Mots-clés :

Le chorégraphe Angelin Preljocaj crée "Blanche-Neige"( d'après la version des Frères Grimm), en 2008, avec les 26 danseurs de sa compagnie. La de Gustav Mahler accompagne ce ballet contemporain. Les costumes très originaux ont été réalisés par Jean-Paul Gaultier et les décors par Thierry Leproust. Ce ballet a obtenu en 2009 le "Globe Cristal" du meilleur spectacle de danse. J'ai vu ce spectacle "en vrai", et je l'ai revu en . Les deux fois j'ai ressenti une très grande intensité, j'y ai trouvé des images fortes et des symboles puissants. Le chorégraphe nous offre un ballet féerique avec une mise en scène audacieuse. La première scène est étonnante, c'est celle de l'accouchement et de la mort de la mère de Blanche-Neige.Très visuel. Il y a deux autres scènes qui m'ont marquée par leur intensité et leur violence (toute relative, c'est un spectacle de danse et non de combat). La première est celle où la marâtre fait manger la pomme empoisonnée à Blanche-Neige. La Reine ne lui offre pas une pomme, elle la lui fait manger jusqu'à la mort ! Waouh ! La seconde est la dernière scène. Afin de punir la méchante Reine, on la chausse de "chaussures magiques", qui l'obligent à danser, à danser, à danser jusqu'à la mort. Extraordinaire. La danseuse qui interprète la marâtre a une présence scénique et une capacité d'expression très fortes.Elle éclipse la douce et gracieuse Blanche-Neige par sa forte personnalité.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Blanche-Neige. Chorégraphie d' Angelin Preljocaj. MK2. Le Réserver ?

D'autres conseils  sur notre portail  

12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !