Mots-clés :

Il vaut quoi le T3 ? Eh bien, il est à la hauteur des deux premiers, c’est-à-dire très bons. On suit avec toujours autant de plaisir la vie du petit Riad et de sa famille en Syrie. Rien n'a vraiment changé, les murs des maisons sont toujours fissurés, les magasins vides, l'électricité capricieuse, les maîtres d'école sadiques… Le père Sattouf, lui, arrive à un moment crucial de son existence, pour ne pas dire à un instant de rupture. Plus que jamais, les contradictions qui sont siennes perturbent et son discours, et sa vie familiale. C’est doux et amer à la fois, ça respire parfois l’insouciance mais pas toujours. La douceur des dessins et la candeur de Riad font de cette BD un petit trésor à déguster et quand on arrive à la dernière page (qui réserve une belle surprise), on n'a qu'une hâte : lire la suite.
D'ailleurs j'ai une réclamation à faire, on devrait interdire à tous les auteurs de nous faire attendre...

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

L’arabe du futur T3 de Riad Satouf - Allary. Le Réserver ?
T1. Le Réserver ?
T2. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !