Mots-clés :

«Mon frère» de Jamaïca Kincaid est un autobiographique.
La narratrice vit paisiblement aux États-Unis avec son époux et ses enfants lorsqu'elle doit revenir sur son île natale à Antigua pour revoir son jeune frère Devon qui est en train de mourir du sida. Ce retour aux sources est pour l'auteure le moyen de redécouvrir cette famille qu'elle avait fui pour vivre pleinement et librement ses choix et de s'apercevoir de la force des liens qui l'unit à ce frère qu'elle a pourtant si peut connu. Ainsi elle écrit : « Quand j'ai appris que mon frère était malade et qu'il allait mourir, j'ai su, instinctivement, que pour le comprendre, ou pour tenter de comprendre sa mort, et pour ne pas mourir avec lui, j'écrirais à ce sujet. » Ainsi, la langue qu'elle utilise est dense , rythmée mais abrupte car la musicalité du texte se doit de traduire ce monde où la maladie détruit et gangrène les jeunes gens de cette île pauvre des Caraïbes.
J'ai beaucoup aimé ce livre. Jamaïca Kincaid est honnête lorsqu'elle décrit les sentiments ambivalents et complexes qu'elle éprouve pour ces gens dont elle est issue, selon l'expression qu'elle utilise tout au long du récit. Elle ne tente à aucun instant de se victimiser ou d’apparaître comme une héroïne.
Ce livre est avant tout un dernier essai désespéré pour nouer un lien avec ce frère disparu. Ce livre a reçu le prix Femina étranger en 2000.

Adja - bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir et participante au  Troc lecture organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H.Une suggestion de lecture proposée au club des Irresistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.   

Références :
Mon frère de Jamaica Kincaid - L'Olivier
Vous trouverez ce dans les Médiathèques du Pays de Romans : le réserver?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

5 notes :

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !