Mots-clés :

Après le magnifique "Chiisakobé' Minetarô Mochizuki nous embarque dans un univers différent.

Avec "Tokyo Kaido" on suit 4 adolescents atypiques qui vivent dans une clinique où ils sont soignés par le docteur Tamaki, des pathologies assez lourdes. Toutes sont en lien avec le cerveau. Il y a Hashi, 19 ans 1/2, qui ne peut pas s'empêcher de dire tout ce qu'il pense, sans filtre. Et qui du coup récolte coups et injures en retour. Ensuite, il y a Hana, 21 ans, qui est prise d'orgasme n'importe où, n'importe quand. Puis, il y a Mari, une petite fille de 6 ans, qui ne distinguant pas les adultes, évolue dans un univers solitaire. Pour finir, il y a Hidéo, 10 ans, qui croit être un super-héros, invulnérable.

J'aime beaucoup la façon qu'à l'auteur de traiter le thème de la différence et surtout les difficultés rencontrées par tous ceux qui ne rentrent pas dans le moule imposé par la société. Pour des raisons différentes, chacun des personnages est attachant. Cette oeuvre est antérieure à "Chiisakobé" est souffre par moment de quelques petites faiblesses par manque de maturité sans doute. Mais, c'est un épuré, au graphisme magnifique qui embarque le dans un univers où malgré les souffrances endurées, chacun est en quête d'amour et de liens avec les autres.
Ce premier tome permet surtout de faire connaissance avec les personnages, reste à attendre la suite pour en savoir plus.

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Tokyio kaido
de Minetarô Mochizuki - Le Lézard noir. Le réserver?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !