Mots-clés :

Après le magnifique "Théa pour l'éternité", j'attendais avec impatience de découvrir le nouveau roman de Florence Hinckel. La bonne nouvelle c'est que bien que différent du premier, on est dans le même genre d'histoire futuriste avec une humanité déshumanisée grâce à un soi-disant progrés scientifique.
L'histoire est à deux voix, celles de Silas et d'Astrid, deux amoureux qui évoluent dans un monde où toute douleur émotionnelle est évitée. Romantique dans un monde devenu insensible, Silas voit son univers basculé lorsqu' Astrid est renversée par un camion. Pour oublier, il est emmené par les agents de la CEDE...
L'air de rien, ce roman dénonce les méfaits d'une société hyper connectée, où les "amis" deviennent des ennemis... pour votre bien. Dans une société démocratique, du moins en surface, l'auteur met aussi en avant les méfaits de la désinformation, la fausse quiétude qui entoure les citoyens se croyant libres de choisir alors qu'ils vivent dans une société totalitaire...
Au final, j'ai lu ce court roman avec plaisir et intérêt car, sous couvert d'une bluette sentimentale, l'auteur touche du doigt un futur froid où les émotions, les souvenirs sont éradiqués au profit de relations virtuelles anonymes.
Maryjo - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

# Bleue de Florence Hinckel - Syros. Le Réserver ?


D'autres conseils de lectures sur notre portail 

16 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !