Mots-clés :

On a commencé l’année avec la mort de David Bowie et on la termine avec celle de George Michael.
J’entends déjà les puristes : comment mettre au même niveau Bowie et George Michael…Ce has been apparut dans les années 1980 et ayant régné sur les années 1990, que l’on avait rangé au fin fond de notre mémoire. Je le fais sans aucune gêne, comme Prince, Léonard Cohen, ils font partie de ceux qui ont bercé mes années Ados. De ceux que je suivais encore de loin, de près, que j’avais toujours plaisir à écouter.
Plaisir aussi quand un nouvel sortait, impatiente de savoir s’ils étaient encore capables de nous surprendre. George Michael a débuté avec le Wham , sortes de boys band qui incarne la quintessence des années 80 : les jolies filles, le sourire ultra Bright, le brushing et les couleurs pastel. C’est aussi 25 millions de disques vendus entre 1982 et 1986 grâce notamment aux chansons : Club Tropicana, Wake me up before you gogo et Last Christmas. En 1986, le duo se sépare.
George Michael se lance dans une carrière solo avec des titres qui ont marqué l’histoire de la Pop ! De Faith, Freedom à Jesus to a Child, ou encore I want your sex et bien d’autres encore. Un chanteur au registre très étendu, qui est passé de chanteur pour minettes à chanteur pop/soul, quel parcours !
On se fait plaisir on découvre ou on redécouvre George Michael ici

 - bibliothécaire à la Médiathèque  Monnaie

Une sélection de clips

8 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Articles portant sur des thèmes similaires :

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez ce billet !