Mots-clés :

Depuis plusieurs mois, dans une communauté mennonite des femmes, des jeunes filles et des petites filles se réveillent avec le corps endolori, meurtri. Le prêtre de la communauté a soutenu qu’elles étaient visitées par le diable, suite aux nombreux péchés qu’elles commettaient. En réalité, des hommes – frères, oncles, cousins - profitaient de la nuit pour les droguer et les violer. Parmi ces femmes abusées, 8 vont se rassembler. Analphabètes, elles demandent à l’instituteur du village de recueillir les paroles qu’elles vont prononcer. Ces femmes ont des choses à dire, à dénoncer, à exiger.
Elles aimeraient tout d’abord que de tels actes ne se reproduisent pas, qu’elles soient respectées. Mais pour certaines d’entre elles, il est difficile d’entrevoir comment remettre en cause le pouvoir des hommes, l’organisation même de leur communauté.
Ce livre leurs échanges, leurs désaccords et peu à peu un « manifeste » prend forme. Malgré quelques longueurs, j’ai aimé ce qui parle de ces femmes qui tentent par des moyens parfois dérisoires de se libérer, d’échapper à leur condition de femme.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Ce qu’elles disent de Miriam Toews - Buchet-Chastel. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

7 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !