Mots-clés :

Un cri dans une salle d’accouchement, non pas un cri de douleur, mais un cri d’horreur devant la noirceur de l’enfant. Comment Sweetness, « mulâtre au teint blond » a-t-elle pu donner naissance à cet enfant noir comme la nuit ? Ainsi commence la vie de Lula Ann, rejetée par sa mère, abandonnée par son père. Petite fille, elle fait tout pour avoir un peu d’affection de sa mère…. Devenue adulte, elle fait de sa couleur un atout et sa rencontre avec Booker lui donne confiance en l'avenir. Mais un épisode de son enfance refait surface et la carapace qu'elle s'est forgée craquelle. Comment parvient-on à se délivrer des traumatismes de l'enfance ? Comment vivre en étant Noire, même la plus belle ? Comment survivre avec le mensonge, dans le mensonge ? Comment aimer sans rejeter ni juger ? choral dont les personnages se racontent. Ils ont tous une fêlure, une blessure qui les rend fragile derrière leur apparence invulnérable. C’est aussi le portrait d’une certaine Amérique, celle où le racisme continue à empoisonner, comme à Charleston… Paru aux États-Unis sous le titre très parlant de « God help the child » (Que Dieu aide l’enfant), il explore, comme souvent chez l’auteur, la question de la couleur de peau et les traumatismes de l’enfance… Toni Morrison ancre cette fois-ci son récit dans l’Amérique contemporaine. Toni Morrison occupe une place à part dans mon petit panthéon d’auteurs… C’est une voix qui m’accompagne depuis longtemps. Une voix qui dit les souffrances, la honte et les destins brisés comme personne. Un superbe , lumineux.

- bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie 

Délivrances de Toni Morrison - Bourgois. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

12 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !