Mots-clés :

Il s'agit d'une biographie de Camille Claudel, soeur de l'écrivain et poète Paul Claudel, mais aussi élève et maîtresse du célèbre sculpteur Auguste Rodin. Cet ouvrage se compose également de lettres de Camille et des textes de son frère. Lorsque j'ai découvert ce livre, j'ai vraiment été touchée par le destin tragique de cette artiste. Jeune fille un peu rebelle et rêveuse,qui se lançait dans l'art … Je me suis identifiée à elle aussitôt, je commençais aussi mes études en art ... Cependant, au XIX ème siècle, il était impensable qu'une femme sculpte et vive de son art, l'art étant une affaire d'hommes. Mais elle était douée, extrêmement douée. Si bien qu'elle est devenue l'élève d'Auguste Rodin. S'ensuivit une relation passionnée entre les deux sculpteurs, dont la fin orageuse a sans doute participé au déclin de Camille.  La vie de Camille n'a été qu'un long combat; combat qu'elle a perdu lorsque la folie l'a emporté, malgré sa détermination à toute épreuve pour être sculpteur. Elle passera en effet ses trente dernières années internée dans un asile. J'ai été bouleversée de voir cette jeune femme passionnée, finir épuisée et abandonnée de tous. Malgré son génie, celle qui a été placée dans l'ombre de Rodin s'est retrouvée délaissée par le monde de l'art, qui n'acceptait pas qu'une femme sculpte comme un homme. L'auteur nous montre à quel point il était impossible d'être reconnue et de pouvoir vivre en tant qu'artiste et femme indépendante. Plus qu'une biographie d'artiste, c'est pour moi une critique de la société à cette époque, et le témoignage de la vie d'une femme intelligente et sensible qui n'était pas modelée pour son époque.

- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Une femme, Camille Claudel d' Anne Delbée - Fayard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail


9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !