Mots-clés :

Un génocide, comme le rappelle Patrick de Saint-Exupéry, s'accomplit toujours dans le silence.
Le 6 avril 1994 à 20h30 l’avion du président Rwandais Juvénal Habyarimana explose en plein vol, victime d’un attentat. Cet évènement est le déclencheur de ce qui se préparait depuis longtemps : le génocide des Tutsi par les Hutu au Rwanda. En huit semaines, ce sont 800 000 Tutsis et des Hutus modérés  s’opposant à l’élimination des Tutsis qui seront exterminés. Protectorat allemand à la fin du XIXe siècle puis colonie belge depuis 1916, le Rwanda accède à l'indépendance le 1er juillet 1962. A l'origine, il n'existe pas de distinction ethnique entre Hutus et Tutsis. Mais l'arrivée des Belges bouleverse les conceptions locales. Cette domination coloniale s'accompagne de théories raciales évidentes et l'élite Tutsi, alors considérée comme race supérieure, va être favorisée, au détriment des Hutus. La distinction des races est officialisée en 1931 tandis que la mention raciale apparaît sur les cartes d'identité. Quelques dizaines d'années auront suffit pour creuser le fossé racial qui entrainera le génocide de 1994.

Le titre est tiré d’une lettre d’un pasteur tutsi à un confrère hutu quelques heures avant le massacre annoncé de son village. Après le génocide de 1994, Philip Gourevitch, correspondant du New Yorker, a sillonné le pays pour tenter de comprendre et pour cela, il a recueilli des centaines de témoignages des survivants du génocide rwandais. Ce génocide de cent jours qui a couté la vie à près d’un million de Tutsis rwandais, et des Hutus opposés à l’idéologie raciste. Pendant 3 ans, il a fait des allers-retours pour analyser les causes et les conséquences de la tragédie. Il a aussi rencontré des responsables du génocide qui tentent d’expliquer l’inexplicable… Passionnant, ce livre qui allie récits des survivants et investigation journalistique donne à lire des témoignages durs mais, instructifs.

Nous avons le plaisir de vous informer que demain, nous serons tués avec nos familles de Philip Gourevitch. Le Réserver ?

Une trilogie indispensable pour comprendre une des tragédies les plus sanglantes de notre Histoire contemporaine…réalisée à partir de témoignages recueillis auprès de rescapés ou de bourreaux. L’auteur a accompli un véritable travail de mémoire. Dans le premier tome, il donne la parole aux rescapés Tustis, dans le second ce sont les « tueurs Hutus » qui en prison s’expriment et enfin dans le dernier, ce sont les survivants et les tueurs qui témoignent de la réconciliation dans un pays marqué par l’horreur d’un génocide.

La trilogie Rwandaise
de Jean Hatzfeld :
Dans le nu de la vie. Le Réserver ?
Une saison de machette. Le Réserver ?
La stratégie des antilopes. Le Réserver ?

Responsables, complices, acteurs…Quel rôle a joué la France au Rwanda ?
Un livre très documenté. Il est remarquable et troublant ... on ne peut s'empêcher de se poser de nombreuses questions sur les implications de la France dans le génocide au Rwanda.

L’inavouable, la France au Rwanda de Patrick de Saint-Exupéry. Le Réserver ?


- bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

D'autres conseils de lectures sur notre portail

17 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !