Mots-clés :

C’est l’histoire d’une famille, d’un voyage, d’un pays, d’un continent. C’est aussi l’histoire de ces «enfants perdus» voyageant sur les toits des trains, des numéros de téléphone brodés sur leurs vêtements. Des paysages traversés et des territoires marqués par la chronologie, les guerres, les conquêtes. C’est l’histoire, enfin, d’une tentative : comment garder la trace des fantômes qui ont traversé le monde ? Comment documenter la vie, que peut-on retenir d’une existence ? Et enfin : comment parler de notre présent ? Dans ces Archives des enfants perdus, Valeria Luiselli raconte : un pays, avec sa géographie, son historie, ses doutes, ses ambitions. C’est aussi le récit quasi onirique d’un groupe d’enfants qui laissent derrière eux leur pays et se lancent dans une dangereuse aventure afin de traverser la frontière. Un peu puzzle, un peu tragédie, un peu d’apprentissage, un peu dénonciation d’injustices parmi les plus graves, l’offense faite à l’enfance. Ce est une œuvre grandiose, parfaitement réussie.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Archives des enfants perdus de Valeria Luiselli - L'Olivier. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !