Mots-clés :

Parker est aveugle suite à un accident dans lequel est morte sa mère quelques années auparavant. Après la mort de son père, sa tante et sa famille sont venus vivre chez elle. Habituée à être autonome, Parker a bien du mal à accepter sa nouvelle vie où elle ne peut rien faire.

Du coup, elle va courir. Ce n’est pas banal pour une aveugle d’aller courir seule tous les matins. Et pourtant, elle en a besoin pour évacuer, tant bien que mal, la colère, le ressentiment et autres sentiments négatifs qui l’assaillent.
Grâce à de fidèles amis et à sa langue bien pendue, Parker ne se gêne pas non plus pour dire ses quatre vérités à tous ceux qui ne respectent pas les règles qu'elle a mises en place.

Voilà le pitch de départ de ce coup de coeur. Quel plaisir de lire un livre aussi fluide, aussi drôle et aussi vrai.
SI vous aimez les histoires d'amour sirupeuse, les drames bien larmoyants, ce n'est pas pour vous et même si Parker se montre excessive par moment, elle n'en reste pas moins un personnage attachant, touchant, et même emblématique.

Pour moi c'est un gros coup de coeur. J'ai aimé le ton sarcastique et mordant de Parker. C'est un qui parle d'amitié, d'amour, des stéréoptypes (sportifs, personnes handicapées), des secondes chances, de vivre envers et contre tout. A mettre en toute les mains !

  - Bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir

Dis-moi si tu souris d' Eric Lindstrom - Nathan jeunesse. Le Réserver ?

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Partagez ce billet !