Mots-clés :

À vrai dire, ce m’a laissée perplexe. Aie-je aimé ? Certains passages m’ont accrochée comme ceux où le protagoniste, Adam Walker, décrit sa relation avec sa sœur ou cet autre, où l’on croit qu’un dénouement éminent nous apprendra la confession de l’auteur supposé d’un crime. Perplexe, tout de même, sur la véracité du récit, dont l’écrivain, en laissant planer des doutes, nous laisse en marge de l’histoire en nous rappelant indirectement que ce demeure une fiction. Donc, y croit-on à la relation charnelle entre Adam et sa sœur ? Born a-t-il tué ce jeune voyou autrement qu’en légitime défense ? A-t-il provoqué l’accident du père de Cécile ? Plusieurs questions restent en plan. J’ai tout de même savouré les descriptions des liens qui unissent le frère et la sœur, la candeur de l’ami qui reçoit le manuscrit, la structure de l’histoire qui laisse le dernier mot à un personnage secondaire, mais pour qui deux semaines en 1967 sont restées gravées à jamais dans sa mémoire et dans son cœur. Alors, si la perplexité vous enchante, allez-y avec ce de Paul Auster.

Une suggestion de lecture proposée par un  de Montréal membre du club des Irrésistibles du Réseau des Bibliothèques Publiques Montréal partenaire des Médiathèques de ValenceRomansAgglo.

Invisible de Paul Auster - Livre de Poche. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !