destructrice. A Bayman, Afghanistan, en 1939, deux femmes s'émerveillent devant les Bouddhas. La Seconde guerre mondiale éclate. A Berlin, 2016,  un homme rencontre une femme, réfugiée syrienne. Il lui apprend l'allemand. Dans le ciel les constellations brillent, elles semblent là depuis la nuit des temps...Pourtant, parfois une étoile s'éteint, quand des statues explosent, quand deux amoureux se disent adieu...Zeina Abirached, extraordinaire de talent, tisse par ses dessins un lien bouleversant entre ces deux histoires :
" Je lis le ciel avec mon doigt, comme des points à relier, des chemins à prendre, des êtres à rejoindre" ...Car "Prendre refuge" , au delà de l'enseignement bouddiste, me paraît un message universel.
Un vrai bonheur de retrouver la dessinatrice du "Piano oriental" !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Prendre refuge de Zeina Abirached - Casterman. Le Réserver ? *
Le Piano oriental. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Didier, la 5e roue du tracteur de Ravard et Rabaté Version imprimable

Note : 2.3/5 (3 notes)

Mots-clés :

Loin de la téléréalité une histoire toute en tendresse et cocasserie sur un agriculteur à la recherche de l'âme soeur. J'ai beaucoup aimé le personnage de la soeur, bourrue au grand coeur. Didier est très attendrissant aussi avec ses peurs, ses maladresses et son envie de trouver l'amour.
Une BD bienveillante et touchante.

Didier, la 5e roue du tracteur de Ravard et Rabaté - Futuropolis. Le Réserver ?

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir


D'autres conseils de lectures sur notre portail

Lune du matin de Francesco Cattani Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Francesco Cattani nous propose l'image d'une Italie à la dérive. C'est dur, fort, compliqué, onirique par moment. Aucune concession pour montrer le quotidien de ces personnages paumés, violents ou ordinaires.
Ici pas de vrai suspens ou de véritable histoire avec un début et une fin. Juste une carte postale d'un moment particulier dans la vie de ces 5 personnes.
Étonnant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Lune du matin de Francesco Cattani - Astrabile. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Tamba, l'enfant soldat de Marion Achard et Yann Degruel Version imprimable

Note : 5/5 (1 note)

Mots-clés :

Cette BD montre l'horreur des enfants soldats qui sont arrachés à leur famille, leur village pour devenir des assassins à la solde des rebelles ou du gouvernement. Même si l'histoire se déroule en Afrique, les soldats enfants sont présents dans de nombreux pays. Malheureusement.
Comment peuvent-ils s'en sortir, ces enfants, après avoir dû faire les pires exactions, leur survie en dépendant, les mensonges les endoctrinant ? Doit-on les considérer comme des criminels ? Des victimes ? Peuvent-ils mener une existence normale s'ils arrivent à se sortir des griffes de leurs tortionnaires ? Comment affronter le regard, les récriminations, la haine des autres, les survivants de leurs viols, raids, tueries ?
Autant de questions que posent ce magnifique récit.
Tamba est en quelque sorte le porte-parole de ces enfants enrôlés de force, morts au combat ou pas, pour une poignée de dollars, de diamants, de drogue...
Edifiant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Tamba, l'enfant soldat de Marion Achard et Yann Degruel - Delcourt. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'âge d'or de Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil Version imprimable

Note : 2.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

Dès la première page je me suis laissée embarquer dans cette épopée étonnante. J'ai aimé le mouvement dans le dessin, les couleurs, l'histoire. C'est un vrai coup de coeur de cette rentrée. Magnifique !

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

L'âge d'or de Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil - Dupuis (Aire Libre). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

L'obsolescence programmée de nos sentiments de Zidrou et Aimée de Jongh Version imprimable

Note : 4.3/5 (6 notes)

Mots-clés :

Un jeune retraité, cabossé de la vie, plein de solitude ; elle, un ancien mannequin se rencontrent et avec toute la délicatesse, l’humour…, ils reprennent goût à la vie, à l’amour… Cette très belle romance est portée par des personnages attachants.
Zidrou apporte de l’humour, un humour subtil et sain. Une autodérision sur le temps qui passe, sur les corps qui flétrissent …Et la dessinatrice Aimée de Jongh met superbement en image cette belle histoire.
Ce graphique, beau comme l’amour… à tout âge.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

L'obsolescence programmée de nos sentiments
de Zidrou et Aimée de Jongh - dargaud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Godman T1. Au nom de moi de Jonathan Munoz Version imprimable

Note : 3.1/5 (9 notes)

Mots-clés :

J'ai beaucoup aimé. C'est irrespectueux, cynique, cru (on est chez Fluide glacial après tout) mais en même temps ça sonne vrai.
Il faut bien tout lire car c'est savoureux par moment.
Une réussite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Godman T1. Au nom de moi de Jonathan Munoz - Fluide Glacial. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail