Mots-clés :

Lorsqu’il était enfant, le narrateur croyait que les 5 chiffres tatoués sur l’avant-bras gauche de son grand-père étaient les 5 chiffres de son numéro de téléphone, tatoués afin qu’il ne l’oublie pas. En grandissant, le narrateur a compris l’origine de ces chiffres. Alors pour compenser le silence de son aïeul, il a imaginé un grand nombre de situations toutes plus cocasses les unes que les autres durant lesquelles un ou une Allemande appliquait le tatouage sur le bras. Et puis un jour, alors qu’ils sont seuls, le grand-père va raconter à son petit-fils. Court très fort. Des silences qui en disent long sur ce qui doit être tu parce que cela fait souffrir, parce que cela relève de l’intime, parce que la honte nous en empêche… A partir de ce court suit une réflexion sur le lien entre la réalité et la littérature, sur le pouvoir des mots. Ce petit livre est vraiment très surprenant.

- bibliothécaire à la Médiathéque Simone de Beauvoir participant au  troc lecture. organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir .Suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques de  Romans.

Le boxeur polonais d'Eduardo Halfon - Quai Voltaire. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

13 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !