Mots-clés :

Premier solo d’Esperanza Spalding, « Junjo » permet de découvrir cette artiste hyperdouée qui a grandi dans un quartier défavorisé de Portland. Elle est issue d'un métissage familial varié et sa mère, élèvant seule ses deux enfants, l'a encouragée très tôt à travailler ses qualités musicales. Esperanza Spalding souligne par ailleurs souvent l'influence déterminante pour sa carrière d’avoir vu jouer le violoncelliste Yo-Yo Ma à la télévision quand elle-même n'avait que quatre ans. D'abord violoniste, elle découvre ensuite la contrebasse, et y voit de nombreuses possibilités d'expression artistique. Cet réunit à la fois ses propres compositions comme « Two bad » et des reprises, telle « Humpty Dumpty » de Chick Corea.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir

Vous trouverez ce
CD à l'espace musique des
Médiathèques de Valence Romans.
Le Réserver ?*


3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !