Mots-clés :

J'ai adoré ce livre.
J'ai adoré cette histoire, cette histoire si belle, cette histoire si cruelle.
J'ai adoré cette écriture, comme un battement de cœur, comme une respiration.
J'ai adoré le point de vue, le regard extérieur, en dehors de l'histoire.
J'ai adoré cette précision, précision chirurgicale, dans cet univers médical.
Et j'ai détesté ma bibliothèque, parce qu'impossible de lire les autres livres de Maylis de Kerangal ; ils étaient tous empruntés !

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie


Réparer les vivants de Maylis de Kerangal - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


11 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !