Mots-clés :

Lorsque Garance Calderon doit enquêter sur le meurtre de Medhi Azem, jeune prof d’histoire-géo, elle est loin d’imaginer que cela va la ramener 70 ans en arrière. Medhi Azem vient d’acheter la maison de Marianne Marceau, dite « la collabo » ou « la tondue » dans la famille. En tant que prof, il se passionne pour cette partie de l’histoire de France mais plus particulièrement sur la période de libération et la violence qui a été faite contre les femmes. Aux élèves, il enseigne l’importance de se souvenir car il considère que si non oublie la colère, la barbarie reviendra. Sa passion va le pousser à s’intéresser à Marianne Marceau. A la Libération, elle sera tondue, battue et violée. Elle disparaîtra. Tout le monde croira qu’elle s’est enfuit avec l’Allemand. Paul et sont restés seuls. Certains membres de la famille ne souhaitent pas déterrer le passer, dans les 2 sens du terme.
Voilà une histoire machiavélique, bien écrite et vraiment bien conçue.

- bibliothécaire à la Médiathèque Simone de Beauvoir  

Et ils oublieront la colère d'Elsa Marpeau - Gallimard. Le Réserver ?

D'autres conseils de lectures sur notre portail

1 notes :

  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !