Mots-clés :

Le rappeur anglais signe ici son deuxième : du hip-hop posé, un flow calme avec de belles instrus sur chaque morceau. Loyle Carner raconte en toute simplicité des moments de sa vie, et n’hésite pas à adresser de doux messages à ses proches : sa mère avec le premier titre « Dear ». Les titres s’enchaînent et on retient la présence de guests tels que Jordan Rakei sur l’excellent « Ottolenghi » ou encore Jorja Smith sur « Loose ends ». Un rap poétique, proche du parlé comme sur le très beau « Krispy » et son superbe solo au bugle. En bref, un à ne pas laisser de côté.

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?*
 

17 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !