Mots-clés :

Tout le monde est d'accord pour dire que Joe Sacco a un parcours unique dans le cadre de la BD. Il est considéré comme l'inventeur du journalisme d'immersion en bandes dessinées. « Gaza 1956, en marge de l'histoire », met au grand jour un fait qui avait été enterré et qui avait été tout simplement cité dans un rapport de l'ONU : entre le 3 et le 12 novembre 1956, des centaines de palestiniens furent massacrés dans la Bande de Gaza par des soldats israéliens. 400 planches passionnantes sont nécessaires à l'auteur pour étaler un travail minutieux qui met à jour une mémoire à vif, bouleversante. Les personnages de la BD sont impliqués, ils ont cela, ils ont des choses à raconter...mais ils voudraient aussi parler de 1967, de Sabra et Chatila, du congrès sioniste de Bâle et de 1948....


De la Palestine à l'Irak, de l'Inde au Caucause... rien dans ses reportages n'est occulté. Les événements de l'histoire sont présentés tel qu'ils se sont déroulés. A la fin de chacun d'entre eux des notes de l'auteur expliquent le travail effectué, ses choix et les obstacles qu'il a pu rencontrer pour publier son témoignage.

Lire ces BD, c'est lire l'Histoire ! J'ai beaucoup apprécié le style clair et le caractère de reportage- qui, finalement, rend ces BD uniques !

[ajouter] - Bibliothécaire à la Médiathèque de la Monnaie

Lire l'article : « Gaza par la bande » sur Politis n° 1084 - 7 janvier 2010-  p.13: Le réserver?

Interview à l'auteur
 

Références:

Gaza 1956 de Joe Sacco - Futuropolis
Reportages de Joe Sacco - Futuropolis
Vous trouverez ces BD dans les Médiathèques du Pays de Romans: les réserver?

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Médiathèque Monnaie :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !