Mots-clés :

Pendant près de deux ans par intermittence, le journaliste s’est glissé dans la peau d’un migrant, dans le quotidien de ceux qui cherchent à quitter leur pays. Au lieu de parler des migrants arrivés à destination, il voulait plutôt montrer comment ils vivent, se déplacent, sont hébergés et envoient de l’argent à leur famille. «Je voulais montrer tous ces instants silencieux». Une vraie étude de terrain qui ouvre l'esprit, le coeur, sur le 5ème monde qu'est celui des migrations vers l'Europe. Il approche les passeurs, logeurs, intermédiaires du trafic d’êtres humains. Puis redevient journaliste pour interroger policiers, magistrats, avocats, et vivre parmi les migrants.
Un travail exceptionnel, qui rend visible un « cinquième monde ».
Un monde aux répercussions encore sous-évaluées.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Dans la peau d’un migrant de Peshawar à Calais
de Arthur Frayer - Fayard. Le Réserver ?*

D'autres conseils de lectures sur notre portail

15 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !