Mots-clés :

Le jeune narrateur dont on ne connaîtra pas le nom s’ennuie dans sa Normandie natale. Pour fuir le vide de sa vie, Il décide de partir au Mali pour tenter l’aventure. Son rêve s’achève en Syrie, dans une forteresse djihadiste où les hommes ont perdu toute humanité. « Le Français » dont nous avons suivi le parcours devient sous nos yeux un véritable monstre. En faisant parler son anti-héros à la première personne, l’auteur nous fait partager ses pensées, ses angoisses et ses envies. Nous découvrons son horreur pour la société française qui ne lui accorde aucune place. Sa radicalité lui évite toute culpabilité, il parvient à justifier l’innommable. Un récit puissant sur « un enfant perdu » qui fait froid dans le dos.

- bibliothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir     

Le Français de Julien Suaudeau - Robert Laffont. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

10 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !