Mots-clés :

Coup de poignard, coup de gueule et coup de cœur.

Hazel, 17 ans souffre d’un cancer des poumons. Elle survit grâce à sa bouteille d’oxygène qui l’aide à respirer. A son groupe de soutien, elle rencontre Gus, atteint lui aussi d’un cancer, mais en rémission. Gus va tomber sous le charme d’Hazel qui ne mâche pas ses mots et se bat avec acharnement et humour contre son cancer. Mais, on n’est pas dans un conte de fées alors les choses vont cruellement évoluer…
 
J’ai vraiment été subjuguée par ce . John Green raconte sans pathos une histoire de vie et de mort. Hazel est un personnage magnifique. Elle est forte et fragile à la fois. Elle nous raconte avec un humour savoureux sa vie, ses espoirs, ses envies, ses peurs, ses pleurs et ses rires. La rencontre avec Gus est digne du conte de fée. Même si finalement elle tourne au drame.
J’ai ri les trois quarts du livre et pleurer comme une madeleine le quart restant.
Il m’est difficile de partager là les émotions diverses et compliquées qui m’ont assaillies donc je vais plutôt vous encourager à lire ce magnifique de John Green. J’espère qu’il vous apportera autant qu’à moi.


- Médiathèque Simone de Beauvoir

Nos étoiles contraires de John Green - Nathan. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

 

9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !