La petite faiseuse de livres T1 & 2 de Miya Kazuki et Suzuka Version imprimable

Note : 3/5 (2 notes)

Mots-clés :

Pourtant hésitante au départ je suis très vite devenue passionnée par cette nouvelle série où Urano Motosu, une jeune femme adorant les livres, se réveille en tant que Main, une petite fille chétive, dans un monde où l'accès aux livres est quasi impossible. Bien évidemment elle va tenter par tous les moyens de remédier à cela.
Adapté du light novel de Miya Kazuki ce fait l'apologie du livre mais plus largement de l'écrit, de la mémoire collective. Le dessin est très beau et le scénario bien construit (en même temps l'auteur du en fait l'adaptation). On suit avec plaisir le quotidien de Main, de sa famille, de leurs amis mais aussi les efforts de Main pour apprendre à lire et son envie irrésistible de fabriquer un livre par tous les moyens possibles.
Ces deux premiers tomes sont enthousiasmant et l'histoire devrait plaire aux mordus de lecture mais aux autres aussi. A découvrir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La petite faiseuse de livres T1 & 2 de Miya Kazuki et Suzuka - Ototo. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Black hand & Iron Head de David Lopez et Nayoung Kim Version imprimable

Note : 3.7/5 (3 notes)

Mots-clés :

Cela fait longtemps que je n'étais pas allée au bout d'un comics. Là tout m'a plu : l'histoire, les personnages, le graphisme et le scénario. Rien à redire. Bien au contraire même et c'est sans doute dû aux thèmes sous-jacents car nous ne sommes pas dans un récit qui parle seulement de super-héros (heureusement d'autres comics sont dans ce cas-là) mais on y traite de transmission, quel héritage laisse-t-on à ses enfants ? On y évoque aussi les secrets de famille et tout ce que cela peut générer comme frustration et déception. Il y a aussi une bonne dose d'humour, l'envie de ne pas se prendre au sérieux non plus et j'avoue que tout ça mélangé m'a fait passer un excellent moment de lecture. Bonne lecture à vous !

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Black hand & Iron Head de David Lopez et Nayoung Kim - Urban Strips. Le Réserver ?
 
D'autres conseils de lectures sur notre portail

Aldobrando de Critone & Gipi Version imprimable

Note : 4/5 (5 notes)

Mots-clés :


Si vous aimez l'aventure, laissez vous prendre par ce récit plein de péripéties, découvertes et drames. On y trouve des héros un peu à la Pancho Villa, des êtres malmenés par une époque difficile et cruelle. Aldobrando est orphelin puisque son père à trouvé la mort dans "la fosse" victime d'une injustice. Pour régler une dette, le maître accepte d'élever cet enfant que lui confie le père avant de mourir. S'il n'a pas l'intelligence de tête, Aldobrando a celle du cœur. Pour éviter la mort à son maitre, il part chercher de l'herbe du loup et pour cela il part sur les routes, loin très loin de sa zone de confort. En route, il va d'abord rencontré Sire Gennardo Montecapoleone des deux fontaines... un autre orphelin qui va en faire son écuyer. Ensembles ils partent découvrir le monde...
Le dessin de Luigi Critone illustre parfaitement le scénario de Gipi. N'oublions pas non plus de citer les très belles couleurs de Fransco Daniele et Claudia Palescandolo. Venue d'Italie ce one shot est prenant et redonne espoir en l'humanité. Ici il suffit d'un cœur vaillant et pur pour abattre une tyrannie. Les auteurs nous livrent un récit initiatique passionnant et réconfortant. Un très beau moment de lecture.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Aldobrando de Critone & Gipi - Casterman. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Guess what T1 de Abensen & Ubik Version imprimable

Note : 4/5 (3 notes)

Mots-clés :

Dès les premières pages le décor est planté : on est dans un monde sans pitié où règne la loi de la jungle. D'un côté la police, les forces de sécurité, les riches et le gouverneur. De l'autre des pauvres, des civils, des terroristes... et entre eux, un mystérieux super héros qui défend les droits des plus faibles. Qui sont les bons, qui sont les méchants ? Dans cette société corrompue, difficile de savoir où est la vérité.

Ce premier tome est loin d'être parfait. Côté dessin rien à dire, il m'a beaucoup plu. Côté scénario par contre, ça part un peu dans tous les sens il faut bien le reconnaitre. Quant aux deux héros on peut se poser des questions : l'un n'est armé que d'une simple barre de fer pour affronter mutant, surarmement et surnombre de ses adversaires. L'autre est vendue comme super puissante et douée et se fait battre dès la première confrontation. On ne peut que s'interroger sur la vraissemblance de l'histoire. Mais à côté de ça on a une critique sociale très bien vue, ancrée dans la réalité même.
Donc tout n'est pas mauvais. j'ai quand même pris plaisir à lire ce 1er tome mais j'espère une histoire  moins éparpillée et plus logique pour la suite.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir 

Guess what T 1 de Abensen & Ubik - Ki-oon. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Clinton road de Vincenzo Balzano Version imprimable

Note : 4.8/5 (4 notes)

Mots-clés :

Ce comics est très très très étonnant. D'abord parce qu'au départ on ne dirait pas que c'est un comics en tout cas pas du genre habituel avec super héros, auteur américain etc. Là on suit l'enquête effectuée par John, ranger. D'étranges disparations se produisent sur Clinton Road et le ranger local enquête.
L'histoire est complétement barrée et un peu confuse par moment. Mais j'ai été subjugué par ce récit fantastique qui traite du deuil.
A découvrir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Clinton Road de Vincenzo Balzano - Ankama. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Les sauroctones T1 d'Erwann Surcouf Version imprimable

Note : 3.5/5 (6 notes)

Mots-clés :

Mettez dans une même histoire un monde apocalyptique, des mutants, des insectes géants, des enfants aventuriers et vous avez les ingrédients nécessaires à cette BD. Il m'a fallu un peu de temps pour apprécier cette histoire. Sans spoiler c'est à partir du moment où le récit s'est concentré sur les ados que c'est devenu intéressant. Enfin pour moi.

J'ai vraiment beaucoup aimé l'univers graphique et le scénario plein de rebondissements, d'actions et d'humour. Beaucoup d'inventitvité aussi et ça fait du bien. Ce 1er tome se révèle passionnant et enthousiasmant. Vivement la suite !

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir 

Les sauroctones T1 d' Erwann Surcouf - Dargaud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

Demon Slayer T1 à 4 de Koyoharu Gotouge Version imprimable

Note : 2.4/5 (5 notes)

Mots-clés :

Une série qui a tout pour plaire. Des personnages attachants, courageux et déterminés. Une histoire à moitié fantastique, à moitié dans le folklore... dans l'ensemble j'ai bien aimé.
J'ai lu les 4 premiers tomes d'une traite et je ne me suis pas ennuyée. Il y a de l'action, de l'humour et les monstres sont très crédibles. A découvrir.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir 

Demon Slayer
de Koyoharu Gotouge - Panini . Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


Puisqu'il faut des hommes : Joseph de Philippe Pelaez & Victor L. Pinel Version imprimable

Note : 4.3/5 (6 notes)

Mots-clés :

Mon 1er coup de coeur de l'année 2020.
Ce tome est d'une justesse et d'une humanité boulversantes.
1961, Joseph revient d'Algérie. L'accueil qu'il reçoit au village n'est pas des plus chaleureux. Son père et plusieurs habitants du village le considèrent comme un lâche. Son frère, grand espoir du cyclisme, est désormais dans un fauteuil roulant. Mathilde son ancienne amoureuse va se marier avec le fils du boucher... Mais Joseph ne dit rien, il se contente d'aider son père à la ferme malgré l'animosité de ce dernier. Lorsque revient le fils du cafetier, son récit de la guerre va changer les choses.
Un ton juste ce qu'il faut pour montrer la dure réalité du retour chez eux des soldats à une époque ou le TSPT (Trouble de stress post-traumatique) n'était en aucun cas diagnostiqué voire même envisagé.
L'histoire racontée est à la fois unique et multiple. On y ressent le désarroi, la peur, la honte, la culpabilité que doivent gérer entre autres ces soldats survivants.
Un bel hommage aux soldats morts mais aussi à ceux qui en sont revenus et en reviennent encore aujourd'hui.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Puisqu'il faut des hommes : Joseph
de Philippe Pelaez & Victor L. Pinel - Bamboo . Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail