Mots-clés :

Etats-Unis, Charmaine et Stan, victimes de la crise vivent dans leur voiture, jusqu'au jour où alléchés par une publicité, ils rejoignent le projet Positron. N'ayant rien à perdre, ils signent les yeux fermés. Mais, ils ont signé pourquoi ? Pour quel projet ? Quelle vie ? Trop beau pour être vrai ?
Margaret Atwood a le chic pour instiller le doute, me conduire là où je n’attends pas les personnages. Comme eux et à travers eux, je me suis trompée sur les intentions des uns et des autres pendant ma lecture. Original, parfois drôle, souvent malsain, et terriblement addictif.


- bibliothécaire à la Médiathèque Monnaie

 C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !