Mots-clés :

Une suite aussi mouvementée que le premier tome. On est en pleine transition et Auguste a bien du mal à trouver ses repères. Césarine n'a rien perdu de sa verve et démontre une fois de plus qu'elle est un élément important de l'histoire.
Voilà. C'es drôle, surprenant, avec du suspens. Bref, on passe à nouveau un bon moment de lecture.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Les autodafeurs T2 : Ma sœur est une artiste de guerre
de Marine Carteron - Rouergue. Le Réserver ?*

Lire la critique du T1 ici

D'autres conseils de lectures sur notre portail




10 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !