Mots-clés :

1934. Irmina, une jeune Allemande débarque à Londres pour apprendre l’anglais et suivre des cours de secrétariat. Elle rencontre Howard, un étudiant noir de la Barbade, qui étudie le droit à Oxford mais leur relation doit rester discrète. En 1935, elle doit retourner dans son pays en pleine montée du nazisme. Une autre vie que celle dont elle a rêvé l’attend… Et vient le temps des choix décisifs. Irmina est-elle prête à sacrifier son confort au nom d’idéaux ? A travers l’histoire de sa grand-mère Irmina, l’auteure évoque le quotidien des « Allemands normaux » sous le troisième Reich. Elle pose la question de l’indifférence, de la lâcheté ou de la collaboration passive d’une personne ordinaire face au national-socialisme et au sort des Juifs. Elle dresse un portrait sans concessions mais plein de sensibilité d’une femme ambivalente, dont l’existence est faite d’acceptations et de compromis. J’ai trouvé ce graphique passionnant de bout en bout !

Irmina a remporté cette année le Prix Artémisia de la bande dessinée féminine.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Irmina
de Barbara Yelin - Actes Sud. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !