Mots-clés :

Je ne connaissais pas cet auteur qui a déjà signé trois polars parus en Italie. Giuseppe Leto Barone est l'un de nouveaux auteurs de la littérature d'espionnage. Ce thriller est un exemple de cette branche littéraire et il est tout simplement passionnant. Il prend inspiration de plusieurs faits divers : l'homicide / suicide de la garde suisse Cédric Tornay au Vatican, l'incendie en avril 1997, de la chapelle du Suaire à Turin, la guerre en ex-yougoslavie et les attentas du 11 septembre. Les intrigues de ce récit sont comme les morceaux d'un grand puzzle que la dottoressa  Rosati, procureur chargée de l'enquête,  doit mettre ensemble pour arriver à la solution de l'énigme.
Ce livre n 'est pas traduit en français, il est donc à découvrir en italien. Il a été pour moi une très belle surprise et je le conseille à tous ceux qui maîtrisent la langue. 


[ajouter] - bibliothécaire à la médiathèque Monnaie


 Accès réservé aux abonnés après 
vous être inscrit ici.

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !