Mots-clés :

Ce livre m’a fait froid dans le dos. Difficile de ne pas se projeter dans cette histoire de virus qui décime tout sur son passage. J’avoue que ça me fait peur les possibilités que les progrès scientifiques entraînent. Quoi de plus destructeur que quelque chose d’invisible, volatile, programmable ou pas ? Plus qu’une bombe nucléaire, je redoute qu’un jour un virus mortel déclenche une pandémie impossible à contenir. Comme toujours Guillaume Guéraud sait raconter une histoire qui ne paraît pas si impossible que ça. La tension, la peur augmente au fil des pages et en tant que on est pris dans le même filet d’angoisse que les personnages.
C’est un réaliste, dur, d’. Ame sensible s’abstenir.


  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Plus de morts que de vivants
de Guillaume Guéraud - Rouergue. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

 

11 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !