Il était une fois dans l’est de Julie Birmant et Clément Oubrerie Version imprimable

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Birmant et Clément Oubrerie, après Picasso…s’attaquent à l’histoire de l'artiste américaine Isadora Duncan, danseuse célèbre dans le monde entier qui apporta les premières bases de la danse moderne.
En 1921, à l’invitation de Lénine, elle part en Russie où elle rencontre Serge Essenine, poète star.
Entre eux se noue une passion violente…
Je me suis laissé charmer par cette histoire. J’ai aimé le talent de Clément Oubrerie, ses merveilleux dessins, le scénario de Birmant qui nous embarquent dans la vie fascinante d'Isadora Duncan, son lyrisme, sa vivacité, son amour de la vie.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Il était une fois dans l’Est de Julie Birmant et Clément Oubrerie - Dargaud. Le Réserver ?

Pablo Picasso. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail



Sarkozy-Kadhafi. Des billets et des bombes Version imprimable

Note : 4.5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Les auteurs retracent avec minutie les liens entre Sarkozy et Kadhafi, sur les transferts d’argent, sur les évènements en Libye, sur la chute de Kadhafi… et sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy…
Pour cet -enquête, soigneusement annoté, des journalistes de Radio France (E. Guéguen, B. Collombat et M. Despratx), F. Arfi de Mediapart et G. Le Guilcher, indépendant, ont choisi Thierry Chavant pour illustrer ce /thriller.
Une bande dessinée qui met en lumière le fond de l’affaire du financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi. Une enquête journalistique remarquable, tout simplement !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Sarkozy-Kadhafi. Des billets et des bombes
- Delcourt. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Une maternité rouge de Christian Lax Version imprimable

Note : 3/5 (6 notes)

Mots-clés :

Au Mali en fuyant les djihadistes, le jeune Alou découvre, une statue « une maternité » dans un vieux baobab. De peur qu'elle ne soit pas détruite par les islamistes fanatiques qui ne supportent pas l'art et les traces du passé. Un vieux sage, lui donne pour mission d’aller mettre cette statue à l’abri à Paris. C'est donc au péril de sa vie qu'Alou entreprend le voyage des migrants pour la sauver et peut-être se sauver.
Ce récit est une fable, émouvante, d'une grande beauté, de mots et de long silence, le silence d’une traversée humaine, d’une horreur quotidienne. J'ai apprécié que l'épilogue ne tombe dans aucune facilité. A lire

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Une maternité rouge de Christian Lax - Futuropolis. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Le travail m’a tué de Grégory Mardon Version imprimable

Note : 3.3/5 (6 notes)

Mots-clés :

Carlos Pérez fils de modestes immigrés espagnols a fait de brillantes études d’ingénierie. Il est embauché dans une grande entreprise automobile. Son rêve d’enfant se réalise. Il monte peu à peu les échelons, se , attend un premier enfant… Mais au fil des années le rêve va devenir un cauchemar : rentabilité, objectif, changements de direction... C’est le début d’une longue décente aux enfers qui fait glisser Carlos dans une spirale infernale. Jusqu'au moment où…
Basée sur les faits réels qui se sont déroulés chez Renault, cette BD décrit avec minutie et finesse l'engrenage qui broie un salarié investi et motivé, noyé par un management déshumanisé. Un récit social, crédible et glaçant !
Ça s’est produit il y a quelques années dans l’industrie automobile et chez France Télécom. Ça se passe encore aujourd’hui, peut-être à côté de chez vous, de chez moi…

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Le travail m’a tué
de Grégory Mardon - Futuropolis. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Epiphania T3 de Ludovic Debeurme Version imprimable

Note : 3.1/5 (8 notes)

Mots-clés :

Voilà le 3ème et dernier tome de cette trilogie qui est pour moi incontournable.
Une nouvelle fois j'ai été subjuguée par le dessin, l'histoire et les inventions de l'auteur. Je vais être honnête, je ne suis pas sûre d'avoir tout compris et finalement ce n'est pas grave car les émotions, l'imaginaire et la réflexion générés par ce dernier tome (mais la série en général) m'ont complétement bouleversés.
Ma lecture terminée mon esprit est encore hantée par certains passages et je sais déjà que cette série restera dans mon top 10 des meilleures BD jamais lues.
A nouveau c'est un coup de coeur. Une jolie performance de l'auteur d'arrivé à maintenir autant de qualité tout au long de ses trois tomes. Bravo !

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Epiphania T3 de Ludovic Debeurme - Casterman. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La mémoire dans les poches T1.2.3 de Luc Brunschwig Version imprimable

Note : 3.3/5 (9 notes)

Mots-clés :

Qui est ce vieil homme qui se réfugie dans un bar un bébé dans les bras ? Cette question que tout le monde se pose oblige Sidoine de nous raconter son histoire.
Une vie en apparence ordinaire mais qui se dévoile peu à peu. Celle de sa famille, de sa femme, Rosalie de son fils, Laurent. Du cheminement d'évènements qui a conduit à faire exploser leur équilibre familial. Car un évènement va gripper cette belle machine familiale : l'arrivée d'une jeune fille en situation irrégulière qui, bien malgré elle, va faire éclater la cellule familiale...
Je ne saurai trop vous en dire sur l’intrigue car elle est finalement assez complexe, et d’autant plus belle quand on la découvre sans a priori. Alors vous qui aurez la chance de lire les 3 tomes d’un coup, allez-y, n’hésitez pas.
Un véritable familial, mené avec suspens et beaucoup de finesse.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

La mémoire dans les poches
de Luc Brunschwig  - Futuropolis. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Zaroff de François Miville-Deschênes & Sylvain Runberg Version imprimable

Note : 3.2/5 (13 notes)

Mots-clés :

Au départ je ne voulais pas lire cette BD mais le magnifique dessin a attiré mon attention, même s'il est beaucoup trop classique pour moi. Mais dès les premières cases je me suis laissée prendre à l'histoire et j'ai tout lu d'une traite.
Certaines scènes d'action sont dignes d'un film . La lutte à mort que se livre les deux camps se révèle épique est digne d'un film d'aventure.
Une jolie surprise.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Zaroff de François Miville-Deschênes & Sylvain Runberg - Le Lombard (Signé). Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

La tuerie de Laurent Galandon & Nicolas Otero Version imprimable

Note : 3.3/5 (27 notes)

Mots-clés :

Une BD engagée qui dénonce les souffrances endurées par les animaux mais aussi par les humains. Les conditions de travail, d'abattage sont halucinantes. Il y a quelques cases choc mais le message passe sans que les auteurs aient besoin d'en faire des tonnes. Est dénoncé aussi la société de consommation qui se moque bien de savoir comment les aliments arrivent dans son assiette. Percutant.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La tuerie de Laurent Galandon & Nicolas Otero - Les Arènes BD. Le Réserver ?
D'autres conseils de lectures sur notre portail