Mots-clés :

Hubert, journaliste, est envoyé en Algérie pour réaliser un reportage sur les migrants dans les monde. A Oran, il fait la connaissance de deux jeunes qui veulent traverser la mer clandestinement. L'un d'entre eux est "harraga". Hubert suit leur chemin et il atterrit en Andalousie à Almeria une des principales entrées en Europe pour les migrants au même titre que Lampedusa en Italie et Patras en Grèce. Il découvre et nous relate la dure réalité : trente mille serres environ, disposées à touche-touche sur trente à quarante mille hectares. C'est une tache blanche au sud de l'Espagne que l'on distingue très nettement sur les photos satellites. Des dizaines de milliers d’immigrés y travaillent afin de fournir en permanence des fruits et des légumes aux consommateurs européens. Une main d'oeuvre au début nationale, ensuite issue principalement de l'immigration « légale » organisée (Maroc, Pologne, Roumanie, etc.) et enfin constitué de Sans-Papiers venant d'Afrique, d'Amérique du Sud ou des pays de l'Est. Almeria combine le taux d’ensoleillement le plus élevé d’Europe avec la main-d’œuvre la plus mal payée.
Une bd reportage très bien construite, un témoignage sur l'immigration clandestine.

- bibliothécaire à la médiathèque Monnaie

Clandestino de Hubert Paris - Glénat. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

11 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !