Mots-clés :

Cette BD autobiographique est le récit sans concession de l'enfance de l'auteur. Sous forme de courts chapitres, Espé raconte son impuissance et celle de son entourage face aux crises de sa maman victime de "troubles bipolaires à tendance schizophrénique".

Vu par les yeux de l'enfant, les changements d'humeur, les crises de panique ou de démence de la maman dégagent évidemment beaucoup de violence. La tension est palpable et certaines scènes pourraient bien inspirer un film d'angoisse.
On est pris aux tripes, nous aussi. Le apprend peu à peu, à connaître cette famille ballotée entre rémissions et nouvelles crises, où le papa fait preuve de beaucoup de patience et de courage.

Le dessin d'Espe est très expressif et efficace (rien à voir avec sa série Châteaux Bordeaux). Quant au choix des couleurs, assez surprenant au départ, il apparait rapidement très judicieux.

Un témoignage touchant et dérangeant qui ne verse jamais dans le larmoyant.
Une vraie claque.

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

"Le Perroquet" d' Espé - Glénat. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !