Mots-clés :

Remarqué aux Transmusicales de Rennes avant de remporter le Prix du Printemps de Bourges en avril 2017, le jeune Eddy de Pretto fait le buzz depuis plusieurs mois avec des titres comme « Fête de trop » ou « Ego ». Ses textes poétiques et forts parlent de virilité, d'homosexualité et de débauche, des paroles acerbes et crues tellement authentiques et sincères qu’on est forcément ému, touché par cette mise à nu (« Mamere », « Kid », « Normal »). « Affirmer que l’on peut être certes perdu, ou même avoir peur de la dilution sociale, mais que pour avoir une chance de se trouver, il faut revendiquer ce que l’on est, d’où l’on vient et d’où l’on chante ». Cet artiste singulier apporte, une fraîcheur, un souffle nouveau sur la chanson française et le rap !

- discothécaire à la médiathèque Simone-de-Beauvoir 

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des Médiathèques Valence Romans.
Le Réserver ?*


2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !