Mots-clés :

La première chose qui surprend à l'écoute, c'est une voix, grave et gutturale, proche de Marianne Faithfull, Siouxsie Sioux ou Nico. En 1980, Bettina Koester fonda « Malaria », formation féminine culte du rock Berlinois. Et ce 1er solo « réactualise » le groupe, entre électro bondissante, rock tranchant et vagues cold. Habillé de reprises des Beatles et du Velvet Underground, ce superbe opus communique une réelle jubilation.

En écoute sur leur page Myspace

 - discothécaire à la Médiathèque Simone-de-Beauvoir

Vous trouverez ce CD à l’espace  de la Médiathèque Simone de Beauvoir à la cote 2 KOE 60

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !