Mots-clés :

L’hyper productif Ty Segall étonne une fois de plus avec ce nouvel , dans lequel il expérimente et délaisse la guitare électrique pour une flopée d’instruments divers : claviers, saxos, flûte (« Whatever ») et même bouzouki. Son garage rock habituel se teinte de plus en plus de psychédélisme comme sur « Ice Plant » ou « When I met my parents » et la recette fonctionne bien. Le multi-instrumentiste met également en valeur la batterie à travers différents morceaux comme « Taste » et surtout « Fall » et son superbe duo de batteries… La de l’artiste est toujours aussi brute, énergique et d’une originalité rare. A écouter absolument !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !