Mots-clés :

Jeune compositeur russe, Konstantin Kokourov, sort un premier magistral, en hommage à sa terre natale : la Sibérie. Fan de metal et de death metal (on retrouve d’ailleurs une reprise du titre « Air » de Jason Becker, guitariste néo-classique du groupe Cacophony), ses influences sont aussi nourries par des compositeurs classiques tels que Prokofiev et Rachmaninoff. A l’écoute, les compositions sont grandioses (« Flaming sun », « Voices of Siberia) et délicates comme « Whirlwind » ou encore « Waltz of Memoirs », notamment grâce aux sublimes partitions pour piano. Le voyage est instantané et on imagine sans peine la grandeur et la beauté des paysages sibériens… A découvrir !

- discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

5 notes :

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !