Mots-clés :

Impossible en lisant "I.R. L." (= In Real Life pour les non initiés) de ne pas penser au film de Peter Weir "The Truman show".

Manipulation, jeu vidéo, téléréalité, émancipation, lutte... ce récit est dense et au fil des pages on s'attache à Chloé, l'héroîne principale. J'ai cependant moins aimé les retours en arrière ou les bonds dans le futur qui jalonnent le .

J'ai bien aimé l'évolution du personnage de Chloé. Au début, elle est très égocentrique, uniquement centrée sur Hilmi, le garçon qu'elle aime. Et puis au fur et à mesure elle change et prend peu à peu conscience des autres. J'ai trouvé cette évolution bien intégrée dans le récit. On est dans une quête intiatique d'un genre nouveau.

L'intérêt de ce livre c'est de nous plonger en plein dans un univers virtuel et parallèlement ça permet de poser quelques questions, pas si innocentes que ça, sur l'intêret que peuvent trouver les joueurs de jeux tels que "Second life", "Les Sims", sur l'intelligence articielle, sur la manipulation des médias. Tout un programme vous voyez.
J'espère que ces quelques lignes vous auront convaincus de lire ce atypique, dense et bien écrit.
 
  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

I.R.L de Agnès Marot - Gulf Stream (Electrogène). Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !