Mots-clés :

Chanteur bien connu en Espagne, Pablo Alboran revient avec un quatrième coupé par 5 "interludes". Un ensoleillé avec des chansons énergiques (« Fiesta » et son nom bien choisi ou « Dicen » et son rythme entrainant). « Que siempre sea verano » est une vraie ballade, avec les violons, la guitare et le piano. « Malabares » a un côté un peu électro à certains moment, une chanson qui donne envie de danser allègrement (où de bouger au mieux, assis derrière un bureau). N'oubliez pas de jeter une oreille sur « El Vendaval », un petit coup de cœur dont j'adore le refrain. Un qui réchauffe, et n'oublions pas qu'écouter chanter en espagnol n'a rien de désagréable. Il ne manque plus que la mer pour se retrouver sur une plage d'Andalousie.

Eva - discothécaire à la médiathèque Simone de Beauvoir 

Vous trouverez ce CD à l'espace musique dans les Médiathèques ValenceRomans.
Le Réserver ?

2 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !