Mots-clés :

Il faut parfois savoir sortir des grands noms du rap pour découvrir de véritables pépites. Scylla nous offre un d’une incroyable poésie, avec une instru délicate portée par le piano de Sofiane Pamart. Suite de l’ Pleine Lune (tout aussi appréciable), Scylla revient sur Terre avec un plus conventionnel (on retrouve le schéma refrain couplet moins présent dans Pleine Lune) mais tout de même agréable, avec une vraie recherche pour les paroles. Onirique et intimiste, cet fait oublier qu’il s’agit de rap. Si vous avez des aprioris sur ce genre musical, essayer. C’est un véritable plaisir à découvrir.

Eva - discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?
 

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !