Mots-clés :

Il y a des livres qui vous marquent, sans toujours savoir comment ou pourquoi. C'est le cas de celui-ci. Lorsque je l'ai commencé, j'ai passé la nuit à en rêver. C'est vous dire la force qui se dégageait dejà de ces premières pages.

Tidir quitte son village près de Marrakech pour éviter d'être mariée. Son but, défiler pour le 8 mars à l'occasion de la Journée Internationale des Femmes. Tout au long de sa route, elle va devoir composer avec le mépris des gens. Etre une jeune fille, pauvre, marocaine et voyager seule, même au 21e siècle ça a du mal à passer. Et pourtant, sa route croisera aussi des personnes extraordinaires qui vont l'aider à devenir la femme libre à laquelle elle aspire.

Tidir représente toutes ces jeunes filles, jeunes femmes ou femmes qui tout autour du monde osent dire non au poids de la tradition, de la société, de la famille et tentent desespéremment d'exister en tant que femme. Et ce n'est pas si simple que ça dans certains pays ou déjà naitre femme est un défaut.
C'est un magnifique sur le parcours d'une jeune fille qui souhaite faire ses propres choix, travailler, s'exprimer, défendre les autres femmes et qui revendique le droit de vivre tout simplement comme elle l'entend. C'est un dur, moderne mais malgré tout qui donne de l'espoir. C'est sans nul doute un coup de coeur pour moi.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Le jour où je suis partie de Charlotte Bousquet - Flammarion jeunesse. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

3 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !