Mots-clés :

Nizam, jeune femme mutilée, descend les hautes montagnes afghanes en fauteuil roulant pour récupérer le corps de son frère, Youssouf, mort au combat. En face d’elle, des soldats américains qui refusent de lui donner le corps. Qui est cette femme en burqua ? Est-ce un piège ? S’agit-il d’un appât ? D’une diversion des talibans ? Les soldats ont peur ! Durant trois jours, Nizam s’obstine à justifier sa présence, son seul but c’est de ramener le corps de son frère et de l’enterrer selon les rites musulmans. S’instaure entre cette femme et des soldats américains un dialogue qui a parfois des allures de tragédies grecques. Et c’est une véritable rencontre auquel on assiste, chaque personnage raconte son histoire, ses choix, les raisons pour lesquelles il est là. Chaque portrait, réalisé avec beaucoup de finesse, est saisissant de vérité; la peur se mêle au courage, la détresse à la folie, l’incompréhension à l’humanité. Portrait d’une femme forte n’obéissant qu’à la loi familiale et bien décidée à récupérer le corps de son frère. Le est une véritable plongée froide dans l’absurdité du conflit. Remarquable !

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Une Antigone à Kandahar de Joydeep Roy-Bhattacharya - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

16 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !