Mots-clés :

Pour le 1er volume de sa trilogie, l’auteur plonge le dans l’Islande de la Seconde guerre mondiale, cette guerre qui marque le début des occupations anglaises et américaines de l’ile. Le corps d’un représentant de commerce est retrouvé dans le salon du fils d’un homme connu pour ses idées pro-nazies. Il a été abattu d’une balle tirée en pleine tête, sur son front, une croix gammée a été dessinée avec son sang. L’enquête va alors être confiée à un jeune policier sans expérience qui vient d’être nommé à la criminelle mais aussi à un militaire américain car la balle trouvée dans le cadavre provient d’une arme américaine. Quel lien existe-t-il entre ce représentant de commerce et les milieux nazis ? D’où vient cette capsule de cyanure retrouvée dans la valise laissée près du corps ? Et pourquoi l’armée américaine s’intéressait à cet homme discret ? Les inconditionnels d’Arnaldur Indridason seront sans doute déçus de ne pas retrouver le torturé Erlendur Sveinsson dans des enquêtes policières. Il n’en demeure pas moins que le est bon, l’intrigue bien menée et au fil des pages, on comprend les implications que représentent au quotidien la présence américaine sur le territoire, l’origine des conflits, de la mésentente entre la population autochtone et la présence d’occupation. Il n’empêche je préfère Erlendur !

- Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Dans l’ombre d’Arnaldur Indridason - Métailié. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

9 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !