Mots-clés :

«Je m’appelle Rudolph Schnaubelt. C’est moi qui ait lancé la bombe qui tua huit policiers et en blessa soixante à Chicago, en 1886.» Rudolph Chnaubelt est un vieil homme, avant de mourir, il éprouve le besoin de raconter sa vie. Jeune, il émigre d’Allemagne aux Etats-Unis, à Chicago. Pour survivre, il est contraint à travailler dans des usines. Il subit comme ses collègues, en grande majorité émigrés eux aussi des conditions de travail inhumaines. Le 1er mai 1886, à Chicago, les ouvriers quittent une manifestation quand la police charge avec une extrême violence. Le 4 mai 1886, à Chicago, Haymarket Square, des centaines d’ouvriers (en majorité étrangers) sont rassemblés pour faire valoir leurs droits. Une bombe explose, tue 8 policiers et en blessent des dizaines. Rudolph Schnaubelt est l’auteur de cet attentat. Porté par l’écriture forte de Frank Harris, ce qui entremêle fiction et faits réels nous plonge dans la vie des travailleurs immigrés surexploités et sous-payés, des grèves, des luttes sociales, des manifestations,… toutes ces manifestations qui donnèrent naissance au 1er mai. Passionnant de bout en bout, ce est d’une impressionnante. L'auteur parvient à nous toucher, nous scandaliser, nous émouvoir grâce à son écriture directe et sans concession. Envie de lire un bon , un très bon ? Ne ratez pas La Bombe.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

La bombe de Frank Harris - La dernière goutte. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

18 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !