Mots-clés :

Un beau dessin, un sujet intéressant et en one shot... ce avait tout pour me plaire. Et j'avoue que j'ai aimé. Même si, pour une fois, j'aurais apprécié qu'il y ait un ou deux tomes en plus afin de développer un peu plus l'histoire. L'auteur partage ici sa propre expérience, puisqu'il a lui-même souffert de bégaiement tonique, handicap dont j'ignorais tout. A travers ce récit il démontre que la route vers l'acceptation de soi, est longue et difficile par moment.  Mais qu'il suffit d'un peu d'amour, d'amitié pour dépasser les limites, se libérer des liens qui nous restreignent. C'est émouvant, drôle et réaliste. Je le recommande. 
A lire aussi dans un tout autre genre, "Liens du sang" du même auteur, attention âmes sensibles s'abstenir.
.
  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Shino ne sait pas dire son nom de Shuzo Oshimi - KI-Oon. Le Réserver ?
Liens du sang. Les Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !