Mots-clés :

Campbell est condamnée. Elle sait que la médecine ne peut plus rien pour elle. Contrairement à sa sœur Perry et sa mère Alicia. Avec son amie Lily, malade aussi, Campbell établie une liste de choses à réaliser avant de mourir. Elle va tout mettre en œuvre pour les réaliser.
Campbell est extraordinaire dans le rôle de la jeune fille désabusée, qui n’attend rien du destin ou des autres. Depuis qu’elle se sait malade, elle rejette tout et tout le monde. L’amour ? L’amitié ? Connaît pas ! Et c’est tant mieux comme ça… enfin c’est ce qu’elle veut croire, mais Asher, un jeune homme serviable et mystérieux, sexy comme un mannequin, va petit à petit intriguée Campbell.

J’ai passé un très bon moment en compagnie de Campbell. Elle ne s’apitoie jamais sur son sort, mais son humour incisif et virulent désoriente souvent ses interlocuteurs.

Une histoire émouvante de vie, de maladie, d’amour et d’amitié et de miracles… ou peut-être pas.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

La fille qui croyait pas aux miracles de Wendy Wunder – Hachette (Black Moon). Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !