Mots-clés :

Je n'ai pas accroché tout de suite. Les 70 premières pages sont stressantes (d'ailleurs les deux écrivains sont très forts pour nous retranscrire rien qu'avec le style d'écriture l'angoisse de la victime), les phrases sont courtes, s'enchaînent, beaucoup d'idées et on se demande où les auteurs veulent nous emmener et puis d'un seul coup retournement de situation et là terminé on ne peut plus lâcher le livre.
Je l'ai fini dans le week-end. Un plaisir!!!

Karen - Membre des Lectures Irrésistibles. Organisé à la Médiathèque Simone de Beauvoir tous les premiers jeudis du mois à 16H. Une suggestion de lecture proposée au club des Irrésistibles du Réseau des Bilbiothèques Publiques de Montréal partenaire des Médiathèques du Pays de Romans.

Au pays des vivants de Nicci French - Pocket. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

6 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !